Toute l'actualité de l'élevage

Niveau de vide, pulsation, dépose de la griffe... : des réglages conséquents
[Salle de traite et robot]

Niveau de vide, pulsation, dépose de la griffe... : des réglages conséquents

29 oct. 2018 | par
Si une installation de traite doit être contrôlée à sa mise en route, il est important de vérifier ses réglages de façon ponctuelle. En effet, le niveau de vide ne doit par exemple pas agresser les trayons, tout comme la pulsation ou encore la dépose. Ces réglages varient d'une installation à une autre, qu'on soit en salle de traite ou en robot. Daniel Le Clainche, expert bâtiment et traite du GDS Bretagne donne quelques conseils pour vérifier et ajuster les réglages de son installation.
Dermatite digitée et ventes aux enchères de races allaitantes à la une
Top articles

Dermatite digitée et ventes aux enchères de races allaitantes à la une

27 oct. 2018 | par
Cette semaine, nos lecteurs se sont intéressés aux conseils de Thomas Aubineau, vétérinaire au GDS Bretagne pour prévenir la dermatite digitée chez les bovins. Le calendrier des ventes aux enchères de bovins viande a aussi retenu l'attention. Le programme Reine Mathilde présente ses résultats après huit années d'essais et apporte des pistes concrètes pour améliorer l'autonomie alimentaire des élevages. Le programme répond par exemple à la question : quelles sont les bonnes associations céréales-protéagineux ?
Une sécheresse lourde de conséquences en grandes cultures comme en élevage
« Du jamais vu »

Une sécheresse lourde de conséquences en grandes cultures comme en élevage

26 oct. 2018 | par Yoann Frontout
Depuis cet été, la France fait face un épisode de sécheresse qui s'étire à n'en plus finir. Un désastre écologique et agricole, prenant l'allure d'une nouvelle épreuve à traverser, en grandes cultures comme en élevage. En Bourgogne Franche-Comté, l'une des régions les plus touchées, agriculteurs et conseillers des chambres d'agriculture partagent leurs observations et conseils.
Dépôt des dossiers avant le 12 novembre, premières indemnisations en décembre
Sécheresse et calamités agricoles

Dépôt des dossiers avant le 12 novembre, premières indemnisations en décembre

26 oct. 2018 | par Arnaud Carpon, avec AFP
Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a annoncé le déblocage de 15 M¤ pour des allègements de cotisations sociales pour les producteurs dont l'exploitation est touchée par la sécheresse. Le dépôt des dossiers de demande d'indemnisation au titre des calamités agricoles est ouvert jusqu'au 12 novembre. Le ministère promet des premières indemnisations courant décembre.
Le sorgho et le méteil pour cultiver son autonomie alimentaire
Paroles de lecteurs

Le sorgho et le méteil pour cultiver son autonomie alimentaire

26 oct. 2018 | par
Les lecteurs de Web-agri semblent convaincus : il faut améliorer l'autonomie alimentaire des élevages pour une meilleure résilience face aux difficultés économiques. Mais avec le réchauffement climatique, ne sera-t-il pas risqué de tout miser sur l'herbe ? Le sorgho ou le méteil pourraient être, selon certains, des alternatives intéressantes. C'est Patrice Brachet qui va être content...

Production, santé, impact environnemental : quelle race est la plus rentable ?
Montbéliarde VS Prim'holstein

Production, santé, impact environnemental : quelle race est la plus rentable ?

26 oct. 2018 | par
Dans le cadre du projet Eco'Montbéliarde, l'association de la race a réalisé une étude comparative pour définir la rentabilité de la Montbéliarde face à la Prim'holstein. Il semblerait, selon les résultats annoncés, que la Montbéliarde soit la grande gagnante à tous les niveaux : santé, productivité et impact environnemental.
Jean-Marc Burette, éleveur (62) : « Moins d'émissions de GES, plus de revenu »
Ferme laitière bas carbone

Jean-Marc Burette, éleveur (62) : « Moins d'émissions de GES, plus de revenu »

