TraiteUn double lactoduc pour trier le lait plus facilement

| par | Terre-net Média

Pour en finir avec les pots à lait à porter entre la salle de traite et la nurserie, certains éleveurs optent pour l'installation d'un double lactoduc. Le transfert peut se faire grâce à une vanne ou en échangeant les tuyaux de la ligne principale vers la secondaire, ça dépend des installations. Cela permet d'écarter le lait en toute simplicité et limite la pénibilité pour l'éleveur. Attention cependant, une telle installation fait légèrement grimper le coût du lavage de la salle de traite.

Double lactoduc en salle de traite pour écarter le lait.Le double lactoduc permet de trier le lait vache par vache et d'écarter facilement celui destiné aux veaux ou à jeter sans avoir à manipuler des bidons. (©Chambre d'agriculture)

Orienter le lait vers le tank ou vers la nurserie d'un seul tour de main durant la traite, c'est possible grâce à l'installation d'un double lactoduc. Le dispositif permet de séparer une partie du lait sans avoir à manipuler et porter des bidons.

M. Hinard, éleveur dans la Manche, a opté pour ce système en 2007. Avec un atelier de veaux gras qui nécessite 250 000 l de lait/an, le double lactoduc lui évite d'acheminer le lait lui-même et limite donc la pénibilité. Il témoignait dans une fiche technique de la chambre d'agriculture de Normandie : « Je continue à mettre le lait des vaches fraîches vêlées (colostrum) et sous traitement antibiotique sur bidon mais je peux facilement séparer le lait livré à la laiterie de celui destiné aux veaux, selon les analyses (TB, TP, cellules…). Je suis satisfait du double lactoduc, il me permet de trier le lait simplement pendant la traite par la seule inclinaison d’une vanne par griffe. Pour le lavage, il suffit de placer la vanne au milieu et l’ensemble se lave simultanément. Ce système n’occasionne donc pas de temps supplémentaire au moment de la traite. »

D'ailleurs, l'éleveur a choisi d'intégrer l'atelier de veaux gras près de la salle de traite pour limiter la longueur du lactoduc : « Ici, la distance entre le tank des veaux et la salle de traite est de 15 mètres. Il est possible d’installer des lactoducs d’évacuation qui mesurent de 40 à 50 mètres mais plus la longueur est importante, plus les besoins en eau pour le nettoyage sont élevés. »

Combien ça coûte ? (données de la chambre d'agriculture)
6 000 € (lactoduc neuf, chambre de réception, pompe à lait et lactoduc d'évacuation)
Et compter le double de coût de fonctionnement qu'un système classique (eau et produit de lavage) mais cela dépend de la longueur du tuyau.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article