Dossier Retour au dossier Fourrage

Robot LelyJuno, la 3e génération du repousse fourrage gagne en performance

| par | Terre-net Média

Durant les Lely Future Farm Days, le constructeur a dévoilé la troisième génération de son robot repousse fourrage. Déjà dix ans d'expérience qui permettent à la machine de gagner en efficacité et d'optimiser le travail de l'éleveur. Programmation des trajets via l'application smartphone Lely Control Plus, correction automatique de trajectoire en fonction de la quantité de nourriture, relevage de la jupe pour garantir la propreté et la qualité de la nourriture... sans oublier le détecteur d'obstacles ou le dispositif d'impulsions électriques... La nouvelle génération monte en puissance !

Lely JunoLa troisième génération du robot repousse fourrage Lely Juno gagne en efficacité et en sécurité. (©Lely) Lely a dévoilé la dernière génération de son robot repousse fourrage durant les Lely Future Farm Days aux Pays-Bas. Juno, le troisième du nom, gagne en efficacité et en performance grâce à l'expérience du constructeur. Dix ans déjà que le premier repousse fourrage automatique est né. Sans oublier les six années de retour d’expérience dans la distribution automatique grâce au Lely Vector !

La 3génération de la famille Juno s’adapte à toutes les exploitations agricoles. Ils sont même de plus en plus faciles à utiliser. Par exemple, l'engin circule dans plusieurs bâtiments de l'élevage sans intervention humaine. Il est capable d'ouvrir et fermer les portes lui-même pour gagner du temps. L’innovation réside plutôt autour des animaux. Objectif : offrir davantage de fraîcheur dans la ration pour améliorer leur santé, la production et leur fertilité. Les résultats se mesurent immédiatement à la santé financière de l’exploitation.

Meilleur appétit = production accrue

À noter toutefois qu’une nourriture plus souvent repoussée augmente l’appétit des vaches et accroît la quantité de nourriture ingérée. Et donc plus de lait produit ! Si l’éleveur bénéficie d’une installation de traite automatisée, les vaches ont même tendance à retourner plus fréquemment à la traite. Moins de main d’œuvre et plus de lait…

Selon Lely, Juno est le robot le plus polyvalent du marché. Il s’installe dans tous les types d’élevage sans avoir à modifier les installations. L’appareil suit les murs et les cornadis, à droite ou à gauche. Pour retourner à sa base de chargement, il suit les bandes métalliques fixées au sol.

Juno ouvre et ferme les portes seul

Et lors de trajet à vide, Juno relève sa jupe pour limiter le frottement au sol et réduire l’usure des bavettes. Résultat : elle ne traîne plus dans la boue ou le lisier inutilement ! La nourriture reste propre et améliore l’ingestion et la santé du troupeau. Autre avantage : la machine relève la jupe à droite ou à gauche. De quoi repousser à l’aller et au retour sans éclabousser la toile opposée.

Et pour changer de bâtiment ? Le robot bénéficie d’une connexion Bluetooth le rendant capable de piloter les obstacles à distance. L’éleveur détermine le trajet directement sur son smartphone et n’a plus rien à gérer. L’engin ouvre et ferme les portes tout seul grâce à la technologie Lely Control Plus. En clair, il lui suffit de définir le trajet et les étapes à effectuer pour diriger l’appareil du bout des doigts.

Système d'impulsions électriques pour écarter les vaches

Un seul parcours peut être enregistré par couloir d’alimentation mais l’agriculteur peut créer plusieurs cycles et différentes distances par rapport aux cornadis. Et selon la quantité de fourrage, Juno corrige automatiquement sa distance pour optimiser son trajet et repousser le fourrage de manière optimale quelle que soit la quantité restante.

Un détecteur évite les obstacles et empêche les collisions. En cas d’obstacles sur son parcours, Juno s’arrête aussitôt pour éviter le choc et limiter la casse ! Et pour ne pas s’arrêter à chaque fois qu’une vache le touche, une option envoie des impulsions électriques et les écarte. Le système est évidemment sans danger ni pour l’éleveur, ni pour l’animal.

Disponible fin août 2018

Pour les intéressés, un peu de patience car la marque annonce une disponibilité à fin août 2018. Et pour les plus impatients, rendez-vous chez les revendeurs habituels pour plus d’informations. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


PATRICE BRACHET
Il y a 233 jours
Rien contre la machine ni le fabriquant simplement une étude qui démontrait que si l on repousse trop souvent on a l effet inverse de ce que l on attend : en effet les vaches sont perturbées car le repousse fourrage les incite à se lever trop souvent et cela perturbe leur trois huit
Répondre