[Space web TV] Alimentation animaleJérôme Lefebvrier : « Premix : des rations précises tout en confort ! »

| par | Terre-net Média

Chez Émily, on se lance dans la cuisine. À Tréflévénez (Finistère), les ingénieurs ont mis sur pied, avec l'aide de Tuffigo Rapidex, spécialiste des équipements pour élevages hors-sol, une installation qui prépare la ration du troupeau en suivant la recette de l'éleveur. Avec, à la clé, précision, confort de travail et gain de temps. D'où des économies et un quotidien simplifié pour les producteurs. Jérôme Lefebvrier, directeur commercial de la marque, explique le concept et son origine.

J

érôme Lefebvrier, directeur commercial d'Emily, explique les avantages du nouveau concept de préparation des rations d'alimentation au cours d'une interview sur le plateau du Space 2016.

Comment ça fonctionne ?

Rien de plus simple ! L’éleveur enregistre les doses de chaque ingrédient (32 au maximum) sur un écran. Pour préparer la ration, plusieurs trémies sont utilisées et reliées à une cuve mélangeuse par l’intermédiaire d’une vis sans fin flexible. Celle-ci achemine la bonne dose de produit, les uns après les autres.

Par rapport aux autres systèmes, la précision augmente grâce à des pesons. Habituellement, il est nécessaire de calibrer l’installation pour obtenir la bonne dose, ou plutôt de définir le nombre de tours de vis à effectuer pour y arriver. Et l’étalonnage doit être refait régulièrement. Les pesons du Prémix stoppent la rotation de la vis dès que le poids de l’aliment est atteint. Inutile de calibrer ou de réajuster. La dose correspond toujours à celle souhaitée car dès qu’elle est atteinte, la vis cesse sa rotation.

La quAntité d’aliment est-elle insuffisante ?

Le système le détecte. Si la vis tourne et que le poids de la trémie de mélange ne change pas, une alerte est lancée. L’opérateur a plusieurs possibilités : soit il choisit de poursuivre la préparation en ignorant le produit insuffisant, soit il fait le plein de la trémie concernée et débloque ensuite la machine. Quelle que soit l’option prise, les proportions de la ration sont enregistrées.

« L’exploitant est heureux, il n’a plus de seaux à manipuler ! », explique Jérôme. Les vaches aussi le sont : leur repas est identique quel que soit celui qui le prépare. Sans compter les économies réalisées par l’éleveur. L’enregistrement des quantités distribuées lui permet d’ajuster les doses en fonction des restes à l’auge. Chaque étape de la préparation est tracée, c’est donc plus facile de gérer les approvisionnements. Grâce au stock en temps réel, l’exploitant peut anticiper ses commandes.

Combien ça coûte ?

Le tarif de ce type de système d’alimentation varie évidemment selon le nombre de produits à mélanger. Pour la cuve de mélange et les composants d’automatisation, l’investissement est raisonnable : 15 000 € pour des rations à huit ingrédients. Emily annonce que les économies réalisées permettent un retour sur investissement rapide.

À lire aussi >>> Prémix, le robot de cuisine d'Émily 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article