Bâtiment d'élevage laitierGagner de l'argent grâce à la ventilation du bâtiment

| par | Terre-net Média

Bâtiment neuf ou existant : plusieurs aménagements sont réalisables pour améliorer sa ventilation. Cela permet de gagner de l'argent ou plutôt d'éviter d'en perdre car les stress thermiques provoquent une baisse de la production et de la fertilité chez les vaches laitières.

Afin de gérer au mieux la ventilation du bâtiment, privilégiez les parois modulables aux bardages fixesAfin de gérer au mieux la ventilation du bâtiment, privilégiez les parois modulables aux bardages fixes (©Terre-net Média)

Au Space, l'institut de l'élevage et le GDS Bretagne ont conjointement animé une conférence sur la ventilation du bâtiment en élevage laitier. Il est d'abord important de rappeler que la période la plus critique de l'année est l'été lors des gros stress climatiques qui font baisser la production et la fertilité des animaux.

Jacques Capdeville, chef de projet bâtiment d'élevage à l'Idele explique : « Les bâtiments d'aujourd'hui ne doivent plus être conçus comme un simple abri pour l'hiver mais doivent être adaptés aux besoins des vaches toute l'année. Elles doivent se sentir comme sous un parasol : à l'abri du soleil, sans rayonnement direct et avec un vent tiède qui circule et les rafraîchit. » Les conditions de confort des animaux l'été sont différentes de celles de l'hiver.

Rénover un bâtiment existant ou faire bâtir

Pour éviter les stress, des solutions sont applicables sans dépenser énormément : dans les bâtiments existants, on peut provoquer des courants d'air par ventilation ou abaisser la température en ayant recours à la brumisation. Attention cependant à ne pas augmenter l'humidité du bâtiment car température et humidité élevées augmentent les risques sanitaires pour les vaches. Pour éviter cela, il vaut mieux choisir des rampes de brumisation haute pression ou des disques rotatifs à grande vitesse. D'autres techniques sont en cours de développement comme le douchage du dos des vaches au cornadis combiné à une ventilation dynamique ou encore les matelas de logettes refroidis. Lors de la construction d'un bâtiment neuf, il faut oublier les bardages fixes et passer sur du modulable (panneaux coulissants, filets brise-vent...). Les bâtiments de largeur réduite favorisent une circulation naturelle de l'air à vitesse élevée. Il vaut mieux éviter les translucides en toiture et éloigner l'aire de couchage des zones éclairées par le soleil. Il est aussi fortement recommandé d'isoler la toiture.

Plusieurs organismes peuvent vous conseiller dans vos démarches : les coopératives et groupements de producteurs, les Chambres d'agriculture et les travaux de l'Idele grâce au RMT "bâtiment d'élevage de demain". De plus, un programme de recherche spécifique est en cours pour orienter les constructions vers l'élevage de précision.

Ne pas perdre d'argent avec les veaux et les génisses

De nombreuses pathologies des veaux (respiratoires et diarrhées) sont liées à une mauvaise ambiance de la nurserie. Pour rappel, il faut que la température soit comprise en 12 et 22°C, que la vitesse de l'air soit inférieure à 0,25 m/s et que le taux d'humidité soit faible. La cohabitation de différentes catégories de bovins augmente les risques de maladies, ainsi que les cases collectives. Dans ce cas, un pédiluve peut être mis en place à l'entrée du bâtiment. Concernant la ventilation, il faut éviter les volumes d'air importants, les plaques translucides en toiture, les entrées d'air parasites et il est préférable d'isoler la toiture. « Les veaux doivent être élevés en pouponnière, affirme Jacques Capdeville. Il doit s'agir d'un bâtiment spécifiquement dédié aux veaux en phases lactées avec un local technique pour la préparation des buvées et le lavage des ustensiles. De la naissance à trois semaines, ils doivent disposer de 7 m3/veau et être placés en cases individuelles. Celles-ci doivent être nettoyées et désinfectées entre chaque veau. Enfin, la ventilation de la pouponnière doit pouvoir être régulée selon les saisons, la météo et le nombre de veaux. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article