Essai Kuhn Profile plus 18.2 DSNicolas Anty : « On gagne une demi-heure à chaque paillage »

| par | Terre-net Média

Nicolas Anty du Gaec du Cambrai (Oise) a testé pour vous la mélangeuse pailleuse Kuhn Profile Plus 18.2 DS. Il revient, en vidéo, sur les points forts et les améliorations à apporter à cette machine.

N ous avons fait essayer la mélangeuse polyvalente Kuhn Profile plus 18.2 DS à Nicolas Anty du Gaec du Cambrai (Oise). Jeune éleveur de vaches laitières, il nous donne son avis sur cette machine.

La semaine dernière, vous aviez découvert ou re-découvert la gamme Profile Plus de Kuhn. Si vous avez raté cet article, vous pouvez le consulter en cliquant ici : Essai mélangeuse pailleuse - Kuhn Profile 2 DS, une machine polyvalente et compacte

Pour lancer la vidéo cliquez sur l’image

Les points forts de la Kuhn Profile plus

« La polyvalence de la machine est très appréciable. Mélange, hachage, paillage, distribution, elle sait tout faire. Le tapis pour distribuer dans des auges est un atout surtout avec une ration qui intègre des pommes de terre. La turbine de paillage est vraiment un plus par rapport à notre machine actuelle. Le système Ventidrive de la turbine permet de bien vider la machine, c'est top. Enfin, elle est facile à tracter, car elle demande peu de puissance.

Un système dérouleuse nécessite d'entrer dans les parcs mais avec une boule de paille à la fois. Cette machine a l'avantage de prendre directement deux balles de paille. Il n'est donc pas nécessaire d’ouvrir les barrières, on gagne 1/2 heure à chaque fois. Même si au début les animaux étaient un peu nerveux, ils se sont habitués rapidement. »

Quelques regrets cependant

« La capacité de 18 m3 aurait pu laisser penser que deux ballots en même temps n'auraient pas poser de problèmes par rapport à notre bol de 14 m3 . Toutefois, la paille arrive à déborder au début du hachage en poste fixe. Cela doit s’expliquer par la présence de deux vis au lieu d’une. C’est peut-être aussi l'effet de tassement dans le bol, car il est moins haut que le nôtre. »

« Au final, cette machine aurait sa place sur l'exploitation car c'est vraiment top, de pouvoir tout faire tout avec une seule machine et un seul tracteur.  »

Le Gaec du Cambrai (La chaussée du bois d’écu, Oise) en chiffres :
  • Gaec familial de trois personnes
  • 190 hectares
  • 75 vaches laitières
  • 35 taurillons engraissement


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


caliméro
Il y a 22 jours
quels sont ses dimensions?
un tracteur de quel puissance minimum est-il nécessaire ?
et pourrait-on avoir une fourchette de prix?
Répondre