Dossier Retour au dossier Pâturage

AbreuvoirsPlus de capacité et de sécurité pour bien hydrater le troupeau

| par Tanguy Dhelin | Terre-net Média

Alors que les animaux sortent au pâturage, le vide laissé dans la stabulation est l'occasion d'entretenir les abreuvoirs. Plusieurs nouveautés sont à signaler pour ces équipements dont la bonne marche est essentiel pour assurer la production en élevage bovin.

Abreuvoir : les nouveautésEn pâture, l'accès à l'eau des animaux est aussi important que dans les bâtiments. (©Terre-net Média) 

Chez La Gée, les abreuvoirs à poussoir accueillent plusieurs nouveautés. Le catalogue s’est notamment enrichi du modèle Polyflap. Le système bénéficie d'une sorte de trappe que l’animal doit pousser pour s’abreuver. Le dispositif protège l’abreuvoir, et l’eau, des corps étrangers. Un système efficace pour éviter d'accumuler de la paille dans l'eau quand l'éleveur paille. L'abreuvoir est en résine de polyéthylène (PE) avec un rebord anti-gaspillage non blessant. La marque propose aussi deux modèles monobloc tout inox à fixation directe. Nouveau dans l’offre du constructeur. Le rebord incurvé minimise les éclaboussures

Des protections intégrées

Sur l'abreuvoir à poussoir Lac 55, La Buvette ajoute une protection en acier galvanisé. La marque propose dorénavant la version Lac 50, constituée d’un bol anti-lappage en polyéthylène haute densité et d’une protection galvanisée pour éviter le grignotage. Sur la même ligne, La Gée lance son abreuvoir, simple ou double, à poussoir en polyéthylène. La platine de fixation et la protection sont en fil d’acier galvanisé.

Pour les modèles collectifs à niveau constant, les équipementiers proposent des tailles de plus en plus importantes. Suevia a conçu un modèle de 4,2 m de longueur à fixation au mur conçu pour les grands troupeaux. Selon la marque, le dispositif abreuve entre 37 et 46 vaches laitières. La Buvette propose un modèle collectif de 4,6 m avec une cuve en inox de 200 l de réserve, conçu pour les couloirs de logettes. 

Vidanger sans se mouiller

Cet abreuvoir de grande capacité se vidange avec un système "main sèche" et débite 72 l/min. La Gée a adopté le même principe de vidange sur sa gamme Polyflow, déclinée en 90, 140 ou 180 l de capacité. À souligner la possibilité d'y fixer un carter de protection anti-gel (sous le bac). Autre nouveauté : le Polyherd qui associe polyéthylène et inox pour une meilleure isolation de l’installation.

Toujours à la rubrique équipement à niveau constant, Suevia propose le modèle compact/auge à fixation murale de 45 cm. Il est en inox et contient 20 l. Les modèles basculants en inox de l'allemand bénéficient de kit de fixation au sol ou mural en complément des versions galvanisées. 

Côté collectif à niveau constant en polyéthylène, deux nouveaux-nés à la gamme La Gée. Polybac M profite d'un rebord intérieur anti-gaspillage et Polyclean d'un flotteur protégé par un cache. 

Pompe à saule et capteur pour les prairies

Dans les prairies aussi, l’approvisionnement en eau est important. En termes de nouveautés, Kerbl a dévoilé sa gamme de pompes à saule (ou pompes de pâturage). Le premier modèle, baptisé P100, est capable de puiser l’eau jusqu’à 8 m de profondeur. L’animal actionne le mécanisme en appuyant sur le levier en aluminium raccordé à une barre de traction. Celle-ci soulève la membrane en caoutchouc, autorisant le pompage de l’eau, qui alimente ainsi l'abreuvoir en fonte. En version duo, le veau profite aussi de son petit bac. Il accède donc à l’eau pompée par la vache.

Et pour les éleveurs qui livrent l'eau en citerne, La Buvette propose une jauge connectée. Son nom : Blue Level. Plus besoin de se déplacer pour connaître le niveau d’eau restant. L'agriculteur reçoit directement l'information sur son smartphone.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article