Bâtiments et traite

1Janvier
Élevage connecté

Biopic récompensé pour sa biopuce zootechnique

Ce dispositif équipé de capteurs est implantable dans la vache et permet de suivre en direct ses données physiologiques tout au long de sa vie afin d'intervenir en cas d'anomalie. Cette innovation a été récompensée à Paris le 27 novembre dernier lors de la première édition des grands prix de l'académie des technologies.

15Décembre
2017
[Vient de paraître] Terre-net Magazine

Bâtiment innovant, marchés à terme laitiers et Ceta dans Terre-net Magazine n°71

Connaissez-vous beaucoup d'éleveurs qui entretiennent l'aire paillée de 200 vaches en 10 min ? Adrien Solivo et Emmanuel Choiseau y parviennent depuis qu'ils ont troqué la paille du blé contre du miscanthus, comme ils l'expliquent dans Terre-net Magazine n°71, paru début décembre. Parmi les autres sujets susceptibles de vous intéresser : la tribune de Momagri sur l'intérêt de développer les marchés à terme laitiers, ou encore le point de vue de divers acteurs agricoles et politiques sur le Ceta.

7Décembre
2017
[Space TV] Bien-être animal

Toujours plus de technologies pour mieux suivre le troupeau

Les nouvelles technologies affluent dans les élevages laitiers. Elles permettent à l'éleveur de collecter toujours plus d'informations sur ses animaux et d'agir en conséquence. L'objectif est d'améliorer le bien-être des vaches. Attention cependant à ne pas perdre le contact avec le troupeau.

27Novembre
2017
[Space TV] Stabulation vaches laitières

Combiner plusieurs types de sol pour une meilleure santé des pattes

Agrandissement des cheptels ou encore passage en robot : dans nos élevages, les vaches passent de plus en plus de temps en bâtiment. Et cela ne fait qu'augmenter les problèmes de pattes, notamment la proportion de dermatites digitées qui a doublé en un an. Le projet « SolVL » initié par l'institut de l'élevage a étudié les différents types de sols des stabulations et leurs impacts sur la santé des vaches laitières.

17Novembre
2017
Agrandissement de troupeau

Victorien Postel, éleveur : « On s'agrandit en limitant les investissements »

Victorien Postel, jeune agriculteur récemment installé sur l'exploitation de ses parents à Songeons dans l'Oise (60), vient de doubler sa référence laitière. Mais passer de 500 000 à 1 000 000 de litres de lait ne se fait pas sans rien. Et comment limiter les investissements dans une filière qui avance au ralenti ? En ne se basant que sur le court terme, d'après l'éleveur.

8Novembre
2017
Méthanisation

Plusieurs pistes pour le développement de la filière biométhane en France

Les entreprises Enea Consulting, Biogaz Vallée, Cryo Pur, GRDF, GRTgaz, Meridiam, TIGF et Total se sont consultées et ont émis des axes de progrès afin d'améliorer encore le développement de la filière biométhane en France. Cela passe par une réduction des coûts, une adaptation de la réglementation et des financements et une simplification des démarches.

27Octobre
2017
[Reportage] Ferme des 1 000 vaches (3/3)

« 10 ou 50 000 vaches, c'est le même travail mais pas le même management »

Repenser l'aménagement du bâtiment, gérer le personnel, amasser les données d'élevage, gérer les imprévus et aussi les critiques extérieures. Autant de paramètres à prendre en compte lors d'un agrandissement de troupeau. La ferme des 1 000 vaches a lancé les hostilités, il est désormais temps de tirer profit de cette expérience ! Pour cela : quelques conseils de Michel Welter, gérant de la SCL Lait Pis Carde.

24Octobre
2017
Bâtiment d'élevage laitier

Gagner de l'argent grâce à la ventilation du bâtiment

Bâtiment neuf ou existant : plusieurs aménagements sont réalisables pour améliorer sa ventilation. Cela permet de gagner de l'argent ou plutôt d'éviter d'en perdre car les stress thermiques provoquent une baisse de la production et de la fertilité chez les vaches laitières.

20Octobre
2017
Méthanisation

Les agriculteurs français soutenus pour leurs projets de biométhanisation

En France, les installations de méthanisation sont portées par un prix de rachat de l'électricité augmenté et des durées de contrats rallongées. Samuel Morand, exploitant en Bretagne, double la capacité de son unité qui produit désormais 500 kilowatts d'électricité par jour, assez pour alimenter environ 1 000 habitations.