2Octobre
L'info marché du jour

Maïs, blé : l'export a le vent en poupe départ Ukraine et vers le Mexique

Depuis le début de la campagne 2020/2021, l'Ukraine a déjà exporté 4,25 Mt de céréales, dont 3,47 Mt de blé, soit le plus gros volume de son histoire à un stade aussi précoce et la moitié de ses disponibilités totales ! En une semaine, le Mexique a lui importé 208 kt de blé et 441 kt de maïs.


30Septembre
Usipa

Après la crise Covid, le secteur amidonnier « en phase de redémarrage »

Impactée par le confinement, la filière amidon renoue avec le dynamisme mais demande aux pouvoirs publics un accompagnement pour assurer l'avenir, notamment en matière de relance du fret ferroviaire, de soutien aux solutions moins émettrices de GES, et de développement des protéines végétales.

30Septembre
[Vu sur Youtube] Récolte maïs grain 2020

« Des rendements décevants chez Gilles vk, mais très peu de frais de séchage »

Agriculteur dans le Loiret, Gilles vk a profité de trois jours de beau temps pour récolter ses 35 ha de maïs grain. Dans une vidéo publiée sur Youtube, il partage le suivi de ce chantier et dresse le bilan. Les rendements sont plutôt décevants, à cause de la sécheresse estivale. Néanmoins, les frais de séchage très limités vont permettre de compenser un peu cette baisse.

29Septembre
[L'actu d'Arvalis] Maïs grain

Préserver la qualité de la récolte en adoptant les bons réglages

Les normes de commercialisation du maïs requièrent que les lots aient une humidité inférieure à 15 %, moins de 5 % de grains cassés et moins de 3,5 % d'impuretés. Limiter les chocs que subissent les grains de la parcelle à l'acheteur final est déterminant dans la préservation de leur qualité physique. Bien régler la moissonneuse-batteuse est un préalable pour limiter casses et fissures, qui seront aggravées par la suite dans la chaîne logistique et compromettront le séchage et la conservation du lot. [Article mis à jour, publié initialement le 17 septembre 2018]