Épandeur à fumierBergmann TSW 6240 W : précis et respectueux de l'environnement

| par | Terre-net Média

Bergmann lance un nouvel épandeur à fumier à l'occasion d'Agritechnica en Allemagne (Hanovre). L'engin conserve les caractéristiques du TSW 6240 S, mais les ingénieurs ajoutent un module de pesée continue. Sans compter que grâce à sa compatibilité Isobus, la machine est capable de moduler la dose d'épandage selon les préconisations d'une carte de rendement par exemple. Rehausses hydrauliques, essieu releveur, hérissons à sécurité individuelle... la machine est capable de répondre aux contraintes environnementales tout en réduisant le coût d'entretien.

Epandeur à fumier TSW 6240 WL'épandeur à fumier TSW 6240 W est compatible Isobus. (©Bergmann)

Avec l’arrivée du TSW 6240 W, Bergmann étoffe sa gamme d’épandeurs à fumier. Le point fort de ce nouveau modèle ? Son système de pesée continue. Une solution intéressante pour pallier aux contraintes environnementales de plus en plus exigeantes.

Des capteurs mesurent en permanence la quantité de matière contenue dans la caisse. L’agriculteur sait exactement ce qu'il lui reste à épandre, et par déduction, la dose déjà écartée. En version Isobus, le producteur pilote l’outil directement depuis le terminal du tracteur. Autre solution : s'équiper d'un boîtier CCI 200 proposé par la marque, ou posséder n’importe quel autre terminal, pourvu qu’il soit compatible avec la norme.

Export de données sans fil

L’ordinateur mémorise automatiquement les réglages de la machine, et même si une connexion internet est disponible, transfère les données via un réseau sans fil. Une solution idéale pour les agriculteurs ou entrepreneurs gérant leur parc matériel à distance ! Sans oublier que ceux qui modulent la dose de semis selon les préconisations d'une carte peuvent également le faire. 

Deux moteurs hydrauliques entraînent le racloir du plancher et régulent l’alimentation du cadre d’épandage. Au total, quatre chaînes de 100 t de résistance chacune nettoient le fond de l’outil à l'aide de barres antidérapantes boulonnées. La forme évasée de la caisse facilite l’écoulement du produit et du coup, demande moins de puissance au tracteur. Le tablier accompagne la matière vers les hérissons et assure la répartition. Des capteurs détectent l’ouverture de la porte et envoient l’information au terminal, qui adapte automatiquement la vitesse d'avancement du racleur pour épandre la dose souhaitée.

4 t reportée sur l'essieu du tracteur

À l’arrière, les trois hérissons sont entraînés grâce à un système sans arbre. L’avantage de cette installation est qu'elle demande peu d’entretien, et donc limite les frais de maintenance. En outre, les sécurités individuelles protègent les hérissons de la casse, au cas où un corps étranger passe à travers le cadre. Elles jouent aussi un rôle de régulation de la matière. Autre bénéfice : les rehausses de caisse à commande hydraulique. Elles augmentent le volume de chargement et facilitent la manœuvre avec les petits chargeurs, dont la hauteur de levage est limitée.

Différents équipements sont disponibles en option pour rendre l'outil plus polyvalent. Pa exemple, volet de bordure, kit de rehausse, etc… Pour améliorer la sécurité, l'épandeur peut reporter jusqu’à 4 t sur l’essieu arrière du tracteur. Celui-ci gagne en traction dans le champ, et en adhérence lorsqu'il roule sur la route. Grâce à l'essieu releveur, le poids est mieux réparti. Attention tout de même car pour l'abaisser, l'épandeur doit être vide (à demi charge maximum). Pour circuler sur route avec la caisse vide, la marque conseille de le relever pour un meilleur confort de l’opérateur. Pour découvrir cette nouveauté, rendez-vous sur le stand Agritechnica du constructeur à Hanovre (Allemagne), du 12 au 18 novembre 2017.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article