Dossier Retour au dossier Agritechnica

Presse à balles rondes KroneLa nouvelle génération VariPack haut débit débarque !

| par | Terre-net Média

Krone vient de dévoiler sa nouvelle génération de presses à balles rondes baptisée VariPack. Quatre courroies lisses gèrent la formation homogène de la balle dont la densité se règle directement en cabine. Idem pour les couteaux du rotor, actionnables hydrauliquement en cas de besoin.

Presse à balles rondes Krone VariPackGrâce au design de la presse VariPack de Krone, la poussière au niveau des organes de battage est limitée et le temps de nettoyage diminue. (©Krone)

Bien que le marché de la presse à balles rondes ne cesse de diminuer, Krone lance sa nouvelle gamme VariPack. Le nombre d'immatriculation de matériel de récolte des fourrages en France redémarre depuis 2018, moment où les chiffres étaient au plus bas.

La gamme de presses à courroies VariPack XC Plus débarque avec deux modèles : V165 XC Plus et V190 XC Plus. Leur pick-up EasyFlow sans came assure l'alimentation régulière de l'engin et un débit de chantier élevé. Il ramasse les andains sur 2,15 m de large grâce aux dents en "W". Le dispositif est suspendu pour bien suivre le terrain et profite d'une course de 70 mm. Sans oublier les roues pendulaires à pneumatiques larges qui protègent la mécanique.

Rotor de 530 mm équipé de 26 couteaux

Le rotor de 530 mm de diamètre possède 26 couteaux et est installé de série sur l'outil. Il coupe la matière en morceau de 42 ou 84 mm de long, de quoi s'adapter au type de fourrage. Pour garantir la sécurité des organes, la transmission absorbe jusqu'à 214 ch de puissance et 1 500 Nm de couple. L'opérateur sélectionne le nombre de couteaux (26 / 13 / 13 / 0) directement en cabine depuis le terminal de la machine ou du tracteur s'il en bénéficie. En cas de bourrage, le fond du rotor s'escamote pour laisser passer le bouchon. En présence de corps étranger, chaque couteau est protégé grâce à leur sécurité individuelle.

Rotor de 530 mm et 26 couteauxLe rotor de la presse Krone Varipack bénéficie d'un diamètre de 530 mm et de 26 couteaux actionnés hydrauliquement. (©Krone)

Côté liage, la presse utilise le filet de série. Ceux qui préfèrent la ficelle peuvent aussi l'employer du moment qu'ils optent pour le module optionnel. Les rouleaux de filet s'installent à l'avant de l'engin : il suffit de faire pivoter le support et de les insérer ! Un second rouleau peut même être mis en réserve, histoire de limiter la perte de temps et maintenir un débit de chantier important. En "mode ficelle", deux bobines sont installées et chacune d'entre elles est guidée jusqu'à la chambre grâce aux œillets du tube de guidage. Au démarrage de l'opération, les aiguilles pivotent grâce au moteur électrique ; la ficelle est ainsi absorbée par le fourrage en rotation.

Temps de cycle : 5 secondes !

Question chambre, pas de préchambre. Les courroies lisses augmentent la densité de la balle avec les fourrages secs (paille, ensilage, foin). Les ingénieurs allemands en installent quatre, de 275 mm de large chacune, qui tournent à 130 m/min. La pression de serrage est réglable depuis le terminal en cabine. Plus besoin de quitter le siège du tracteur ! Idem pour le cœur mou de la botte. En clair, deux vérins hydrauliques, installés de chaque côté, gèrent la pression. Trois niveaux de densité existent en fonction du diamètre. L'opérateur connaît le niveau de remplissage de la presse en regardant son écran. L'information est transmise par les galets positionnés sur les courroies.

5 secondes : c'est le temps nécessaire pour déposer la balle ! La gestion du cycle ouverture/fermeture de la porte est automatique et l'éjecteur de balle accélère l'opération. Enfin, question entretien, la machine dispose d'une centrale de graissage automatique. De quoi préserver la longévité des composants et réduire le temps de maintenance de l'outil. Seul le cardan et quelques points faciles d'accès sont à graisser manuellement. Autre avantage : le design. La forme des capots rend le nettoyage plus rapide et protège les chaînes de la poussière.

Compatible Isobus et Smart Connect

Trois montes de pneumatiques sont proposées, pour répondre à tous les besoins. De série, la marque monte des roues de 500/55-20, mais l'agriculteur peut choisir des modèles plus larges, en 500/60-22.5 ou 600/50-22.5. Evidemment, la presse VariPack est compatible avec la norme Isobus et bénéficie d'un connecteur Fast-Plug. Côté hydraulique, le tracteur doit bénéficier d'une prise Load Sensing. Pas de panique, ceux qui n'en sont pas équipés pourront quand même tracter l'équipement grâce à une adaptation possible qui permet de ne pas utiliser la fonction.

Enfin, côté accessoires, des feux à Leds sont fixés sur les capots pour éclairer l'arrière et les côtés de la machine. Les agriculteurs qui pressent la nuit apprécieront le confort lié à l'éclairage ! Sans oublier la technologie Smart Connect, garant de la traçabilité sur les chantiers. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Marius
Il y a 61 jours
Pourquoi il n'y a pas de fabrication de ce type en France. En Alsace et en France comté que pour citer ces deux régions. Donc il y a du choix en France . Pensons à nos travailleurs qui nous apportent par leurs impôts les aides de la pac. un peu de reconnaissance. Et non TPMG.
Répondre