Epandage de matières organiquesRéduire le poids de l'essieu pour diminuer la compaction des sols agricoles

| par | Terre-net média

Dans le cadre du programme Ecodéfi, les Chambres d'agriculture de Bretagne et le Cemagref mettent l'accent sur le phénomène de compactage des sols créé lors des épandages de matières organiques.

Epandage de matières organiques - Réduire le poids de l’essieu pour diminuer la compaction des sols agricoles - Photo parue sur Web-agri.fr et Terre-net.fr, journaux édités par Terre-net Média
Un risque fort de compactage au-delà de
6 tonnes par essieu. (© Terre-net Média)
Au-delà de 6 tonnes par essieu, il existe un risque très fort de compactage des sols pouvant provoquer une diminution du développement racinaire et une mauvaise circulation de l’eau. Il est requis d’augmenter la largeur de travail pour réduire la surface tassée et de limiter la charge à l’essieu afin de réduire la pression au sol.

Une tonne à lisier de 11.000 litres testée avec 1 puis 2 essieux illustre de l’impact de la compaction des sols. Grâce aux 2 essieux, l’impact de la compaction est très fortement diminué : comparés à la tonne à lisier un essieu, on passe de 70cm à 40cm de largeur du pneu en contact au sol et de 105cm à 75cm pour la compaction de profondeur du sol.

A lire également pour en savoir plus sur le programme Ecodéfi :

• Ecodefi - S’engager pour optimiser les performances des machines d’épandage agricole

Epandage de matières organiques - 45 % des matériels testés ne satisfont pas aux normes européennes


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article