RobotJuno : le robot d'affouragement

| par | Terre-net média

Lely fait évoluer sa gamme de robot pour les élevages laitiers, en proposant Juno, un robot d'affourragement qui « pousse le fourrage automatiquement sur la table d'alimentation ».

L’automatisation et la robotisation s’installent dans l’environnement des éleveurs laitiers. Du racleur indépendant au robot de traite, Lely innove et étend sa gamme robotisé en proposant désormais aux éleveurs un robot d’affouragement. Objectif : réduire l’astreinte de l’alimentation en optimisant la distribution du fourrage.


Juno pousse le fourrage automatiquement sur la table
d'alimentation. (© Lely)
Guidé par ultra son et orienté par deux roues motrices, « il pousse le fourrage à la base et sans le retourner vers les cornadis, pour ne pas que le maïs se réchauffe. Il peut passer à différentes distances, et adapte sa position en fonction du stock de fourrage » explique Hervé Célard du marketing des équipements laitiers. « Il peut pousser jusqu’à 2 mètres de large le fourrage (avec une hauteur de 75 cm). »

Une alimentation plus fréquente entraîne une augmentation de la production laitière

 L’objectif serait de dessiller ou de distribuer le moins possible d’aliment (maïs, foin, etc.) dans la journée. « En théorie, il peut passer toutes les 30 minutes. En pratique, il passe 8 à 12 fois dans la journée. Lorsque qu’il se déclenche, il y a un bip qui l’annonce. C’est pour que les vaches aient le réflexe de Pavlov. Elles peuvent comme ça, associer le son et l’alimentation (comme le bruit du télescopique et la distribution du godet dessilleur). » Le groupe Lely rappelle « qu’une alimentation plus fréquente entraîne une augmentation de l’ingestion de fourrage et de la production laitière ».

« Une utilisation du pousse-fourrage, assure 16% de visites supplémentaires sur un robot de traite (d’après une étude du groupe Lely) » commente Hervé Célard. Cet outil semble être un bon moyen pour dynamiser de manière régulière (de jour comme de nuit) le troupeau.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article