Objets connectésHaytech, Internet of farming Things

| par | Terre-net Média

Nadine Pesonen, directrice de Quanturi, revient sur son réseau de détecteurs de température pour botte de foin.

Selon Nadine Pesonen, nous assistons à l’émergence de l’internet des objets en agriculture. « L’Internet of farming things » pour parodier le célèbre acronyme anglais IOT (Internet of Objects).

Elle revient en détails sur le fonctionnement et les bénéfices que procure son réseau de sonde de température pour prévenir les feux de ferme mais aussi pour maîtriser la qualité des fourrages.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Lafleur
Il y a 587 jours
Cet homme , qui pose les questions à cette femme se rend totalement ridicule à glisser des mots ou de groupes de mot anglais .!! Il s'adresse à des Français et pense que ça fait " dans le vent" . C'est plutôt fortement ringard ! À l'heure du local .
Répondre