Dossier Retour au dossier Sommet de l'élevage

Robot de nettoyage Lely[Vidéo] Discovery 120 Collector : il sort vos vaches de la « merde » !

| par | Terre-net Média

Les visiteurs du Space 2016 ont découvert le nouveau robot de la gamme Lely. Discovery 120 aspire le lisier au lieu de le pousser. Principaux avantages : plus de projections sur les pattes des animaux, moins de puissance consommée et une utilisation possible dans tout type de bâtiment. Présentation en images par Stéphanie Lefrançais, spécialiste produit feeding & barn chez Lely.

P our répondre à la demande de ses clients, Lely a présenté un nouveau robot racleur de lisier à l’occasion du Space 2016 à Rennes (Ille-et-Vilaine). Un outil spécialement conçu pour les sols pleins, qui aspire le lisier au lieu de le pousser. En plus d’allonger l’autonomie de la batterie en réduisant l’effort de poussée, la machine ne souille pas les pattes des animaux lorsqu’elle passe à proximité.

Aspirer plutôt que pousser

Ce robot dispose d’une base de rechargement en eau et en électricité. Elle lui servira de point de chute à chaque fois que l’appareil aura terminé son parcours ou qu’il devra recharger sa batterie. Les ingénieurs de la marque ont travaillé le design du Discovery 120 Collector pour lui permettre de nettoyer aussi bien des logettes qu’une aire d’exercice.

Comment ça marche ? À l’avant, une buse pulvérise de l’eau qui humidifie le lisier et facilite son aspiration. L’eau est contenue dans deux sacs incorporés dans la réserve à lisier. Des racleurs dirigent la matière vers une bouche située au centre de la machine. Là, le lisier est aspiré grâce à la dépression engendrée par une pompe à vide. Jusqu’à 340 l d’effluents peuvent ainsi être embarqués dans la réserve. Une autre buse, placée à l’arrière de la machine, arrose de nouveau le sol. Objectif : retarder le séchage du lisier et limiter le risque de glissade des animaux.

Se vidange en moins d’une minute

Une fois plein, l’engin s’oriente vers la fosse à lisier où il va se vidanger en moins d’une minute grâce à une vanne d’aération au-dessus de l’outil. Lorsque celle-ci s’ouvre, elle forme une sorte d’appel d’air,  ce qui augmente la vitesse de libération de la matière. Pour circuler, le robot utilise des moteurs électriques. Il en possède un par roue, alimenté par une batterie de type Optima, libérant plus de puissance et d’autonomie.

Grâce aux capteurs intégrés, fini les câbles, les courroies ou les marches hautes pour canaliser le robot. Discovery 120 Collector détecte les obstacles et les évite automatiquement. Autre avantage : des trajets programmables selon les bâtiments s’ajustent au rythme de l’exploitation et des animaux. La commercialisation devrait débuter début 2017 au Benelux, en Allemagne, en Suisse ou en France. 

À voir aussi >>> 
  • Toute l'actualité du constructeur Lely

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article