Dossier Retour au dossier Bâtiments d'élevage

Gaec de la Petite Ronde (85)Un boviduc pour augmenter la surface accessible au pâturage

| par | Terre-net Média

Pour passer de 7 à 39 ha d'herbe accessibles par leur troupeau laitier, les associés du Gaec de la Petite Ronde n'ont pas hésité longtemps à investir dans un boviduc. Coût total de l'opération 50 000 ¤, entièrement pris en charge par l'exploitation.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Au Gaec de la Petite Ronde en Vendée, Jean-Michel et Stéphane Jamin élèvent 80 vaches laitières. Durant la saison de pâturage, les éleveurs devaient habituellement être à deux pour faire traverser la route aux vaches. Une sacrée contrainte 4 fois par jour (2 allers-retours), sans compter les risques liés au trafic routier.

Le boviduc s'est alors imposé à eux. Les travaux, débutés en juillet 2019, ont duré deux semaines. Aujourd'hui, les vaches traversent sous la route dans un tunnel de 14 m de long et 2,5 m de large. La surface accessible est alors passé de 7 à 39 ha d'herbe.

Les éleveurs témoignaient dans un article de Ouest France : « Nous avons tout d’abord acheté 1 400 m2 de terrain à la commune et procédé à des échanges avec d’autres agriculteurs afin de regrouper les parcelles. Quant au coût total du boviduc, il s’élève à 50 000 €. Un montant que nous avons entièrement pris en charge, car il n’y a aucune aide pour ce type de réalisation. »

Dans l'Orne, Gérard Grandin a lui aussi déboursé 40 000  € dans un boviduc afin d'augmenter sa surface de pâturage de 7 ha. Même chose chez Philippe Postec dans le Finistère : 15 000 € ont suffi pour profiter de 10 ha d'herbe supplémentaires.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article