Transformation laitière à la fermeLely Orbiter remet la planète lait en orbite !

| par | Terre-net Média

Lely vient de dévoiler son concept de transformation directement à la ferme. Une réponse innovante dont l'objectif est d'augmenter le revenu des éleveurs et d'améliorer la traçabilité de la filière laitière en fabricant les produits laitiers sur l'exploitation. Sans oublier la possibilité de choisir le produit fini pour l'adapter à la qualité du lait et à son goût, en fonction de l'animal, de son stade de lactation et de sa ration. En clair, le concept Lely Orbiter replace la vache au centre du jeu et surtout, risque de révolutionner la planète transformation du lait !

Cliquez sur l'image pour démarrer la lecture de la vidéo.

À l'occasion de sa " Révolution Jaune ", Lely a dévoilé son concept de fabrication de produits laitiers équitables baptisé Lely Orbiter . Une façon originale d'augmenter la valeur du lait et le revenu de l'éleveur en transformant directement la production sur l'exploitation agricole.

L' unité de transformation du lait est installée à la ferme et respecte les normes de qualité imposées aux transformateurs. Le système est directement raccordé au robot de traite Lely Astronaut et peut recevoir le produit de deux à quatre machines. Il a été conçu spécialement pour démarrer la transformation après la traite, en abaissant automatiquement la température du liquide jusqu'à 4°C, sans dégrader ni sa qualité ni son goût .

Le consommateur plus proche de la vache

Outre le gain de temps généré, le dispositif rapproche la vache du consommateur. Sans oublier la traçabilité ! Le consommateur trace l'origine du lait de manière précise, quasiment à l'animal près. Côté éleveur, il gère la transformation du lait en fonction de la race, de la phase de lactation ou de la ration distribuée selon le produit fini attendu. En clair, ce sont les attentes du consommateur et le produit fini souhaité qui dictent le producteur dans ses choix de transformation selon la provenance du lait !

Lely Orbiter transforme du lait depuis 8 mois

Le dispositif fonctionne depuis huit mois dans l'élevage Dobbelhoeve à Udenhout (Pays-Bas). Lors de l'évènement nommé "Révolution Jaune", le constructeur a présenté le premier produit laitier transformé par le robot destiné au marché hollandais, le Mijn Melk. Le produit est d'ores et déjà distribué dans les grandes surfaces du pays.

Prochaine étape : installer plusieurs systèmes Lely Orbiter et continuer d'explorer les opportunités de la transformation directe, associée à la robotique de traite.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 7 RÉACTIONS


oups
Il y a 82 jours
c'est mal connaitre les robots de traite
Répondre
hautot nicolas
Il y a 81 jours
vous avez eu un souci ?
Répondre
Gachejeanpaul@orange.fr
Il y a 82 jours
Quel bande de guignol... Celui qui ne veut plus traire vend ses vaches
Escrot menteur voleur
LEYLY FRANCE ZÉRO PIPEAU
Ce message a été signalé 11 fois
Répondre
Patou
Il y a 85 jours
L avantage on le même dépanneur pour l unité !!!!on est loin de l image donnée par les vendeurs directs que l on nous présente d habitude Petite question ; il coute combien Le jouet ?
Répondre
titouf
Il y a 85 jours
Bien compliqué tout ça...beaucoup de cuve. Imiter l'industrie et créer le même process, c'est standardiser la vente directe et gommer la spécificité de son produit. Mettre tout le monde sur le même marché, c'est baiser le prix. Baisser le prix, c'est ne plus pouvoir payer l'installation.
Répondre
hautot nicolas
Il y a 85 jours
super machine !
mais a mon avis sa être compliquer de marquer sur la bouteille de lait au pâturage .pour se démarquer des industriels
Répondre
´bonarien
Il y a 85 jours
Super machine ! Mais alors pourquoi en comté ils l on interdit ? Je sais qu’il faut vivre avec son temps mais j ai une petite anecdote : quand j était jeune on ramassait le maïs a la main ,on le stockait en cribs et le produit payait les intrants de l année ( 40/50t) aujourd’hui vous n avez pas un semi d engrais Et pourquoi ? Parce que on était sur un travail manuel! Aujourd’hui tout est automatisé et les maisiculteurs viennent vous voir pour vous proposer leur récolte car quand on tout enlevé on est proche des 140€ Quel rapport avec le lait ? Tout simplement l industrialisation de la production tire les prix vers le bas!alors vous me direz : il faut bien vivre avec son époque ! Oui mais pas à n importe quel prix ? L investissement est très lourd et automatiquement on produit plus pour le rentabiliser et sans le vouloir on se tire une balle dans le pied et ne croyez pas au miracle chinois ! Seul avantage on économise les épaules mais pas la tête !
Répondre