Nutrition animale

Articles traitant de la nutrition animale et produits issus des entreprises de fabrication d'aliment du bétail.

8Mai
Nutrition

Un diagnostic de l'alimentation pour connaître les causes d'une sous-performance

De nombreux problèmes rencontrés en élevage laitier proviennent de l'alimentation du troupeau. Il faut alors savoir remettre en cause son système et modifier quelques paramètres pour atteindre ses objectifs. Pour aider les éleveurs, l'Idele lance Diag'alim : un audit de l'alimentation qui balaye de nombreux critères parfois oubliés et qui ont pourtant leur importance.

29Avril
Nutrition des grands troupeaux

E. Lepage : « Gérer en lots et s'attarder sur les débuts de lactation »

Emmanuel Lepage est responsable nutrition du groupe Seenergi. Habitué à suivre des grands troupeaux, le nutritionniste donne quelques conseils pratiques pour les grosses étables : travailler en lots d'animaux (à classer selon la lactation, leur production ou leur parité), s'attarder sur les débuts de lactation, et choisir le matériel adéquat et calibré selon les lots.

24Avril
Alimentation protéique

Plus d'autonomie : oui mais à condition d'être efficient !

D'après un sondage de Web-agri, 73,7 % des éleveurs estiment pouvoir améliorer leur autonomie protéique. Cultiver des légumineuses et des protéagineux permet de limiter les importations de tourteaux. En revanche, l'efficience de conversion de ces protéines reste à améliorer afin de limiter la compétition entre alimentation animale et humaine souvent pointée du doigt.

12Avril
Reportage à l'Earl Coulon (80)

« Avec deux silos seulement à gérer, je gagne 15 min/j pour l'alimentation »

Il distribue du maïs ensilage, de la pulpe surpressée, de l'ensilage d'herbe, de l'enrubannage de luzerne, de l'aliment liquide ou encore d'autres aliments et il ne gère pourtant que deux silos. Francis Coulon, éleveur laitier de la Somme, est passé au mélange Pulp'mix via la coopérative Tereos. Trois fois par an, il mélange six aliments de sa ration pour n'en faire qu'un seul et même silo. Depuis, il économise 15 minutes chaque jour et a même réduit son coût alimentaire. Le mélange lui coûte tout de même 8 ¤/tonne mais l'éleveur ne reviendrait pas en arrière car il constate de réels bénéfices sur la santé et la productivité de son troupeau.


4Avril
Boviscope

Une surveillance rapprochée du troupeau grâce au monitoring SenseHub

SenseHub d'Allflex est un système de monitoring permettant de recueillir et analyser des données de comportement des animaux. Le groupe coopératif Axéréal élevage s'est doté de cette technologie et propose le service Boviscope aux éleveurs. Cela leur permet de suivre les données de leur troupeau, d'être suivi par un conseiller mais également de profiter d'un réseau de vétérinaires.

20Mars
Nutrition

Quelle complémentation azotée adopter en alimentation sans OGM ?

Passer en filière non OGM, pourquoi pas ? Jérôme Larcelet, responsable nutrition de Seenorest rappelle qu'il existe deux possibilités : substituer le soja actuel à du tourteau de soja non OGM ou changer de matière première (tourteau de colza, de tournesol, ou co-produits). Il explique : « Si le coût alimentaire augmente, revoir sa stratégie de complémentation azotée permet dans de nombreux cas de réaliser un gain lors du passage en non OGM. »

11Février
Alimentation minérale

Apporter un CMV adapté pour éviter les carences sans tomber dans l'excès

Votre ration est-elle équilibrée sur tous les points ? Les besoins en minéraux et vitamines sont-ils couverts ? Faites le point sur la complémentation de vos vaches laitières et apportez le CMV le plus adapté à vos pratiques et à votre troupeau.

8Février
[Alimentation des vaches laitières]

Rations à risque : faites le point !

Y a-t-il des rations à risque pour la santé des vaches ? La réponse est oui. Les experts alimentation des chambres d'agriculture de Bretagne font le tour de la question. Ration 100 % maïs, début de lactation, acidose... : il existe beaucoup de points de vigilance à prendre en considération.

4Février
Coût alimentaire

Concentré de production : un plus qui doit valoir le coût !

Peut-on réduire voire supprimer le concentré de production pour améliorer l'efficacité économique de l'élevage ? La réponse est : oui. Selon les chercheurs de la station de Trévarez, l'efficacité du concentré de production est faible et sa rentabilité est à évaluer au cas par cas en comparant son prix d'achat au prix du lait payé aux producteurs.

31Janvier
[Alimentation des vaches laitières]

VL, tourteau, céréales fermières : quel concentré choisir ?

Tourteau de colza ou de soja, céréales, aliments du commerce : comment s'y retrouver pour complémenter le troupeau à un prix raisonnable ? Les conseillers des chambres d'agriculture de Bretagne évoquent les différentes possibilités et vous aide à choisir le concentré le mieux adapté.