Dossier Retour au dossier Ensilage

John Deere série 9000Jusqu'à 970 ch de puissance pour tout éclater !

| par | Terre-net Média

John Deere lance quatre ensileuses de 625 à 970 ch et complète ainsi son offre. La série 9000 bénéficie d'un moteur Liebherr développant jusqu'à 970 ch. Le couple est disponible à bas régime pour limiter la consommation de carburant sans pour autant compromettre la productivité de la machine. Les ingénieurs de la marque ont revu le châssis, la transmission et la vitesse de rotation des organes de coupe pour rester en adéquation avec la puissance du bloc à 12 cylindres. Sans oublier la taille du canal, qui doit absorber un flux de matière toujours plus important !

Ensileuse John Deere série 9000Le moteur Liebherr à 12 cylindres développe jusqu'à 970 ch de puissance. (©John Deere)

John Deere lance sa nouvelle série d'ensileuses, la gamme 9000. Elle compte quatre modèles dont la puissance s'échelonne de 625 à 970 ch. Selon le constructeur, le débit de chantier augmente de 10 % tout en réduisant d'autant la consommation de carburant du moteur (par rapport aux machines haut de gamme concurrentes). Une prouesse réalisée grâce aux nouvelles technologies. 

Moteur 12 cylindres Liebherr développant 970 ch

Côté moteur, les trois plus puissantes, la 9700, 9800 et 9900 font place au moteur 12 cylindres d'origine Liebherr dont la cylindrée atteint 24,2 l. Ils sont conçus pour tourner à bas régime et développent un couple important à moins de 1 400 tr/min. À ce niveau de puissance, les ingénieurs ont dû renforcer la transmission et le châssis. Le modèle ProDrive est d'ailleurs complètement automatisé pour plus de confort opérateur. 

Les ingénieurs de la marque ont également dû optimiser la vitesse des éléments tournant à faible régime. C'est d'ailleurs la base du projet HarvestMotion, qui vise à augmenter la productivité et réduire la consommation de carburant. 

Question canal, sa largeur passe à 850 mm pour pouvoir absorber le flux de matière récoltée par la machine. Point de vue éclateur, le modèle XStream complète l'offre. Il a été mis au point par l'américain Scherer et répond mieux à la puissance du moteur. Les rouleaux, de 250 mm de diamètre, tournent avec un différentiel de vitesse de 50 %. De quoi rehausser le débit d'éclatement de 10 % !

Éclateur XStream à escamotage rapide

Plusieurs modèles de rouleaux disponibles : en dents de scie sur les éclateurs Premium et XStream ou en XCut sur les XStream uniquement. La version XCut bénéficie d'une rainure hélicoïdale sur la surface du rouleau. Question revêtement, le Dura Line offre plus de résistance. Sans oublier les deux rouleaux conçus pour éclater les céréales immatures. Seul le modèle Milo est disponible uniquement sur l'éclateur Premium.

Autre caractéristique de l'éclateur de grains XStream, le système de contrôle de la température intégré et de lubrification par huile sous pression d’air (et non par graisse) des roulements accroît la durabilité. Comme sur sa petite sœur de la série 8000, l’éclateur s'escamote en seulement cinq minutes, idéal pour passer du maïs à l’herbe.

Analyseur infra-rouge HarvestLab 3000

Sans oublier les technologies de précision du fabricant :

  • Le capteur infra-rouge HarvestLab 3000, qui affiche et documente en temps réel les mesures de matières sèches et d’autres composants tels que les protéines, l’amidon, les fibres, les sucres à la fois en valeur totale ou sur des cartes parcellaires.
  • Le réglage automatique de la longueur de coupe grâce à AutoLoc et le dosage en marche d’additifs pour ensilage en fonction du tonnage sec et humide récolté. 
  • La possibilité d'utiliser l’infra-analyseur HarvestLab à poste fixe pour analyser l’ensilage à la distribution et améliorer la ration. Autre possibilité : installer le module sur une tonne à lisier et mesurer les composants du lisier (N, NH4, P et K) directement à l'épandage.
  • Le guidage GPS AutoTrac et le système de guidage sur rangs RowSense.
  • L'Active Fill Control (AFC) pour remplir automatiquement les remorques.
  • L'accès au portail internet MyJohnDeere pour gérer le parc machine et consulter les données des machines et des récoltes.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


pipo 1er
Il y a 30 jours
comme la Belgique jadis la France est devenu d un grand pays agricole un potager dans lequel les grosses machines des grandes marque n ont plus leurs place
Répondre
Patou
Il y a 30 jours
Formidable,exceptionnel machine hors norme ! Mais on en fait quoi au juste ? Que je sache le débit du chantier est limité à la taille des silos! Il est vrai que nos productions lait et viand En plus e confondue sont très bien renumerées et investir dans de nouveaux silos adaptés n est pas le souci ! A part quelques grosses fermes et des méthaniers si c est pour voir l ensileuse en bout de champ qui attend les remorques c est pas très rentable ! Eh puis je ne sais pas comment vous faites mais il est plus facile de trouver 5 chauffeurs que 8ou10chauffeurs !
Répondre