Dossier Retour au dossier Space 2017

[Space WebTV] MéthanisationCobiogaz facilite l'émergence de projets méthanisation

| par | Terre-net Média

Quand la Caisse des dépôts, la coopérative agricole Triskalia, le troisième fournisseur français d'énergie Direct Énergie et la société Semaeb s'associent, ça donne le projet Cobiogaz. Objectif : faciliter l'émergence de projets méthanisation en co-génération en collectant le gaz après compression. Martin Hanrot et Matthieu Dufour vous expliquent la démarche. Images.

À

l'origine de Cobiogaz, la Caisse des dépôts, Triskalia, Direct  Énergie et la Semaeb. Tous constatent le nombre important de projets d'installation de méthaniseurs qui n'émergent pas. En cause, les difficultés de valorisation de la chaleur produite par la cogénération.

Souvent, le réseau GRDF est loin et difficile d'accès. En moyenne, seulement une commune sur quatre est raccordée au réseau gaz. Les exploitations sont régulièrement distantes du point d'injection des bourgs et pour s'y relier, le coût est à la charge de l'agriculteur. Sans compter que la totalité de la production ne pourrait pas être absorbée, principalement en été. 

Le projet répond à un principe simple : les exploitations compriment le méthane qu'elles produisent et le mettent en bouteille. Une collecte est organisée pour les ramasser et les centraliser sur le point d'injection d'un réseau gaz de grande capacité. Résultat, les coûts d'installation de l'injecteur et du purificateur sont mutualisés et l'investissement moins lourd.

Autre avantage, Cobiogaz accompagne chaque exploitant dans ses démarches administratives et se charge même des études de développement. La standardisation des équipements permet de lancer un appel d'offres commun et donc de réduire encore le coût de l'installation. Martin Hanrot, responsable du pôle ENR Semaeb, et Matthieu Dufour, responsable développement Triskalia, espèrent élargir la démarche et développer la production de biogaz.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article