Paillage des logettesEmily AM317, l'automoteur qui monte les marches !

| par | Terre-net Média

Emily modernise son automoteur de paillage et de balayage de logettes. Objectif : combler les lacunes de l'outil en facilitant le réglage du débit selon la litière et en permettant à la machine de monter les marches jusqu'à 20 cm. Défi relevé grâce aux roues de franchissement et au relevage hydraulique double effet. Un engin polyvalent qui passe partout !

Automoteur AM317 d'EmilyL'automoteur AM317 d'Emily est capable de monter des marches de 20 cm de hauteur grâce à ses roues de franchissement et son relevage double effet. (©Emily)

Développé en 2015, l’automoteur Emily AM317 gagne dorénavant en efficacité et en polyvalence. Destiné à balayer et pailler les logettes pour gagner du temps et améliorer leur propreté, histoire de mieux maîtriser le risque mammite, l'outil a parfois montré des lacunes dans certains bâtiments. 

En effet, au cours de démonstrations, le constructeur a remarqué que certaines configurations de bâtiments ou que le type de litière utilisé ne permettaient pas toujours d’utiliser un automoteur. En cause, les marches qui séparent les couloirs de raclage. Elles empêchent le passage de la machine. Aussitôt, les ingénieurs de la marque ont réagi et modernisé l’outil.

Sur le châssis, les deux roues de franchissement de 200 mm de diamètre remplacent momentanément celles fixées à l’avant de la machine. Le relevage hydraulique double effet de 150 mm de course soulève la trémie de paillage et la pose en haut de la marche. Une fois redescendu, le relevage décolle l’avant de la machine. Pour pallier le manque de motricité, la roue arrière est également motrice. C’est elle qui pousse l’engin jusqu’à ce que les roues avant touchent de nouveau le sol. L’installation permet de franchir des marches jusqu’à 20 cm !

Côté litière, le débit varie selon la matière et la granulométrie. Pour le réguler, l’opérateur dispose d’une manette ouvrant plus ou moins la trappe d’alimentation du tapis. Elle s’actionne directement depuis le poste de conduite. Que l’éleveur épande de la paille broyée ou de la sciure de bois, plus besoin de changer d’outil. Il suffit de mettre ou de retirer la cassette, qui se glisse sous le canal de paillage. Pour l’extraire, l’opérateur tire dessus complètement.  


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article