22Décembre
2017
Paroles de lecteurs

Retour sur la pénurie de beurre qui a marqué cette fin d'année 2017

Il y a deux mois, le manque de beurre dans les magasins français faisait les gros titres des médias et le grand public se précipitait dans les rayons quasi vides des supermarchés pour faire des stocks. Revenons en cette fin 2017 sur cet événement, l'un des plus marquants de l'année agricole écoulée, à travers les commentaires d'articles des lecteurs de Web-agri. Tous ou presque accusent les grandes surfaces d'avoir créé artificiellement cette situation pour spéculer et augmenter leurs marges. Mais si elles continuent à jouer ce jeu-là, la lait pourrait venir à manquer, menacent certains d'entre vous.

15Décembre
2017
[Vient de paraître] Terre-net Magazine

Bâtiment innovant, marchés à terme laitiers et Ceta dans Terre-net Magazine n°71

Connaissez-vous beaucoup d'éleveurs qui entretiennent l'aire paillée de 200 vaches en 10 min ? Adrien Solivo et Emmanuel Choiseau y parviennent depuis qu'ils ont troqué la paille du blé contre du miscanthus, comme ils l'expliquent dans Terre-net Magazine n°71, paru début décembre. Parmi les autres sujets susceptibles de vous intéresser : la tribune de Momagri sur l'intérêt de développer les marchés à terme laitiers, ou encore le point de vue de divers acteurs agricoles et politiques sur le Ceta.

12Décembre
2017
Marché des viandes

La Chine ouvre à nouveau son marché immense pour la viande bovine française

Début 2017, la Chine a officiellement levé son embargo sur la viande bovine française qu'elle avait instauré en 2001 pour cause d'ESB. En attendant la finalisation des agréments sanitaires, l'empire du Milieu offre un potentiel de débouché colossal pour la filière française.

18Novembre
2017
[À paraître] Terre-net Magazine

Un numéro axé sur la contractualisation et la commercialisation du lait

L'agriculture autrement, c'est le modèle défendu par le groupement d'éleveurs laitiers De Nous à Vous, qui a ouvert en 2015 une laiterie en Loire-Atlantique. Un moyen de reprendre en main la commercialisation du lait et de garantir un prix au producteur, comme ils l'expliquent dans Terre-net Magazine n°70 que vous avez reçu il y a quelques jours. Cela signifie-t-il que les contrats laitiers ne sont pas efficients ? Le think tank Saf agr'Idées tente de répondre à cette question dans la Tribune de ce même numéro.

31Octobre
2017
Conjoncture laitière, pénurie de beurre

Le refus des GMS à augmenter les tarifs, une « exception française »

Pour le Cniel, « le refus de certaines enseignes de la distribution d'opérer des hausses de tarifs sur le beurre constitue, à l'échelle internationale, une exception française ». Selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel, la situation de déséquilibre entre l'offre et la demande en matière grasse devrait peu évoluer dans les prochains mois ».

17Octobre
2017
Exportations et concurrence mondiale

« Pour la France, la Chine est une opportunité pour seulement quelques années »

« L'ogre chinois » est-il une menace ou une opportunité pour nos filières d'élevage ? « Oui , c'est une opportunité », assure Philippe Gréau, chef de projets agricoles en Chine. « Mais pour 10-12 ans seulement », le temps que les agriculteurs et opérateurs chinois finalisent la grande transition agricole du pays.

6Octobre
2017
Négociations UE-Mercosur

Au Sommet, S. Travert critique la méthode sans condamner le quota d'importation

En visite officielle au troisième et dernier jour du Sommet de l'élevage, Stéphane Travert a critiqué la méthode de la Commission européenne sur le dossier des négociations avec le Mercosur. Mais le ministre de l'agriculture n'a pas fermement condamné la proposition européenne d'un quota d'importation de 70 000 tonnes de viande.

26Septembre
2017
[Analyse] Prix du lait

Gérard You : « Le prix du lait pourrait très vite atteindre un plafond »

Sous l'effet de prix « plus stimulants pour les producteurs », la production laitière repart à la hausse. Gérard You, responsable du service économie des filières à l'Institut de l'élevage, s'interroge sur la pérennité de la hausse des prix payés aux producteurs et surtout de la capacité du marché à absorber l'augmentation actuelle de la production européenne.

19Septembre
2017
Marchés laitiers

« Le dynamisme de la demande devrait induire une hausse du prix à la ferme »

Selon l'interprofession laitière, le déficit en matières grasses sur les marchés laitiers et la demande toujours dynamique devraient booster les prix payés aux producteurs dans les prochains mois, malgré des prix de la poudre de lait écrémé descendus au niveau du seuil d'intervention.

12Septembre
2017
[Vient de paraître] Terre-net Magazine

Salons de rentrée, coopératives et autonomie protéique dans le numéro 68

Vous avez reçu le numéro de septembre de Terre-net Magazine il y a quelques jours déjà. Mais l'avez-vous ouvert ? Que vous répondiez "oui" ou "non", vous n'avez peut-être pas lu tous les articles, ni mémorisé tous les sujets abordés. Comment choisir les meilleurs pneus pour ses machines agricoles, savoir si son plateau de ballots de paille respecte la réglementation routière en vigueur, intégrer l'ensilage ou les graines de tournesol dans la ration des vaches laitières... Les thématiques sont encore une fois très diversifiées.

31Aout
2017
Filière laitière

Entre démondialisation et concurrence accrue, quatre scénarios pour l'avenir

Issue d'un travail auquel ont participé de nombreux acteurs de la filière, FranceAgriMer publie une étude prospective sur la filière laitière détaillant quatre scénarios possibles pour le marché mondial du lait et la filière laitière française. Des scénarios plus ou moins optimistes, entre développement des nouvelles technologies, concurrence accrue ou, à l'inverse, démondialisation et régression.

23Aout
2017
Viande

Les Suisses paient leur viande 141,9 % plus chère que la moyenne mondiale

Les Suisses paient leur viande 141,9 % plus chère que la moyenne mondiale alors que l'Ukraine possède les prix les plus faibles (la viande y est - 52,32 % moins chère que la moyenne mondiale). Autre comparaison : un salarié danois au revenu minimal n'a besoin de travailler qu'une heure pour s'offrir un morceau de b½uf alors qu'un indonésien doit y passer 23,6 heures pour s'offrir la même quantité. Autant de différences mises en évidence par une étude anglaise comparant les prix de la viande dans le monde et la possibilité pour chaque habitant de se l'acheter.