[En vidéo] Ensilage de maïsUne ensileuse fabriquée maison pour respecter le sol et la propreté des routes

| par | Terre-net Média

Hugo Lucas a publié sur sa chaîne Youtube HLG Machinery une vidéo dont les premières images interpellent. L'ensileuse Claas Jaguar 960 de l'ETA a connu quelques modifications, faites par l'entrepreneur lui-même. Quatre trains de chenilles, caisson intégré et articulé... plus aucun tracteur ne circule dans les parcelles pour limiter le tassement du sol. À noter aussi que les roues restant propres, l'état des routes est irréprochable.

Cliquez sur le curseur pour lancer la vidéo.

HLG Machinery a publié une vidéo d'un chantier d'ensilage de maïs pas tout à fait ordinaire. Outre le fait de stocker la récolte en silo tour, c'est surtout l'ensileuse qui surprend. Et pour cause ! C'est l'entrepreneur lui-même qui la fabrique, ou plutôt qui l'adapte pour y intégrer la benne. Nom de code : Jaguar Field Shuttle.

Les agriculteurs suisses travaillent différemment vu la taille de leurs parcelles. Sans compter qu'ils prennent plus en compte le tassement du sol. Pas question de sillonner les champs avec des ensembles tracteur/benne pour suivre l'ensileuse. Outre le respect du sol, la technique évite de salir les routes, ce qui est peu apprécié par les urbains suisses. Claas ayant cessé sa production en 2006, le patron de l'entreprise de travaux agricoles Angéloz a décidé de modifier lui-même sa Claas Jaguar 960.

Claas Jaguar Field Shuttle : respect du sol et de la propreté des routes

À souligner aussi le gain de temps au détourage tant le parcellaire est morcelé en Suisse. Et plus besoin de nettoyer les abords du champ une fois la récolte achevée. Facteur limitant : la machine tourne équipée d'un cueilleur 8 rangs alors que ses performances l'autorisent à plus. En cause : le potentiel de rendement du maïs helvétique est élevé. Du coup, avec un cueilleur plus large, l'entrepreneur aurait des difficultés de stockage pour faire le tour. Outre les voyages à vide pour vidanger, ce qui sollicite le sol, impossible de vidanger en bord de champ sans replier le bec. Là encore, perte de temps.

HLG Machinery en SuisseHLG Machinery filme un chantier d'ensilage un peu particulier en Europe : l'ensileuse est adaptée par l'entrepreneur pour embarquer un caisson. (©HLG Machinery) 

En cabine, il est rapide de remarquer la présence du deuxième levier de commande. Celui-ci est consacré au pilotage du caisson. L'opérateur a donc toutes les commandes à portée de main. Les bennes à fond poussant Fliegl de l'entreprise sont mises à disposition car elles ont le même cubage que le caisson de l'ensileuse. Résultat : les tracteurs ne mettent plus les roues dans la terre. La route reste propre et le sol respire


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article