Marchés agricoles

image Marchés agricoles

Articles relatifs aux marchés des productions agricoles.

6Décembre
L'info marché du jour

La demande internationale en blé semble ralentir

La demande internationale montre des signes d'affaiblissement en blé, entre des ventes américaines à l'international en forte baisse et des exports qui ralentissent en Ukraine. Malgré tout, l'Algérie a acheté près de 500 kt de blé meunier, mais l'origine n'est pas encore connue.


5Décembre
Marché du blé

Le cours du blé va-t-il poursuivre sa tendance haussière ?

Pourquoi le cours du blé a augmenté de 20 ¤/t sur Euronext ces deux derniers mois ? Cette tendance haussière va-t-elle se poursuivre dans les mois qui viennent ? Laurent Crastre de Tallage et Gautier Le Molgat d'Agritel avancent plusieurs raisons : la baisse des surfaces, une demande soutenue, des chargements français dynamiques et des prix qui remontent en mer Noire, notamment. Selon eux, les cours pourraient encore progresser. À moins que, pour d'autres raisons, le soufflé ne retombe bien plus rapidement qu'il n'est monté.

3Décembre
Commercialisation des grains

Captain Farmer sort un « guide » pour « enfin réussir » à maîtriser ses ventes

Un mois et demi après le lancement de son application de conseil pour vendre sa récolte, Captain Farmer, la start-up interne d'Agritel, publie un guide de conseil « en 10 étapes clés » pour « faire progresser les agriculteurs face à la volatilité des prix » et ainsi les aider « à réussir leur commercialisation ».

3Décembre
L'info marché du jour

La récolte australienne de blé au plus bas depuis 11 ans !

La sécheresse a fortement impacté les cultures de blé en Australie et la production 2019/20 devrait s'établir à 15,85 Mt, selon Abares. Ce qui correspond à un recul de 35 % comparé à la moyenne sur dix ans, et représente le plus faible niveau depuis 2007/08.

2Décembre
L'info marché du jour

Les conditions de culture des blés continuent de se dégrader

D'après FranceAgriMer, les conditions de culture continuent de se dégrader pour les blés français, avec seulement 75 % des cultures jugées dans un état « bon à très bon » la semaine dernière. Le retard pour les semis se maintient, avec encore 20 % des surfaces à emblaver !

30Novembre
Chicago hebdo

Le maïs et le blé rebondissent après des ventes à l'étranger solides

Les prix du maïs et du blé cotés à Chicago ont terminé la semaine en hausse vendredi après deux séances de repli, dopés par des ventes à l'étranger en hausse. Le cours du soja a un peu reculé. Au lendemain d'un jour férié où les marchés sont restés fermés aux États-Unis, en raison de la fête de Thanksgiving, les volumes sont restés limités sur le marché agricole, celui-ci fermant plus tôt que d'ordinaire.