26 oct. 2018 | par
Jean-Marc Burette élève 70 vaches laitières et leur suite à Fleurbaix (62). En 2015, il réalise le diagnostic Cap'2ER pour connaître l'empreinte carbone de son exploitation. Pour réduire la note, l'éleveur change progressivement ses pratiques : fertilisation plus raisonnée, meilleure efficacité de l'alimentation, économies d'énergie... Jean-Marc est aujourd'hui parvenu à réduire ses émissions de GES de 17 % sans pénaliser sa production. Au contraire, l'éleveur a réduit ses charges de 10 000 ¤ en deux ans mais sa production laitière, elle, n'a pas bougé.
Éleveurs, GRDF vous accompagne pour faire gazer votre projet !
[Space TV] Méthanisation

Éleveurs, GRDF vous accompagne pour faire gazer votre projet !

25 oct. 2018 | par
Christophe Bellet, délégué au développement du biométhane chez GRDF, intervient sur le plateau de la Space WebTV pour expliquer aux porteurs de projets comment l'entreprise peut les aider. Réseau à proximité, coût du raccordement, financement, mise en service, acceptabilité sociale... l'opérateur connaît bien le territoire et en spécialiste transversal de la filière biogaz, accompagne les éleveurs pour révolutionner le marché du gaz et atteindre l'autonomie d'ici 2050.
Relèvement du SRP, fin des promos : l'analyse prudente des juristes
Loi alimentation

Relèvement du SRP, fin des promos : l'analyse prudente des juristes

24 oct. 2018 | par
La loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole votée définitivement par les députés le 2 octobre 2018 devrait être promulguée vers la mi-novembre, après sa validation en cours au Conseil constitutionnel. Sur le plan juridique, des mesures du texte laissent de grandes libertés d'interprétation quand d'autres pourraient avoir des effets inverses à l'objectif initialement visé.
Industrie laitière

Lactalis aurait vendu 8 000 tonnes de lait « potentiellement contaminé »

24 oct. 2018 (AFP)
L'entreprise Lactalis aurait continué à vendre 8 000 tonnes de lait en poudre sortant de l'usine de Craon (Mayenne), épicentre d'une contamination de dizaines d'enfants à la salmonelle, en fin d'année dernière, affirme mercredi le Canard Enchaîné. L'hebdomadaire s'appuie sur des « documents fournis par la préfecture de Mayenne » récemment rendus publics. Lactalis n'était pas immédiatement joignable mercredi matin.
La FNSEA, JA, le Ceja et le Copa-Cogeca manifestent à Strasbourg
Pratiques commerciales déloyales

La FNSEA, JA, le Ceja et le Copa-Cogeca manifestent à Strasbourg

24 oct. 2018 | par
Les députés européens doivent se prononcer, jeudi 25 octobre 2018, membres du Parlement européen, sur une proposition de directive sur les pratiques déloyales. Alors que les distributeurs et les industriels font pression pour que ce vote soit retardé, le syndicalisme agricole, emmené par la FNSEA, JA, le Ceja et le Copa-Cogeca, manifestent mercredi 24 octobre à Strasbourg.
Des toupies nouvelle génération pour ne pas salir le fourrage
Faneuse Pöttinger Hit 8.9 T

Des toupies nouvelle génération pour ne pas salir le fourrage

23 oct. 2018 | par
Pöttinger décline les toupies Dynatech de sa faneuse Hit 8.91 T sur le modèle Hit 8.9 T. Grâce à leur conception innovante, le fourrage et la machine restent propres. Sans oublier le faible gabarit qui améliore la maniabilité de l'outil sur route et, dans les fourrières, le système Liftmatic Plus qui relève automatiquement les peignes et facilite les man½uvres.
Un tiers des éleveurs laitiers démarrent leur journée avant 6h30
[Sondage]

