Management des salariés

image Management des salariés

Série d'articles relatifs au management des salariés agricoles dans les exploitations, à la gestion du temps de travail, aux aspects fiscaux et sociaux de la gestion du personnel.

15Octobre
Sondage

Partager votre salarié avec d'autres éleveurs, y avez-vous pensé ?

Se libérer de certaines tâches ou se dégager du temps, tout en s'appuyant sur une personne compétente et de confiance : beaucoup d'éleveurs en rêvent mais n'ont pas les moyens financiers et/ou assez de travail pour un salarié à temps plein. Pourquoi pas alors le "partager" sur plusieurs exploitations ? Et vous, y avez-vous songé ? Réponse dans ce sondage...

13Octobre
En Bretagne et Normandie

Les groupements d'employeurs bretons et normands organisent, ce 13 octobre, la 3e journée de l'emploi partagé en agriculture. Objectif : promouvoir cette possibilité d'embauche et d'organisation du travail, à la fois auprès des salariés agricoles comme des agriculteurs employeurs, qui n'ont pas toujours ni les moyens ni suffisamment de travail à proposer pour un temps complet.

8Octobre
[Fiche pratique] Salariés agricoles

5 clés pour embaucher puis fidéliser

Afin d'aider les exploitants agricoles dans leur recherche et recrutement de salariés, Sdaéc-Terralliance livre une série de conseils en cinq étapes, essentielles à suivre selon le groupement d'employeurs pour trouver la bonne personne et la garder sur la ferme. Vous pensez que ces préconisations sont surtout valables pour les services de ressources humaines ? Détrompez-vous : elles vous seront d'autant plus utiles dans un contexte où l'agriculture, et en particulier l'élevage, peine à recruter. D'ailleurs, une exploitation ne se rapproche-t-elle pas de plus en plus d'une entreprise classique ?

25Septembre
Fiche pratique

Partager un salarié sur plusieurs fermes, comment ça marche ?

Qui de mieux placé, pour parler du partage de salariés en agriculture, qu'un groupement d'employeurs ? Surtout lorsqu'il porte aussi la casquette de "service de remplacement" comme Sdaéc-Terralliance. Marie Couillaud, chargée de l'activité et développement dans le Finistère, nous en dit plus sur le fonctionnement, les avantages et exigences à respecter, côté employeurs et salariés.


18Septembre
[Fiche pratique] Sécurité au travail

En tant qu'employeur, que dois-je faire avant/après l'arrivée d'un salarié ?

Recruter puis fidéliser ses salariés devient un tel enjeu en agriculture et a fortiori en élevage, qu'il nécessite de bien anticiper et préparer leur accueil. En dépendent la qualité de leur travail et leur motivation, comme le fonctionnement et les performances de la ferme. Dans un secteur au taux d'accidents important, notamment mortels, leur sécurité est aussi cruciale. Guillaume Crublet, du groupement d'employeurs Sdaéc-Terralliance, fait le point sur les actions à mener dans ce domaine, avant et après leur arrivée.

4Septembre
Organisation et charge de travail

Site Déclic travail.fr : l'élément déclencheur d'une réflexion chez les éleveurs

Vous ne vous sentez pas bien dans vos bottes d'éleveurs ? C'est peut-être lié à une surcharge de travail, une mauvaise d'organisation, des équipements mal adaptés, une gestion non optimale des ressources humaines... Les raisons peuvent être très diverses et parfois multiples pour un problème souvent sous-estimé, voire pas du tout pris en compte ou même encore tabou dans bien des cas. Alors qu'il suffit parfois d'en parler et de se faire accompagner. La plateforme web Déclic travail vous propose, en quelques clics et en toute confidentialité, un diagnostic et des solutions concrètes.

12Aout
[Synthèse] Le travail en élevage

Un facteur de production à davantage prendre en compte dès l'installation

Alors que la production de lait a de plus en plus de mal à attirer des jeunes pour remplacer les éleveurs partant à la retraite ou répondre au besoin de main-d'½uvre du secteur, notamment salariée, de nombreux organismes agricoles planchent sur le travail en élevage, l'un des principaux freins à l'installation et au salariat dans les exploitations laitières. Retrouvez ici les différents articles, parus sur Web-agri ces derniers mois, sur cet enjeu majeur pour la pérennité de la filière.

