Bâtiments et traite

7Janvier
Litières malaxées

Du confort pour les bovins, des effluents de qualité et un travail simplifié

Alors qu'elles sont déjà bien présentes à l'étranger en remplaçant progressivement les logettes dans certains pays comme les Pays-Bas, les litières compostées (ou malaxées) se développent en France. Composées de sciure ou copeaux de bois, elles promettent un meilleur confort pour les animaux, une bonne qualité d'effluents et une réduction du temps de travail. Les experts du BTPL approfondissent le sujet et mettent en garde ceux qui y réfléchissent : une bonne ventilation du bâtiment est indispensable, tout comme le choix d'un bon matériau de litière ou encore une surface par animal adaptée.

1Janvier
Paroles de lecteurs/Vu sur les réseaux

Fin des étables entravées : peu d'éleveurs veulent s'y préparer !

Dans un article paru début décembre sur Web-agri, le vétérinaire Luc Mounier conseillait, aux producteurs bovins, d'anticiper une éventuelle interdiction des étables entravées. Vu leurs commentaires et leurs posts sur Facebook, ces derniers ne semblent pas prêts à le faire pour des questions de coût et de faisabilité en zone de montagne. Il faudrait aussi interdire les importations de viande produite sans respecter les mêmes contraintes, clament-ils. Encore une mesure pour « tuer un peu plus l'élevage »...

24Décembre
2018
[Joyeux Noël]

Nous avons un cadeau pour vous : un nouveau Web-agri, ça vous tente ?

Web-agri fête ses 20 ans. Et oui, déjà ! Pour Noël, notre site bleu dédié aux éleveurs bovins a commandé un sacré lifting. En effet, toute l'équipe de Web-agri travaille à la refonte du site pour vous faciliter la navigation et le rendre plus ergonomique. En revanche, un si gros chantier demande de l'aide : nous avons besoin de vous !

22Novembre
2018
Nouvelles technologies

Les élevages allaitants seraient-ils en retard par rapport aux laitiers ?

Robot de traite ou d'alimentation, détecteurs de chaleurs, colliers connectés, applications mobiles... : la plupart des éleveurs laitiers sont équipés d'outils connectés. Mais qu'en est-il des éleveurs allaitants ? Le développement des nouvelles technologies reste limité dans ces fermes car le retour sur investissement est plus difficile. Pourtant, de nombreux outils sont actuellement testés dans des fermes expérimentales pour accompagner les éleveurs dans leur quotidien.

29Octobre
2018
[Salle de traite et robot]

Niveau de vide, pulsation, dépose de la griffe... : des réglages conséquents

Si une installation de traite doit être contrôlée à sa mise en route, il est important de vérifier ses réglages de façon ponctuelle. En effet, le niveau de vide ne doit par exemple pas agresser les trayons, tout comme la pulsation ou encore la dépose. Ces réglages varient d'une installation à une autre, qu'on soit en salle de traite ou en robot. Daniel Le Clainche, expert bâtiment et traite du GDS Bretagne donne quelques conseils pour vérifier et ajuster les réglages de son installation.

22Octobre
2018
[Sondage]

Un tiers des éleveurs laitiers démarrent leur journée avant 6h30

On entend parfois « Mais pourquoi les éleveurs commencent-ils leur journée si tôt ? » Pour finir de bonne heure ? Ce serait trop beau... Si les éleveurs laitiers commencent aussi tôt le matin (avant 6h30 pour un tiers d'entre eux), c'est pour avoir un intervalle suffisant entre la traite du matin et celle du soir. Cependant, cet intervalle peut être réduit et beaucoup l'ignorent. Il peut même coïncider avec la journée de travail d'un salarié à 35h !

12Octobre
2018
Salle de traite mobile

Camille Marguet (25) : « Les vaches sont traites 6 mois de l'année au pâturage »

Produire du lait pour la fabrication du Comté demande de respecter un certain cahier des charges dans lequel le pâturage compte beaucoup. C'est le cas de Camille Marguet, éleveur laitier du Doubs qui fait pâturer ses animaux 6 mois de l'année. Si ses champs sont trop éloignés de l'exploitation pour que les vaches aillent se faire traire, Camille a trouvé la solution : c'est la salle de traite qui vient aux vaches ! Équipé d'une salle de traite mobile, l'éleveur fait tourner ses animaux d'une parcelle à l'autre en déplaçant son outil de traite qui est, malgré ce qu'on pourrait croire, confortable, moderne et pas plus cher qu'un tracteur.

25Septembre
2018
Bovi'moov

Une bonne circulation du bovin dans le bâtiment réduit les problèmes sanitaires

GDS Bretagne a développé l'outil Bovi'moov pour évaluer le comportement et la circulation des bovins dans leur stabulation. Grâce à plusieurs caméras ainsi que des détecteurs, l'activité des animaux est analysée de près. L'objectif : mettre en avant les facteurs de risques sur le bâtiment (étroitesse des couloirs, mauvais positionnement des abreuvoirs, fréquentation anormale du robot, etc.).

7Septembre
2018
Space TV 2018

Nicolas Morfouasse : « Un bâtiment économe en main d'œuvre »

Le thème de l'Espace pour demain du Space 2018 sera « l'innovation au service des conditions de travail ». La rédaction de Web-agri a rencontré Nicolas Morfouasse, producteur laitier à Lamballe. Il a imaginé un bâtiment lui permettant d'économiser de la main d'œuvre tout en organisant le travail dans une plage horaire de « bureau ».

14Aout
2018
Innov'Space 2018 - Machinisme

Pichon propose une vanne télécommandée pour une station de pompage propre

Pichon propose une canalisation en forme de « T » entre la vanne et le cône de remplissage équipé d'une vanne industrielle avec un tuyau qui permet de renvoyer le trop plein du pompage vers une fosse ou une réserve. Ainsi la station de pompage des lisiers est plus propre et l'opérateur n'est plus en contact avec le produit.

6Aout
2018
Chaleur et santé des bovins

Aidez vos vaches à supporter la canicule

// IMPORTANT : cet article est réservé aux abonnés mais pendant la canicule nous vous proposons d'y accéder gratuitement en cliquant ci-dessous sur OFFRE DÉCOUVERTE*. // Ventilateurs, brumisateurs, asperseurs, complémentation minérale, humidification de la ration... Comment aider vos vaches laitières à supporter la canicule ? À lutter contre le stress thermique ? Le BTPL nous apprend que le rumen est un véritable radiateur interne qui atteint sa température maximale entre quatre et cinq heures après l'ingestion. Ainsi, une primipare haute productrice produit deux fois plus de chaleur qu'une vache tarie.