19Juillet
Innov'Space 2019

Bioret gratte une opportunité pour plus de confort dans les stabulations

Il y a parfois la queue devant les brosses installées dans les stabulations. Les vaches aiment se frotter et se gratter, c'est un comportement naturel. En bâtiment, elles utilisent parfois un coin de mur ou une partie métallique. Pour améliorer leur confort, l'entreprise Bioret agri lance son Dairy scratchy : une station de grattage horizontale et/ou verticale en caoutchouc.

17Juillet
Presse à balles rondes Kuhn

Avec 30 t/h de débit, la VB 7100 va devoir se presser dans les champs !

Kuhn dévoile sa gamme de presse VB 7100, destinée aux grandes exploitations, aux Cuma et aux entreprises de travaux agricoles qui recherchent du matériel performant. La marque annonce des modèles à chambre variable capables de former des balles de 140 kg/m3 de densité (en paille sèche) et dont le débit de chantier franchit les 30 t à l'heure en fourrage.

15Juillet
Innov'Space 2019

La benne Gyrax Démet'air aspire les menues-pailles et les adventices !

La remorque Gyrax Démet'Air aspire la menue-paille, les adventices et les résidus de récolte après la moissonneuse-batteuse. L'engin nécessite peu de puissance pour alimenter les deux pompes centrifuges d'aspiration. Pour gagner en capacité, la marque a créé un système de toit sur vérin qui coulisse pour écraser la récolte et rendre du volume disponible.

11Juillet
Innov'Space 2019

V-Cut : la porte coupe ficelle d'Emily qui limite l'effort

Les pailleuses à turbines Emily se dote du dispositif V-Cut pour faciliter la coupe et la récupération des ficelles ou filets des balles. Deux couteaux hydrauliques évitent à l'éleveur d'entrer dans la pailleuse pour extraire les liens et limite l'effort de traction de l'éleveur pour les retirer. Le jury des Innov'Space a attribué deux étoiles à l'innovation finistérienne.

10Juillet
Agritechnica

Des nouveautés dans la gamme pressage de Fendt

Fendt a dévoilé ses nouveautés pour Agritechnica 2019 lors de sa conférence de presse européenne à Marktoberdorf (Allemagne). Les presses Squadra et Rotana connaissent quelques évolutions destinées à améliorer la productivité des outils. L'innovation réside surtout dans le système Hay, qui stocke des informations dans une puce RFID intégrée dans le fil de liage. Il suffit ensuite de scanner la puce avec son smartphone pour connaître la qualité du fourrage, le nombre de couches, les dimensions de la balle...

6Juillet
Gaec des Landelles (44)

Un bâtiment neuf pour regrouper 3 troupeaux laitiers et produire 1,9 M de litres

Afin de regrouper leurs trois troupeaux respectifs, les associés du Gaec des Landelles ont opté pour la construction d'un nouveau bâtiment d'élevage. Celui-ci est sorti de terre en 9 mois à peine et se dote de trois robots de traite Fullwood Packo ainsi que 218 places en logettes. Et pour maximiser le confort de leurs animaux, les six éleveurs ont choisi d'installer les matelas Aquaclim thermodynamiques de Bioret agri. En plus de rafraîchir les vaches l'été, le système leur permet de récupérer la chaleur des vaches pour la production d'eau chaude.

5Juillet
Innov'Space 2019

Quand le robot d'alimentation se sert lui-même dans le silo

On pourrait croire que les éleveurs possédant un robot d'alimentation n'ont rien à préparer. Pourtant, il leur faut préparer les aliments à prélever en avance dans une "cuisine" (ouvrir l'enrubannage, retirer les ficelles des ballots, désiler du maïs etc.). L'entreprise autrichienne Wasserbauer propose aux éleveurs de gagner du temps grâce à son robot d'alimentation qui se sert directement dans les silos. L'éleveur n'a donc plus à désiler ses aliments à l'avance.

4Juillet
Fenaison

Trois faneuses Lotus dans la gamme Fendt pour Agritechnica

Fendt lance sa gamme de faneuses Lotus à l'Agritechnica. Trois modèles, deux traînés et un porté, dont la largeur de travail varie de 7,7 à 12,5 m. La particularité : la dent Performance, déjà connue et héritée des faneuses Lely. La marque annonce un débit de chantier supérieur de 15 % grâce à la vitesse de rotation des toupis.

28Juin
[Reportage] Séchage en grange

J-F Maquigny : « Le fourrage, c'est revenir aux bases pour gagner en autonomie »

Il y a deux ans, Jean-François Maquigny a remplacé son installation photovoltaïque par une technique plus moderne baptisée thermophotovoltaïque. Avantage : en plus de produire de l'électricité renouvelable, l'installation récupère la chaleur produite par les panneaux pour sécher du fourrage en grange. En outre, refroidir les panneaux les rend plus productifs. Côté fourrage, le séchage en grange améliore la qualité alimentaire du foin et sécurise la récolte. Résultat : les vaches produisent mieux et sont en meilleure santé. 

