Tracteur Kubota[Vidéo] Nouvelle série M5001, conçue pour les éleveurs

| par | Terre-net Média

Agriculteurs et éleveurs se sont prononcés : ils voulaient voir à l'essai le nouveau tracteur M5001 de Kubota, une machine clairement conçue pour répondre aux besoins quotidien des élevages. C'est chose faite chez Pascal Couturier, éleveur en Vendée. Mathieu Borde, formateur de la marque, donne tous les détails du nouvel arrivant de la gamme. La cabine offre plus de confort, de visibilité et d'ergonomie. Le moteur maison répond aux exigences de la norme Stage IV grâce à la technologie SCR, un Fap et un Doc. La plupart des composants ont été entièrement intégrés pour ne pas obstruer la visibilité.

M i-mai, vous avez été nombreux à participer au vote pour désigner le modèle de tracteur que vous souhaitiez mettre à l'essai en priorité sur l'une de vos exploitations. Le résultat a été sans appel ! C'est la nouvelle série M5001 de Kubota qui a recueilli de loin le plus grand nombre de voies.

Aussitôt le vote clos, la rédaction a mis sur pied l'essai dans un élevage de race Parthenaise, à Le Langon en Vendée. Et pour pousser la machine dans ses retranchements, Pascal Couturier endosse le rôle de l'agriessayeur. Inutile de préciser qu'il est déterminé à explorer l'engin sous toutes ses coutures, histoire de mettre en avant ses points forts et faibles.

Un moteur "maison" de 113 ch

Mathieu Borde, formateur produits de la marque, a fait le déplacement depuis la région parisienne pour présenter à Pascal sa nouvelle série de tracteurs. Elle se compose de deux modèles, le M5091 et le M5111, spécialement conçus pour répondre aux besoins des éleveurs et des services communaux. Selon Mathieu, 80 % des ventes de cette série concerne l'agriculture. 

Sous le capot, le moteur "maison" à quatre cylindres développe une puissance de 95 ou 113 ch selon le modèle, grâce à 3,8 l de cylindrée. Il répond évidemment aux exigences de la norme Stage IV grâce à la technologie SCR, un filtre à particule et un catalyseur Doc. Tous les composants ont été intégrés sous le capot afin de ne pas réduire la visibilité depuis le siège du conducteur. 

Une boîte à 36 rapports AV et AR

Le séquencement de la transmission est idéal grâce à 36 rapports avant et arrière, soit 3 gammes de 6 vitesses équipées d'un doubleur. Même pas besoin de débrayer pour changer de vitesse ! Un interrupteur placé sur le levier commande l'embrayage électrique. Idem pour changer le sens de la marche, l'inverseur électro-hydraulique facilite la manœuvre.

À l'avant, le modèle essayé bénéficie d'un relevage, en plus du chargeur frontal. Sa capacité est de 2,8 t et une prise de force à 1 000 t/min est disponible en option pour atteler des outils animés mécaniquement. Point de vue hydraulique, deux lignes auxiliaires peuvent aussi être installées en option.

Le relevage arrière, dont la capacité est de 4,1 t, est accompagné de deux distributeurs hydrauliques double effet. Un à position flottante et l'autre à pompage continu. Pour ceux qui en veulent plus, une troisième ligne complète l'installation lorsque l'agriculteur choisit l'option. Côté huile, la pompe fournit 65 l/min, de quoi alimenter les outils hydrauliques. À noter, l'absence de système de décompression du circuit, qui facilite l'accouplement-désaccouplement des valves. En standard, deux régimes animent la prise de force (540 et 540 éco). Une position 1 000 tr/min est possible en option.

Un tracteur pour la Mother Regulation

La nouvelle série répond à la norme Mother regulation, qui impose entre autres un arrêt automatique de la prise de force aussitôt que le conducteur se lève du siège. Pas très pratique par exemple pour charger une mélangeuse seul ! Pour pallier cette contrainte, un dispositif de mise en marche forcée existe sur l'aile gauche du tracteur. Il suffit d'appuyer dessus pendant 5 secondes pour enclencher la prise de force. Dans ce cadre, le circuit de frein intègre également une seconde ligne hydraulique.

Confort et ergonomie montent d'un cran grâce à la nouvelle cabine. Elle gagne 16 cm de largeur par rapport à la précédente et toutes les commandes du tracteur sont regroupées à droite. Le toit panoramique apporte beaucoup de visibilité, notamment pour travailler avec un chargeur frontal. En cas de soleil, pas de panique ! Un pare-soleil coulissant vous protège et limite l'éblouissement. Les montants de la cabine sont plus fins qu'auparavant de manière à augmenter la visibilité à 360 °.

À voir également >>>

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Said
Il y a 333 jours
Merci pour...
Répondre