Veaux

Les cours par marché local disponibles ici


Observatoire Machinisme et Bâtiment

Logettes - Trouver le bon réglage

( Publié le 20/04/2012 à 16h23 )
En vingt ans, les vaches laitières ont grandi de 20 centimètres. Le réglage de vos logettes a-t-il suivi l’évolution de la génétique ? Une vache se lève et se couche environ 16 fois par jour. En logettes, elle devrait pouvoir se lever de la même manière qu’au pâturage. Mais la tentation de réduire l’espace de couchage pour avoir des vaches moins sales est grande.

logettes vaches laitières
Quand une vache se lève, elle a besoin d’espace pour basculer sa tête vers l'avant. Il est important qu’il n’y ait pas d’obstacles devant-elle.(© Terre-net Média)

Trouver le réglage des logettes qui allie à la fois confort et propreté pour l’ensemble du troupeau n’est pas toujours évident. D’après Philippe Wallet, ingénieur au Bureau technique de la production laitière et co-auteur de l’ouvrage « Le logement du troupeau laitier », « il n’y a pas un réglage unique. Les proportions devront être adaptées au gabarit moyen des vaches du troupeau ». Les vaches d’un troupeau, y compris au sein d’une même race, ont rarement des mensurations identiques.

« C'est à l'éleveur d'observer le comportement des animaux, notamment des plus gros, lorsqu'ils se couchent et se lèvent, puis de régler la barre au garrot et le limiteur d'avancement en fonction. Certains éleveurs ont tendance à trop reculer la barre au garrot pour ne pas avoir de bouses dans les logettes, mais cela nuit au confort ».

Logette face à un mur
Logette face à un mur. Cliquez sur l'image pour l'agrandir (© Btpl)

 

Logettes face à face dimensions
Logettes face à face. Cliquez sur l'image pour l'agrandir. (© Btpl)

Longueur, largeur et arrêtoir au sol

L’arrêtoir au sol, ou limiteur d’avancement, mesure 10 à 15 cm de haut. Une simple planche épaisse (5 x 15 cm) ou un tuyau annelé souple peuvent convenir. Sinon, il existe des modèles souples ou creusés permettant aux vaches de laisser une patte avant tendues dessus sans se blesser. De même une simple sangle tendue permet aux animaux d’étendre leurs membres avant. Généralement, la longueur de couchage (distance entre l’arrêtoir au sol et le seuil de la logette) se situe entre 180 et 190 cm. Pour des génisses, cette longueur devra être réduite (155 à 165 cm pour des génisses de 18 à 24 mois et 145 cm pour celles de 12 à 18 mois.

Améliorer le confort thermique

Afin d’augmenter le confort de couchage, le Btpl recommande d’installer des plaques de polystyrène sous la dalle de béton des logettes. D’après Philippe Wallet, « l’important est d’isoler le ventre et la mamelle du froid. Il est possible d’installer les plaques de polystyrène uniquement sur l’arrière des logettes ».

La largeur de la logette pour vaches adultes varie entre 120 et 125 cm. Si cette la stalle est trop large alors les vaches auront tendance à se coucher en travers et à se salir davantage. La barre de garrot (ou barre de cou) est un repère spatial pour l’animal. La hauteur sous la barre peut varier de 104 cm pour une vache de 135 cm au garrot à 113 cm pour les troupeaux de grande taille (155 à 160 cm au garrot).

De nouvelles logettes

Pour faciliter le passage en logettes d’un troupeau habitué à l’aire paillée, il est recommandé durant les premiers jours d’avancer la barre au garrot au maximum, de ne pas installer tout de suite le limiteur d’avancement et de pailler abondamment, même s’il y a des tapis ou des matelas. Dans une stabulation neuve, il peut être judicieux d’y mettre des taries ou des génisses quelques jours avant afin que le bâtiment prennent l’odeur des animaux, ce qui aidera les laitières à s’acclimater.

Qu’en disent les forumeurs de Web-agri ?

Des modèles plus récents pour limiter la casse

Contrairement aux dimensions des logettes, la forme des séparations n’est pas déterminante pour le confort de couchage. A noter que pour éviter que les vaches ne se coincent ou se blessent, les constructeurs ont mis au point des systèmes ingénieux. On peut citer par exemple le système de barres latérales flexibles et le système de « fuite en avant » (barre de garrot escamotable) des logettes GreenStall ou Easystall, utile lorsqu’une vache en chevauche un autre dans la logette.

La société Ph.Deru commercialise le système « Logistalle » avec barre au garrot suspendue par une chaîne, et volet latéraux en caoutchouc suspendus ainsi limiteur d’avancement fait d’une sangle tendu.

Lely propose les logettes « commodus », un autre système qui évite aux vaches de se blesser, constitué de barres au garrot arrondies et maintenues par des fixations flexibles.

Logettes Greestall
Logettes Greenstall avec barre de garrot escamotable. (© Sarl Clément)

 

Logette Easystall
Logettes Easystall à barres flexibles (© Sarl Clément)

  

Logettes Logistalle
Logettes Logistalle avec barre au garrot suspendue et volet en caoutchouc. (© Ph.Deru)

 

Lely commodus
Lely commodus avec fixations flexibles.  (© Lely)

 

Source : Terre-net Média
Auteur : Robin Vergonjeanne
Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


MessagerieMétéoForumAccès direct
PUB

Matériel d'élevage d'occasion
Sondage
Votre activité vous permet-elle de prendre quelques jours de vacances ?
On vous rappelle !

space 2014