26Juin
Manutention

Des télescopiques JCB au Grand Prix de France de Formule 1

Les télescopiques JCB sont aussi à l'aise dans la cour d'une exploitation agricole que sur l'asphalte d'un circuit de Formule 1. Le week-end dernier, la marque a fourni quinze engins à l'organisation du Grand Prix de France du Castellet. Objectif : affirmer la passion du constructeur anglais pour le sport automobile qui sponsorise déjà l'écurie Racing Point et s'offrir une visibilité intéressante. Les pilotes soutenus par JCB terminent à la 12e et 13e place seulement.

25Juin
Fortes chaleurs

Comment limiter l'impact du stress thermique sur les bovins ?

30, 35 voire 40°C annoncés cette semaine sur la France ! Avec de telles températures, les organismes des vaches laitières sont, eux aussi, mis à rude épreuve. Pour limiter l'impact du stress thermique sur les bovins, des solutions existent en termes d'aménagement de bâtiments et d'alimentation. Elvup, l'association de contrôle de performances de l'Orne, s'est penchée sur la question.

21Juin
Livre blanc

Comment penser ses bâtiments sous l'angle du bien-être animal ?

Entre le bien-être des animaux et celui de leur éleveur, il n'y a qu'un pas ! Dans ce cadre, les bâtiments d'élevage jouent un rôle-clé. Ils déterminent leurs conditions de vie. Il s'agit pour les animaux de leur « maison ». Ils doivent s'y sentir au mieux pour exprimer leur comportement naturel. Un bâtiment doit être conçu afin d'éviter les blessures et limiter les pathologies. Réglementation, facteurs d'ambiance, conception ou équipement, ce livre blanc vous livre la recette pour des animaux bien à l'abri.

20Juin
Épandage de lisier

L'automoteur QuadraFerti pour alléger l'épandage

Avec l'objectif d'apporter du lisier lorsque les cultures en ont réellement besoin, Jean-Claude Bretault utilise un automoteur alimenté par un tuyau pour ses épandages. L'engin lui permet de rentrer dans les champs à toutes périodes de l'année en limitant le tassement du sol.

18Juin
Méthanisation Ferti Oise

Du gaz pour fabriquer de l'engrais, stocker du carbone et créer des emplois

Le neuvième site de méthanisation de la région Hauts-de-France injecte du biométhane directement dans les tuyaux du réseau GRDF. Celui-ci est fabriqué grâce à 20 000 m3 de déchets végétaux ou de cultures intermédiaires (Cive). Un cercle vertueux puisque la technique limite la présence d'adventices dans les parcelles, stocke du carbone dans le sol, fertilise les cultures et produit du gaz vert pour chauffer environ 3 500 foyers, le tout localement, sans nuire au voisinage et en créant des emplois.

17Juin
Investir pour gagner du temps

Ludovic Rohou (29) : passer de 45 à 60 VL sans augmenter la charge de travail

Agrandissement du bâtiment, passage en logettes, installation de racleurs, création de chemins d'accès pour le pâturage... Ludovic Rohou a su investir du temps et de l'argent pour passer de 45 à 60 vaches sans augmenter sa charge de travail.

14Juin
Paroles de lecteurs

Faut-il ou non sortir les vaches ?

Le pâturage est-il toujours gage de bien-être animal ? Pour de nombreux lecteurs de Web-agri, qui ont réagi à la vidéo de l'agriyoutubeur Étienne Fourmont où il montre la stabulation de ses vaches laitières, c'est une évidence. Pour d'autres beaucoup moins... Les bêtes, elles, qu'en pensent-elles ? Apparemment, toutes n'aiment pas sortir et ce sont surtout les consommateurs qui rejettent l'élevage en bâtiment toute l'année. L'essentiel, donc, que les éleveurs soient heureux dans leur système !

14Juin
[Reportage] Manutention

Laurent Archer : « Avec la chargeuse Kramer KL60.8 L, pas de bricolage ! »

Laurent Archer a investi dans une chargeuse à quatre roues directrices Kramer pour remplacer un chargeur télescopique et pallier la charge de manutention supplémentaire liée à son méthaniseur. Le débit de chantier est impressionnant et répond à ses attentes. Seul bémol : l'autonomie de carburant ! Elle ne suffit pas pour une machine dont le rôle n'est pas de bricoler mais bel et bien d'envoyer du lourd à longueur de journée.