Bâtiments et traite

5Aout
Environnement et élevage

Les émissions d'ammoniac, « le nouveau sujet chaud »

La Commission européenne a mis en demeure la France pour qu'elle améliore ses règles en matière de lutte contre la pollution atmosphérique et fasse baisser ses émissions d'ammoniac (NH3). 98 % de ces rejets proviennent en France par le secteur agricole et 43 % par l'élevage bovin. « C'est le nouveau sujet chaud », estime Sylvain Foray de l'Idele. Des objectifs de réduction des émissions de NH3 ont été fixés à l'horizon 2030 et un guide de bonnes pratiques à destination du monde agricole a été publié.

30Juillet
Bacti-contrôle

Ensemencer le sol du bâtiment de bonnes bactéries pour limiter les infections

Bioret agri présente Bacti-contrôle, un tapis en caoutchouc équipé pour asperger les pieds des vaches avec une solution bactérienne inoffensive et bénéfique. L'objectif : bloquer l'installation et la prolifération des pathogènes pour limiter la maladie de Mortellaro et les mammites.

24Juillet
Gaec de Pécane (56)

« Grâce au système Nénufar, on produit de l'électricité à moindre frais »

Le système Nénufar permet de récupérer les gaz émis par la fosse à lisier. En Bretagne, la famille Cadio, qui élève 150 vaches laitières, a décidé d'utiliser cette ressource pour alimenter un moteur de cogénération. Et de nombreux avantages se dégagent de ce récupérateur de biogaz : une fosse couverte des eaux de pluie, une production d'énergie rentable avec des frais limités et peu de travail de plus.

6Juillet
Automatisation en élevage

Ce qu'il faut savoir avant d'investir dans un robot d'alimentation

En lait comme en viande, le robot d'alimentation s'envisage mais avec prudence. En effet, même si les gains sur le temps de travail ou la pénibilité sont indéniables, l'investissement reste lourd, surtout lorsque l'effectif est limité. Arnaud Bruel de la chambre d'agriculture des Pays de la Loire détaille les avantages et inconvénients du système.

19Juin
Coût, organisation, pâturage, réforme

Ce qu'il faut avoir en tête lorsqu'on envisage de passer au robot de traite

Investir dans un robot de traite, beaucoup y pensent. Beaucoup d'aspects sont cependant à prendre en compte avant de monter le projet. Place du pâturage, coûts d'investissement et de fonctionnement, impact sur le travail au quotidien et conséquences sur le troupeau : les ingénieurs de l'Idele et des chambres d'agriculture font le point sur ce qu'il faut savoir avant de se lancer.

9Juin
Bâtiment d'élevage

Une stabulation simple à coûts raisonnés ou de l'écoconstruction ?

Les membres du RMT "bâtiment d'élevage de demain" présentent leurs plans et prototypes de stabulations vaches laitières conçus selon deux orientations : des coûts raisonnés et la réduction de l'impact environnemental. Alors, quel modèle choisir ?

29Mai
Paroles de lecteurs

Robot de traite : pour vous, le changement, c'est pas maintenant !

Coûteux, d'une durée de vie trop courte, avec des vaches qui ne s'y rendent pas forcément d'elles-mêmes... pour les lecteurs de Web-agri, investir dans un robot de traite n'est pas automatique ! Même si certains reconnaissent que cela peut permettre de prendre des week-ends et des vacances, et d'éviter les contraintes physiques de la traite.

29Mai
EARL du bois des saules (76)

Après plus de 30 ans de traite au pipeline, bientôt le grand changement !

« Mes grands-parents se sont installés en 1986 en produisant 56 000 litres de lait. Aujourd'hui, on en produit huit fois plus et toujours dans la même salle de traite, au pipeline. Il est temps que ça change ! » En Seine-Maritime, près de Saint-Valery-en-Caux, Julien Comont et son père Patrice ont hâte que les travaux se terminent puisqu'une nouvelle stabulation avec traite robotisée devrait prochainement voir le jour pour leur troupeau de Normandes.

19Mai
Troupeau laitier

Le robot de traite, vous y pensez ? Et pourquoi pas d'occasion ?

Si trouver un salarié pour traire et s'occuper du troupeau peut ressembler à un parcours du combattant, comment gagner en souplesse et en confort de vie . La mécanisation et la robotisation sont-elles les bonnes solutions ? Est-ce envisageable économiquement ? Neuf ou d'occasion ? Le BTPL répond à ces questions.