Un tiers des éleveurs laitiers démarrent leur journée avant 6h30

22 oct. 2018 | par
On entend parfois « Mais pourquoi les éleveurs commencent-ils leur journée si tôt ? » Pour finir de bonne heure ? Ce serait trop beau... Si les éleveurs laitiers commencent aussi tôt le matin (avant 6h30 pour un tiers d'entre eux), c'est pour avoir un intervalle suffisant entre la traite du matin et celle du soir. Cependant, cet intervalle peut être réduit et beaucoup l'ignorent. Il peut même coïncider avec la journée de travail d'un salarié à 35h !
Thomas Aubineau, vétérinaire : « Si la vache boite, il est déjà trop tard »
Dermatite digitée

Thomas Aubineau, vétérinaire : « Si la vache boite, il est déjà trop tard »

Thomas Aubineau, vétérinaire au GDS Bretagne, préconise de laver régulièrement les pieds des bovins pour prévenir les dermatites : « L'hygiène est primordiale ! On conseille aux éleveurs en système lisier de racler le bâtiment toutes les deux heures. Aussi, laver fréquemment les pieds des animaux permet d'éviter l'apparition de dermatite ou au moins de limiter sa contagion. Pour cela, de l'eau et du savon suffisent, c'est même moins abrasif que les produits du commerce. »
Viande en crise

La filière défend son bifteck

21 oct. 2018 (AFP)
La viande rouge passée de mode ? Alors que la consommation baisse en France et qu'une contestation des régimes carnivores s'installe dans une partie de la société, les professionnels du b½uf lancent une série d'initiatives pour garder leurs consommateurs.
Une mise en page en constante évolution et des sujets choisis par les lecteurs
[Vient de paraître]Terre-net Le Magazine

Une mise en page en constante évolution et des sujets choisis par les lecteurs

20 oct. 2018 | par
Terre-net Le Magazine continue d'évoluer. Dans le n°76 que vous venez de recevoir, la mise en page met encore davantage en valeur les illustrations et fait ressortir des éléments clés de contenu, tels que des chiffres, des citations ou des témoignages. Quant aux sujets, comme le changement climatique ou le travail en élevage allaitant, ils sont centrés sur l'actualité, et ont été sélectionnés avec les lecteurs ou plébiscités sur Terre-net.
Abattoir mobile, sécheresse et nutrition des bovins à la Une
Top articles

Abattoir mobile, sécheresse et nutrition des bovins à la Une

20 oct. 2018 | par
Cette semaine, Émilie Jeannin, éleveuse de Charolaises en Côte-d'Or vous présente son projet d'abattoir mobile venu tout droit de Suède. Retrouvez sur Web-agri les pistes identifiées par l'Institut de l'élevage pour faire face à la sécheresse qui se poursuit encore. Nous avons aussi interrogé Michel Vagneur, vétérinaire et consultant en nutrition animale sur le rationnement. Il conseille d'« apporter des fibres sans déconcentrer la ration ». Côté production laitière, vous avez été nombreux à vous demander si la taille plus grande des élevages en conversion bio avait un impact sur leur efficacité économique. Enfin, Krone rappelle les fondamentaux de l'ensilage pendant ses journées Optimaize.
Veaux de boucherie

Le fiasco des négociations interprofessionnelles

20 oct. 2018 | par
Les éleveurs de veaux de boucherie ont décidé de suspendre les travaux interprofessionnels en vue d'un contrat-type de prestation intégrant leurs coûts de production. « Force est de constater que la vision collective n'est plus partagée par l'équipe dirigeante du SDV, le syndicat de la vitellerie française, qui regroupe les intégrateurs.
L'or blanc pour les coops et les industriels, pas pour les éleveurs !
Paroles de lecteurs

L'or blanc pour les coops et les industriels, pas pour les éleveurs !

19 oct. 2018 | par
"À la ferme St Paul (27), l'or blanc existe encore et il est produit à l'herbe" : le titre de ce reportage, paru il y a quelques semaines, a interpellé les lecteurs de Web-agri. Si certains préfèrent parler d'or vert, puisque la bonne valorisation du lait est liée au système herbager, d'autres déplorent que l'or blanc ne soit pas pour les producteurs mais pour les coopératives et l'industrie laitières.