Essai John Deere 5RFrédéric Anty: « L'équipement d'un tracteur de plaine et le gabarit d'un 100 ch»

| par | Terre-net Média

Frédéric Anty, de l'EARL Pillewara, a essayé le John Deere 5R. Cette série à destination des exploitations de polyculture-élevage dispose d'un petit gabarit mais des équipements de ses grands frères. Ce modèle pourrait être ainsi utilisé également pour les travaux de plaine.

Nous nous sommes rendus dans l’Oise chez Frédéric Anty, éleveur laitier qui a testé le John Deere 5R sur son exploitation. L’EARL Pillewara à La Chaussée du bois d’écu (Oise) est une exploitation familiale de 100 hectares et 70 vaches laitières.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Selon Frédéric, ce petit tracteur est « sympathique d’utilisation ». «  Son gros gros point fort, c’est l’angle de braquage. Il dispose d’un gabarit passe-partout pour un tracteur de 100 ch. La cabine est super bien et la visibilité est extra pour mes bâtiments. »

« L’équipement est complet avec un inverseur sous charge et une transmission Powershift automatisée. Un point d’amélioration cependant concerne les à-coups aux changements de rapports, qui rendent la conduite un peu saccadée. La prise de force est sans point neutre quand on l’arrête, ce qui peut compliquer les changements de vitesse, sur la mélangeuse par exemple. Comme il y a une pression continue sur l’arbre, on est obligé d'arrêter le moteur. »

« Les finitions et la cabine sont réussies. Sur un petit modèle de 100 ch, on a l’équipement d’un gros tracteur de plaine toute option. »

« Sur mon exploitation, cet engin en version 125 ch pourrait servir à réaliser les travaux avec une fourche mais aussi les traitements dans les champs et un peu de travail du sol. Il serait en fait compatible avec beaucoup de chantiers. »

Voir aussi la présentation du John Deere 5R par Julien Saint Laurent, directeur marketing France, en suivant ce lien.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


marius
Il y a 18 jours
En France il y a aussi des ensileuses made in France. Pourquoi faire travailler les américains qui veulent nous envahir avec leurs produits hyper OGM phytos etc. Et ces acheteurs sont les premiers à bloquer les routes et tout casser pour soi disant protéger leurs productions. Démagogie. Vous demandez vous criez que les consommateurs français achètent nos produits et vous achetez étranger. L'hypocrisie est dans nos campagnes. Mais contents que des français nous aident par l'intermédiaire de la pac. Lorsque nous serons acculés vous demanderez de l'aide à Mr Trump. Allons défendons notre savoir faire agricole et industriel et nous aurons une autre mentalité (toujours pleuré s contre les pouvoirs publics en négligeant tout le reste
Répondre
Marius
Il y a 174 jours
Pourquoi acheter américain il y assez de tracteurs construits ou assemblés en France. Les français nous donnent déjà assez d'aides Beaucoup ne veulent pas des produits agricoles américains mais n'ont pas honte d'acheter mois bat tracteurs aux states. et certains devant leur tracteur vert fustigent les français d'acheter français (Faites ce que je vous dit mais ne faites pas ce que je fais). Cela démontrent le peu de respect à nos compatriotes
Répondre