Dossier Retour au dossier Méthanisation

Projet méthanisationLe plus gros méthaniseur Biogest devrait s'installer en Mayenne !

| par | Terre-net Média

Une des plus grandes installations du territoire devrait voir le jour en Mayenne. Un méthaniseur alimenté par 110 agriculteurs voisins et capable de transformer 110 000 t de déchets organiques en électricité. Sans oublier la production de chaleur qui servira au fromager voisin et le digestat qui limitera la quantité d'azote chimique à épandre dans les champs.

Installation Biogest AberleenBiogest a déjà réalisé une installation similaire à Aberleen au Royaume-Uni. (©Biogest)

Biogest a remporté sa première commande pour la construction d’une unité de méthanisation agricole en Mayenne. S'il voit le jour, le projet sera basé à Charchigné et sera l'une des plus grosses installations en France. Même si la marque a déjà réalisé d'autres projets de grande taille en Grande-Bretagne, en Pologne, en Serbie, en Roumanie ou en Croatie, elle mise beaucoup sur l'installation française, en termes de référence, essentielle à son développement.

Côté méthaniseur, il sera alimenté par des effluents agricoles et des plantes énergétiques. Trois hectares sont consacrés à l'installation, qui produira près de 3,6 MW de puissance électrique. Au total, 110 agriculteurs, producteurs de lait, de poules ou de porcs, livreront les déchets organiques de leur exploitation, située à moins de 25 km aux alentours. De quoi alimenter le digesteur en substrat.

110 000 t de déchets pour alimenter 8 500 foyers en électricité

L’énergie produite par l’unité alimentera directement le réseau public et devrait couvrir les besoins d’environ 8 500 foyers. La chaleur produite sera récupérée et utilisée sous forme de vapeur par le fromager voisin. L'envergure du projet devrait permettre de transformer 110 000 t de déchets organiques en électricité. Sans oublier le digestat, sous-produit du système, qui permettra aux agriculteurs de réduire la quantité d’azote chimique répandue dans les champs. Un autre atout environnemental.

Enfin, côté réalisation : la technologie Biogest PowerRing a été retenue pour trois raisons. Elle est la plus efficace énergétiquement parlant. Son principe de construction modulaire limite la surface nécessaire et son exploitation est sécurisante. C'est Meridiam, le fonds d’investissement international, qui finance le projet.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 19 RÉACTIONS


PATRICE BRACHET
Il y a 261 jours
Monsieur Colas nous attendons votre réponse vous avez l air calé sur le sujet Quand on lance un débat il faut aller au bout sinon cela n a aucun intérêt Cdl
Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 262 jours
Monsieur Colas vous ne répondez pas en dehors des heures de bureau ? Bon puisque que tout ceux qui n ont pas la possibilité ou les moyens financiers de methaniser font échapper beaucoup de carbone : analyse à l appuie mon fumier à un c/n de 60 vous avez l air d un spécialiste de quel type de fumier il s agit? Cdl
Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 261 jours
Pourtant hier vous nous avez bien donné un cours ? Moo
Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 261 jours
Pourtant hier vous nous avez bien donné un cours ? Moi je reste sur les données Cuma c est du fiable car c est eux ( vu le matériel utilisé) qui épandent Cdl Patrice
Répondre
Léo Colas
Il y a 261 jours
Je viens de voir votre reponse, (je autre chose a faire que suivre vos commentaires H24).

Non je ne travaille pas en Methanisation, juste fils d'eleveur, mais je m'interesse au sujet.

Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 262 jours
Monsieur Colas êtes-vous methaniseur ou travailler vous dans cette branche svp?
Répondre
beuz
Il y a 249 jours
Je pense que votre vision est très simpliste , vous dénigrez sans connaître le projet , le fond et la forme .Si certains innovent d'autres attendent et critiquent .Un jour on sortira j'espère des tiroirs l'ensemble des éudes qui montre les vrais bilans carbones en fonction des modes d'exploitations .Je reste convaincu après 5 ans d'avoir fait le bon choix ;
Répondre
Léo Colas
Il y a 262 jours
Non, comme je viens de le dire, des pendillards suffisent et peut donc s'appliquer sur cereales.

Pour ce qui est du bilan carbone, c'est un ratio de 1 calorie consommee par le projet pour 9 produites. Donc oui le bilan carbone est bon. En tout cas, meilleur que les fermes qui ne font rien, avec des fosses et des fumieres qui laissent echapper le methane et l'ammoniac.
Répondre
Digestat
Il y a 250 jours
Bah je sais pas je connais pas toutes vos pratiques. Mais je connais des producteurs de porcs qui peuvent sortir 80 qx d'orge sans apporter d'azote minéral juste en vivant sur un reliquat azoté important et en épandant du lisier et pourtant il y a de la volatilisation. Il faut aussi regarder le bilan (charges et produits) et pas seulement le résultat. Raisonnement un peu simpliste peut-être de certains agriculteurs qui voient seulement le rendement (100 qx en blé, 10 000 l de lait par . vache). Voilà voilà
Répondre
Digestat
Il y a 262 jours
En gros le digestat a de l'utilité seulement si il est enfouis, du coup tu peux le mettre seulement avant un semis donc tu limite son utilisation. A part en tas, avec le fumier y'a pas de lessivage, ce n'est pas de l'engrais minéral.
Et c'est surtout au niveau bilan carbone et coût, avec tout le transport et le matériel adapté que demande la méthanisation, je trouve pas le projet hyper viable niveau environnement
Répondre