[Vient de paraître] Terre-net MagazineBâtiment innovant, marchés à terme laitiers et Ceta dans Terre-net Magazine n°71

| par | Terre-net Média

Connaissez-vous beaucoup d'éleveurs qui entretiennent l'aire paillée de 200 vaches en 10 min ? Adrien Solivo et Emmanuel Choiseau y parviennent depuis qu'ils ont troqué la paille du blé contre du miscanthus, comme ils l'expliquent dans Terre-net Magazine n°71, paru début décembre. Parmi les autres sujets susceptibles de vous intéresser : la tribune de Momagri sur l'intérêt de développer les marchés à terme laitiers, ou encore le point de vue de divers acteurs agricoles et politiques sur le Ceta.

couverture terre net magazine 71 decembre 2017Lire Terre-net Magazine en ligne ICI. (©Fotolia, Watier-Visuel // Création Caroline Carpentier) 

Chaque matin après la traite, Adrien Solivo et Emmanuel Choiseau aèrent la litière de leurs 180 vaches laitières en un aller-retour de tracteur. Depuis qu'ils ont remplacé la paille de blé par du miscanthus, ils ne se préoccupent plus ni du paillage ni du curage de la stabulation avec, à la clé, d'importantes économies de temps et d'argent comme l'illustre le reportage publié dans la rubrique Performance productions animales (p. 20-21) de Terre-net Magazine n°71. Sur le plan économique également, l'article En avant marge (p. 19) montre que les producteurs fermant le silo de maïs ensilage au printemps dégagent une meilleure marge brute (+ de 19 €/1 000 l) que les autres.

Par ailleurs, ce mois-ci, l'essai matériel porte sur un tracteur d'élevage, le Luxxum de Case IH, équipé d'un chargeur frontal. Maniabilité, confort, performance... ce modèle n'a rien à envier à ceux de plus grande taille, résume l'agriessayeur Guillaume Morel, éleveur dans la Manche. Pour plus de détails, rendez-vous pages 32 à 35.

Quittons l'échelle de l'exploitation pour s'intéresser à celle de la filière laitière avec la tribune (p. 12-13) de Jacques Carles, délégué général de Momagri, et Frédéric Courleux, conseiller, consacrée aux marchés à terme laitiers. Le préalable essentiel à leur développement selon eux : davantage de transparence dans la formation du prix du lait. Enfin, les syndicats agricoles dénoncent, dans Tri angles (p. 10-11), les conséquences désastreuses du Ceta, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, entré en application provisoire en septembre. Nicolas Hulot, lui, tente de calmer le jeu tandis que les députés LREM font des propositions.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article