26Juin
2018
Projet de loi EGA

Le texte débattu pendant 4 jours en séance plénière au Sénat

Après son adoption à l'Assemblée nationale, le « projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole » est débattu pendant quatre jours par les sénateurs. Jeunes agriculteurs s'inquiète du contenu final du texte, et surtout des risques de retard dans son adoption.

24Avril
2018
Etats généraux de l'alimentation

Après son adoption en commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, le projet de loi EGA ne satisfait pas les syndicats agricoles. La FNSEA critique le texte notamment sur la question du choix des indicateurs servant à la fixation des prix contractuels. La Confédération paysanne dénonce le rejet de sa proposition de mettre en place un arbitrage public des relations commerciales.

11Avril
2018
[Interview] Projet de loi EGA

Alain Bazot, UFC-Que choisir : « Le relèvement du SRP, c'est de l'enfumage ! »

Président de l'association de consommateurs UFC-Que choisir, Alain Bazot critique vigoureusement l'intérêt du relèvement du seuil de revente à perte pour les agriculteurs. Pour lui, l'inversion de la construction des prix est le seul levier pertinent prévu au « projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole ». « A condition qu'on intègre tous les coûts de production, y compris les coûts environnementaux actuellement payés par les consommateurs. »


25Janvier
2018
Projet de loi droit à l'erreur

L'Assemblée nationale n'a pas adopté jeudi l'amendement pour sanctionner plus sévèrement les groupes agroalimentaires, comme le géant du lait Lactalis, qui ne publient pas leurs comptes annuels, la majorité renvoyant le débat au prochain projet de loi sur l'agriculture.

12Janvier
2018
L'actu de Terres Inovia

Le tournesol, une culture robuste, compétitive et rentable !

Avec une réputation de culture moins exigeante que d'autres cultures d'été, le tournesol est souvent le « parent pauvre » de la rotation alors qu'un minimum de technicité permettrait de sécuriser ses résultats technico-économiques. Des marges de progrès sont possibles en activant des leviers adaptés à chaque situation : choix variétal, travail du sol, peuplement, contrôle des maladies, fertilisation boratée ou encore maîtrise du désherbage.

9Octobre
2017
États généraux de l'alimentation

Les agriculteurs suspendus aux annonces d'Emmanuel Macron

A coeur de Rungis, le plus grand marché de produits frais, Emmanuel Macron dévoilera mercredi 11 octobre des mesures très attendues par la filière agroalimentaire, en particulier par les paysans qui luttent pour leur survie, mais également par certains distributeurs.

28Septembre
2017
Etats généraux de l'alimentation

Accord trouvé pour une contractualisation inversant la construction du prix

Lors d'une table ronde organisée par l'APCA sur les Etats généraux de l'alimentation, Serge Papin, coprésident de l'atelier 5 sur la meilleure rémunération des producteurs, a annoncé un accord unanime des participants pour une « nouvelle contractualisation » dans la chaîne alimentaire « renversant la construction du prix ». Le président de Système U fustige les propos de Michel-Edouard Leclerc sur une prétendue hausse des prix.

19Septembre
2017
Etats généraux de l'alimentation

Olivier Mevel : « Le problème numéro un, ce sont les grandes surfaces ! »

Olivier Mevel estime que les quelques aménagements réglementaires envisagés à l'issue des Etats généraux de l'alimentation ne régleront rien aux difficultés de répartition de la valeur ajoutée et donc aux difficultés des agriculteurs. Il cible les distributeurs et leurs pouvoirs « exorbitants » et dénonce au passage « l'oligarchie technocratique » qui a écarté sa candidature à l'observatoire de la formation des prix et des marges.