5Juin
[Enquête] Covid-19

Comment les salariés agricoles vivent-ils la crise sanitaire ?

Comme les agriculteurs, les salariés agricoles n'ont pas arrêté de travailler pendant le confinement des Français pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Sans eux, les entreprises du secteur auraient eu du mal à poursuivre leur activité. Pour leur rendre hommage et avoir leurs retours sur leurs conditions de travail et leur façon d'appréhender cette crise sanitaire, l'Association des salariés agricoles de Normandie a réalisé une enquête auprès de plus de 500 d'entre eux.

12Mai
Plateforme « masques-pme.laposte.fr »

Créée par le ministère de l'économie et des finances pour les petites et très petites entreprises (TPE/TPME), en partenariat avec La Poste, les chambres d'agriculture, de commerce et d'industrie, des métiers et de l'artisanat, la plateforme « masques-pme.laposte.fr » s'ouvre aux professionnels libéraux et agricoles, aux micro-entrepreneurs et aux associations avec salariés.

8Mai
[Paroles de lecteurs] Main-d'oeuvre

Qui sont les Ovni si précieux en bovins lait ?

Pas des Objets volants non identifiés mais des « Ouvriers volontaires non indemnisés » selon les lecteurs de Web-agri, c'est-à-dire des parents, souvent retraités, dont l'aide devient de plus en plus indispensable pour faire face au manque de main-d'oeuvre en élevage laitier. D'autant, qu'en cette période économiquement difficile, beaucoup d'éleveurs n'ont pas les moyens d'embaucher un salarié .

7Mai
[Covid-19] Paroles d'éleveurs (3/3)

Les chefs d'exploitation des lycées agricoles aussi confrontés au coronavirus

Sur son site internet, l'idele donne "La parole aux agriculteurs" en diffusant des résultats d'enquêtes de terrain, menées notamment par Inosys-Réseaux d'élevage et les chambres d'agriculture. Grâce à cette opération, l'institut souhaite montrer comment les éleveurs vivent cette crise sanitaire au quotidien dans leur travail et si celle-ci a modifié certaines de leurs pratiques. Après plusieurs producteurs de bovins lait et viande du Limousin, Grand Est et Bretagne, des chefs d'exploitations de lycées agricoles témoignent, en vidéo, sur les conséquences de cette pandémie, en termes d'organisation du travail en particulier mais pas seulement...

6Mai
[Covid-19] « Paroles d'éleveurs » (2/3)

« Toujours des vaches à traire et à nourrir » mais un peu différemment...

Comment les producteurs de lait vivent-ils et travaillent-ils au quotidien sur leur exploitation avec la pandémie de coronavirus ? Quelles difficultés rencontrent-ils ? Ont-ils adapté leurs pratiques ? Pour le savoir, l'Idele donne "La parole aux éleveurs" via des enquêtes téléphoniques régionales réalisées notamment par Inosys-Réseaux d'élevage et les chambres d'agriculture. Voici les résultats dans le Grand Est et en Bretagne, après ceux diffusés la semaine dernière pour les bovins viande dans le Limousin.

29Avril
[Covid-19] « Paroles d'éleveurs » (1/3)

Peu d'impact sur le travail en bovins viande mais avec quelques adaptations

Comment les éleveurs vivent-ils au quotidien la crise sanitaire et économique du coronavirus ? Ont-ils modifié leur façon de travailler depuis le développement de la pandémie ? Pour partager les ressentis du terrain et les pratiques mises en place, l'Idele donne "La parole aux agriculteurs" en relayant, sur son site web, des enquêtes téléphoniques régionales menées notamment par Inosys-Réseaux d'élevage et les chambres d'agriculture. Premiers résultats dans le Limousin au sein d'exploitations spécialisées en bovins viande.

15Avril
Grand troupeau laitier

Temps de travail, organisation et management : les facteurs clés de réussite

Encore plus en grand troupeau, bien gérer le temps de travail et arriver à se ménager des jours de relâche est important pour le bien-être des éleveurs. D'après une étude menée dans la cadre du projet Casdar Orgue, réunissant différents partenaires de l'élevage, c'est dans les gros Gaec qu'on y arrive le mieux.