[Insolite] EnsilageUne tête de récolte à 20 rangs en 2020, le pari fou de Kemper

| par | Terre-net Média

Kemper travaille sur une tête de récolte à 20 rangs de maïs. Objectif : augmenter la productivité des ensileuses pour répondre aux enjeux agricoles de demain. 15 m de large, autant dire que ça déménage. Reste à vérifier sur le terrain que le matériel résiste aux conditions d'utilisation agricole. Kemper relevera-t-il ce pari fou d'ici 2020 ?

Cliquer sur l'image pour démarrer la lecture de la vidéo.

L' agriculture est confrontée à un important défi : produire suffisamment pour nourrir la population mondiale , en constante hausse. Selon les prévisions, le nombre d'habitant sur la planète devrait passer la barre des 8 milliards d'ici 2025. Sans compter le prix de l'énergie qui ne cesse de flamber ! Autant dire que la tendance est d'augmenter le rapport consommation de carburant/puissance par m².

Kemper , connu pour ses têtes de récoltes depuis plus de 40 ans, continue d'innover pour répondre à cet enjeu. Alors que la puissance des ensileuses ne cesse de croître, il est nécessaire d'élargir les têtes de récolte pour améliorer la productivité des machines. Pour les ingénieurs de la marque, l'objectif est clair : connaître les performances maximales des ensileuses et vérifier combien de rangs le concept modulaire Kemper est capable d'accepter ! Quel poids le châssis de ces monstres supportera-t-il ? Et pour mesurer ces paramètres, rien de mieux que le terrain !

15 m de large ou neuf voitures côtes à côtes

Les techniciens ont fabriqué la barre de récolte à 20 rangs, soit 15 m de largeur de travail. Désormais, leur mission est de vérifier son comportement au champ. Pour y parvenir, les spécialistes soumettent l'outil à une série de tests, conformément au projet 2020. En clair, chaque ensileuse du marché passe au crible pour vérifier sa résistance et savoir si elle a les reins assez solides pour supporter une tête de récolte à 20 rangs . Autrement dit, la longueur d'un camion semi-remorque ou de neuf voitures côtes à côtes. Une taille énorme quand on sait que la taille la plus vendue sur le marché actuel est 10 rangs !

Plein gaz sur les machines ! Selon le fabricant, le volume de matière à ingérer ne pose aucun problème pour son équipement. Là où cela peut coincer, c'est côté capacité du canal et de la goulotte. Des organes qui risquent de freiner la vitesse d'avancement de la machine. Leur dimension est probablement trop faible pour absorber de pareils débits ! Des roues de guidage au sol sont installées aux extrémités de l'appareil. Indispensables pour soutenir le porte à faux et assurer le suivi du terrain. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


laiturgie
Il y a 77 jours
on tombe dans la carricature , où l'exploit technique pour la couverture du magazine, je suis certains que la population , préfére une ferme à taille humaine ,!!
un mastodon leur laisse toujours un peu de frayeur !,,,,,,
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 78 jours
Et si on arrêtait l ensilage de maïs au profit du maïs épis ou boudin ? Le maïs est un plante merveilleuse ! C est un piège à carbone mais il n a pas les faveurs de nos concitoyens car le maïs c est l irrigation l été et l ensilage Donnons une image meilleure en le récoltant autrement et laissons le 20 rangs aux méthaniers de l Europe du Nord
Répondre
Tomy
Il y a 78 jours
Effectivement, la population augmente , alors la largeur des ensileuses doit augmenter ! quel argument ( les citoyens ne mangent pas encore d'ensilage ?? )
On élimine les plus faibles, on s'agrandit encore et ceux qui restent se plaignent d'avoir trop de travail et pas assez de revenu.
Les machines , quand elles sont trop grosses, elles broient les Humains et d'abord nous Eleveurs
Répondre
tintin
Il y a 78 jours
cela va pas suivre au silo et apres c est un an a avoir un mais qui chauffe qui moisie
et bonjour les butyriques!!
Répondre
jmb67
Il y a 78 jours
Fini nos petites parcelles !!!!!!!!🐮?
Répondre