[Sondage] Robot de traite60 % des éleveurs laitiers ne franchiraient pas le cap du robot

| par | Terre-net Média

D'après un sondage réalisé sur Web-agri, 60 % des éleveurs ne remplaceraient pas leur salle de traite par un robot, même s'ils le pouvaient.

D'après un sondage de Web-agri, les éleveurs laitiers ne sont pas tous convaincus par le robot de traite et certains préfèreraient conserver leur salle de traite Un sondage révèle que même s'ils en avaient la possibilité, 60 % des éleveurs ne remplaceraient pas leur salle de traite par un robot. (©Terre-net Média)

D' après un sondage réalisé sur Web-agri du 6 au 13 février 2018, 60,6 % des éleveurs ne remplaceraient pas leur salle de traite par un robot même s'ils le pouvaient. Plus d'un tiers seraient tout de même prêts à franchir le cap du robot de traite. Les réponses sont très certainement influencées par le prix du lait actuel qui stagne à un niveau plutôt bas et ne couvre pas les coûts de production dans certaines structures.

Chacun a ses convictions : certains approuvent littéralement le robot pour la suppression de la contrainte traite ou pour le gain de production qu'il engendre et d'autres sont plutôt mitigés et préfèrent conserver un système plus calé avec des horaires de traite bien définis et une relation plus proche avec leurs animaux.

Deux exemples de témoignages opposés :

- Guillaume Morel (50) a fait le choix du robot pour avoir plus de souplesse dans son travail .

- À l'inverse, Denis Mousset (61) a préféré moderniser son système de traite et conserver un horaire de travail fixe.

Et vous, pour quelles raisons franchiriez-vous ou non le cap du robot ?

Retrouvez grâce à leurs tags tous les articles traitant de la traite et du robot de traite .


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article