Presses à balles rondes ClaasUn pick-up Xxl pour la Variant et une version roto cut pour la Rollant 340

| par | Terre-net Média

Pour 2014, la gamme des presses Claas reçoit plusieurs innovations avec l'objectif d'optimiser le débit de chantier et le confort du chauffeur. Présentation.

Presses à chambre variable Claas VariantLe débit de chantier des Claas Variant progresse de 30 %, grâce à une ouverture de porte plus rapide.  (©Claas)A partir de 2014, les presses Claas à chambre variable Variant 360, 365, 380 et 385 recevront un pick-up de 2,35 m, équipé d'un système de tension automatique de chaîne. Au passage, le réservoir d'huile est redimensionné à 6,3 litres (3 litres précédemment). Un système de graissage centralisé est disponible en option.

Claas a également travaillé sur le débit de chantier de ses presses Variant, en réduisant les temps d'arrêt. Désormais, il ne faut que 6 secondes pour ouvrir la porte, déposer la balle et refermer la porte, contre 9 secondes auparavant, soit une progression de 30 %.

Concernant l'intelligence embarquée, les Claas Variant héritent d'un indicateur d'humidité (option) de leurs grandes soeurs Quadrant. Le capteur, situé sur la porte arrière, transmet les informations à la console Claas Communicator II.

Une version roto cut pour les petites exploitations

Claas Rollant 340 RCLa Claas Rollant 340 RC produit des balles de 1,25 x 1,20 m, avec un liage ficelle ou filet. (©Claas)Claas élargit son offre de presses à chambre fixe équipées de système roto cut avec la Rollant 340 RC. Destinée aux petites exploitations, elle est équipée d'un pick-up de 2,10 m. Le constructeur annonce « une cadence de plus de 7.000 coupes par minute ».

Rappelons que le système roto cut est composé de doubles étoiles à quatre dents, qui amènent le flux de récolte sur 14 couteaux pour une longueur de coupe de 70 mm.

Pour éliminer les bourrages, la Claas Rollant 340 RC peut s'équiper en option d'un système d'inversion du mouvement du rotor, baptisé roto reverse, qui se commande hydrauliquement depuis la cabine.

Une meilleure gestion des données au champ et au bureau

Par ailleurs, Claas propose désormais une solution pour gérer les données sur les presses Rollant 375 Uniwrap et 455 Uniwrap, ainsi que sur les Quadrant 3200, 3300 et 3400, via le boîtier Isobus Communicator II. L'installation sur ce dernier du Claas Task Management, via clé usb, permet de stocker jusqu'à 20 registres de données (numéro et nom du client, date et heure de démarrage du chantier, nombre de balles pressées, quantité de ficelle ou filet consommée, etc).

L'interface usb du Communicator II permet également de connecter une imprimante.

Un pick-up et des pneus plus larges sur la Quadrant 2200

Quadrant 2200La Quadrant 2200 presse des balles parallélépipèdiques de 120 x 70 cm. (©Claas)

Après les versions roto cut et roto feed, la presse à haute densité Claas Quadrant 2200 se décline en version Advantage. Elle s'équipe d'un essieu tandem suiveur chaussé en 500/55-20 ou 620/50-R22.5 et d'un pick-up de 2,35 m, pouvant recevoir en option le système Power Feed System à vis sans fin.

A noter, la longueur de balle sur la Quadrant 2200 Advantage se règle directement en cabine via la console Claas Medium Terminal.

  

300.000 presses produites à l'usine de Woippy (Metz)

Usine française Claas de WoippyL'usine de Woippy produit les presses Rollant, Variant et Quadrant de Claas. (©Terre-net Média)Cette année marquera pour l'usine Claas de Woippy le cap des 300.000 presses produites. C'est également l'année de la mise en service de la nouvelle unité de peinture par trempe cataphorèse, après 12 mois de travaux et un investissement de 8 millions d'euros.

Les 4 chiffres-clés de l'usine :

1958 :  année de création de l'usine de Woippy.

23 : le nombre de modèles qui y est produit (de la Rollant à la Quadrant).

3.500 à 4.000 : la production annuelle de machines.

75 % : pourcentage de la production qui est exportée.

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article