Bâtiment vaches laitièresRobot, panneaux solaires, logettes : Étienne nous fait visiter sa stabulation 4*

| par | Terre-net Média

Visiter un bâtiment d'élevage, ça vous tente ? Étienne Fourmont nous présente en vidéo sa stabulation « 4 étoiles », comme il la décrit. Logettes paillées, brasseurs d'air, filet brise-vent, robots, panneaux solaires... : tout y est.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo d'Étienne

Suivez le guide ! Étienne agri youtubeurre nous fait découvrir son bâtiment de vaches laitières en vidéo. On commence par les logettes : le bâtiment en comprend quatre rangées pour une centaine de places. L'éleveur les a choisies car elles n'ont aucun poteau au milieu pour séparer les rangées : « les vaches ne sont pas gênées pour se coucher ou se relever. » Seul un arrêtoir en bois permet de définir la place de chaque animal. Elles disposent toutes d'un matelas et sont paillées tous les deux jours. L'éleveur est équipé d'une balayeuse pour nettoyer les logettes de façon rapide et efficace.

La stabulation est également équipée de ventilateurs pour faire circuler l'air d'est en ouest au travers du bardage. « L'air qui vient de l'est est généralement plus sec que celui qui vient de l'ouest, ce qui est mieux pour le confort des vaches. » Le puits en toiture améliore d'ailleurs cette ventilation. Un filet brise-vent installé sur le pan sud du bâtiment permet de gérer les jours de pluie et de vent. Si Étienne est aussi pointilleux sur le confort, c'est parce que ses vaches passent 365 jours par an en bâtiment.

L'élevage comprend aussi deux robots de traite qui se situent au croisement de deux bâtiments : celui des logettes et celui où se trouve la table d'alimentation. « Elles sont constamment obligées de passer devant les robots, ce qui améliore la circulation dans le bâtiment. » À la pointe de la technologie, la stabulation des vaches est équipée de panneaux solaires. Étienne a fait intervenir un spécialiste des courants parasites pour analyser le bâtiment. Heureusement, d'après les mesures, il n'y a aucun problème.

Retrouvez d'autres articles à ce sujet grâce au tag Bâtiment d'élevage

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 20 RÉACTIONS


Patrice Brachet
Il y a 72 jours
The germs a raison il faut se sentir heureux dans ce que l on fait mais quelques soit le système reconnaissons que cela devient de plus en plus compliqué. Avant ( puisque je suis déjà âgé) on se donnait à son métier ,sa passion Aujourd’hui on passe 30% de notre temps aux papiers ( tout confondu) et le métier a beaucoup perdu de son âme Avant il s agissait de bien bosser et les rentrées d argent étaient à coup sûr là Maintenant il faut encore mieux bosser mais savoir remplir le dossier pac sinon c est une partie du revenu qui s evapore ,être mécano ( trop cher) véto ,Inseminateur et rechercher le moindre recoin ou l on peut faire des économies. Tout cela prend du temps et nos animaux dans tout cela? Eh bien on fait comme Etienne on modernise ( si l on peut ) pour garder un peu de temps pour les nôtres et si l on ne peut moderniser ; on est esclave des temps modernes. Pas beau le métier d éleveur ? Ah j oubliais : on est critiqué de partout. C est ça la finalité du mot éleveur?
Répondre
The germs
Il y a 73 jours
Personnellement, je préfère avoir mes vaches dehors. Mais c'est un choix personnel. Tout système à ses avantages et inconvénients, le tout est d'être heureux dans se que l'on fait.
Répondre
jeje50
Il y a 75 jours
j'ai été a Paris il y a 1 mois, alors je preferai être une vache et vivre chez Etienne, que Parisien, prendre le metro entassé, c' est pas des conditions de bien être, je les plains.
Répondre
vik
Il y a 75 jours
Et moi ! je veux mes vl en prairie a quand les 450e les milles litres et encore je suis pas trop gourmande si mon prix de lait devrait être comme le prix du pain ça serait 480e les milles litres aujourd'hui mes NON prix de base 318e
Répondre
jeje50
Il y a 75 jours
tres beau reportage Etienne,tu as le courage! et la transparence, tes vls sont dans le confort totales, avec un systeme de circulation robot au top, pour tes vls et toi
Répondre
steph72
Il y a 77 jours
Mais quand on rentre dans une démarche lait de paturage,non ogm pourquoi ne pas faire paturer alors qu'on a le parcellaire à coté.

Répondre
ceres
Il y a 77 jours
pour massol ,je n ai plus de vaches .Mais lorsque j en avais ,80 en logette avec paturage j ai vecu tout ca .des vaches heureuses au printemps de sortir mais s il fesait trop humide ca pietinait et elles preferaient rentrer en batiment....en automne idem et c est vrai qu en ete elles aimaient etre dehors la nuit .c est d ailleurs un souvenir d un moment que j aimais beaucoup d aller les chercher a la fraiche .mon batiment etait ouvert 7 mois de l annee et j ai pu voir des vaches qii ne se comportaient pas toutes pareilles.Certaines restaient sous la pluie alors que d autres rentraient de peur d etre mouillees .Dans ce debat nous seront tous d accord pour dire que les vaches detestent les changements et que pour les performances techniquesle batiment d ETIENNE est ideal .Apres on peut toujours discuter des aspects image et economique de ne pas avoir de paturage
Répondre
Parti Brachet
Il y a 78 jours
Petite histoire : au début des années 80 la stabulation se réduisait à un bâtiment à peine fermé et un aire de promenade aussi grande que le bâtiment et pas couverte ( c est nôtre cas ) ( bonjour les effluents !) plus tard on a inventé des bâtiments où Il fasse bon travailler et ou les éleveurs se sentent à l aise ensuite les températures sont montées et on a ventilé mais ce type de bâtiment n est pas forcément au goût des vaches ! Je l ai écrit plus bas que j ouvre la porte c est 50% du troupeau qui sort et quand je vois les vidéo c est la bousculade pour sortir la première ! Avant de nous critiquer entre nous regardons ou est le problème ( pour info si l on n avait pas été dans la merde on aurait eu un bâtiment comme tout les copains je précise)
Répondre
debutant
Il y a 78 jours
elles faisait comment les vaches avant ? tu as raison sur ce point nous sommes aussi équipé de ventilos pour pallier aux fortes temperatures . Il n en demeure pas moins qu il y a des périodes propices dans l année pour les sortir.Mais la demande n est plus sur ce mode d elevage
Répondre
Massol
Il y a 78 jours
Cérès tu as raison mais la nuit en saison chaude les vaches sortent volontiers soit pour pâturer soit pour se dégourdir ou se reposer .votre lait produit à la choucroute sera très bientôt invendable alors ce jour là vous allez encore pleurer et jouer les mendiants de services .in shala .
Répondre