Méteil

Articles sur les méteils, mélanges céréaliers (avoine, triticale, sègle...) et protéagineux (pois, féverole, vesce...) ou légumineuses fourragères (trèfles, luzerne...)

13Décembre
EARL du Bois Rean (35)

Associer le maïs pour augmenter la MAT de l'ensilage

En Ille-et-Vilaine, Louis le Lièvre de la Morinière a testé une association de maïs et de lablab pour augmenter la teneur en matières azotées totales de son ensilage. La première année de culture s'est révélée concluante, il attend maintenant de mesurer l'impact sur la production de lait des vaches.

16Octobre
Autonomie

Légumineuses, graminées, méteil, maïs grain : quelles pistes pour mon système ?

Le poste alimentation pèse lourd dans les charges d'un élevage, notamment lorsqu'on est très dépendant des cours et marchés. Heureusement, il existe des alternatives qui permettent de devenir plus autonome comme les légumineuses, le méteil, le maïs grain, etc. tout en conservant des performances tout à fait correctes.

17Septembre
Toastage

Produire le double de lait avec la même quantité de protéagineux

Les adhérents de la Cuma Défi 85 en Vendée ont investi dans un toasteur mobile de graines protéagineuses. Ils ont ainsi pu résoudre le problème de l'autonomie protéique durant la période hivernale. Pour optimiser la conservation, un séchoir a été intégré au toasteur.


30Aout
Paroles de lecteurs

Quand le maïs amène à parler du méteil...

Du maïs au méteil, il y a plus d'un pas. Mais Patrice Brachet n'a pas hésité à les franchir, emmenant avec lui Nicolas Hautot, tintin, steph72, débutant et Maec. Avec steph72, il s'offre même un aparté plus machinisme sur les semoirs de semis direct. Étonnamment, le sujet de départ de l'article sur l'hétérogénéité des maïs fourrage, soit très bons soit trop secs, n'a pas fait réagir plus que ça les lecteurs.

26Avril
Paroles de lecteurs

L'enrubannage d'herbe prend du galon dans les commentaires

Passage du fourrage au rotocut, presses à chambre fixe ou variable, petites ou grosses machines, herbe enrubannée ou ensilée : l'article d'Arvalis-Institut du végétal paru sur Web-agri, donnant des conseils pour réussir son ensilage, a amené les lecteurs à se poser beaucoup de questions, et à échanger leurs avis et leurs expériences sur les différentes techniques de récolte et de conservation de l'herbe.

16Avril
Revue des réseaux

Les semis de maïs fourrage ont d'ores et déjà commencé

Les premiers semis de maïs fourrage sont lancés. D'après les photos et vidéos postées sur les réseaux, plusieurs éleveurs ont d'ores et déjà sorti les semoirs. D'autres en revanche attendent de récolter leurs méteils même si la quantité n'est pas au rendez-vous. Certains craignent un manque de stock potentiel !

27Décembre
2018
Méteil

Tout savoir sur les mélanges fourragers grâce au guide technique de l'AFPF

Quelles espèces choisir dans mon méteil ? Quelle place dans ma rotation ? Quelle conduite et quelle valorisation possible ? Quel coût ? L'AFPF (association française pour la production fourragère) répond à toutes vos questions dans son guide technique des mélanges fourragers à base de céréales à paille et de légumineuses.

24Octobre
2018
Programme Reine Mathilde

Des pistes concrètes pour améliorer l'autonomie alimentaire des élevages

Après 8 ans d'essais en fermes, le programme Reine Mathilde dévoile ses pistes pour améliorer l'autonomie alimentaire des élevage bovins. Associations riches en protéagineux, mélanges prairiaux, plantes compagnes du maïs... : les experts donnent leurs préconisations pour chaque thématique travaillée (et il y en a 8 au total !).

24Septembre
2018
Réduire les concentrés à l'auge

Vincent Fleurance, éleveur : « Nous sommes à 80 % d'autonomie protéique »

Pour plus d'autonomie protéique, Vincent Fleurance, éleveur laitier en Loire-Atlantique, a revu son système en se tournant vers le pâturage dynamique, en implantant de nouvelles espèces pâturables et en se penchant sur les méteils et la luzerne. « On devrait atteindre les 80 % d'autonomie protéique sur l'élevage », affirme son conseiller de la Chambre d'agriculture.

13Avril
2018
Conversion biologique

Aurélien Joye (19) vise l'autonomie fourragère pour réussir sa transition

Aurélien Joye est éleveur de Limousines à St-Ybard (Corrèze). En conversion bio depuis un an, il travaille à atteindre 100 % d'autonomie fourragère en augmentant notamment ses surfaces en méteil. Son projet : faire évoluer son activité « broutards » vers le marché du veau rosé AB, pour lequel il existe une forte demande. Objectif : aboutir à un produit fini moins coûteux... et mieux valorisé.