En vidéo chez Étienne Fourmont (72)Les travaux se poursuivent pour pouvoir monter les robots de traite

| par | Terre-net Média

Les nouveaux robots de traite devraient arriver fin février 2020 chez Étienne qui se démène dans les travaux d'aménagement de son bâtiment. Au programme : casser des murs, déplacer le tank à lait, monter un nouveau bureau et des locaux pour les robots... L'éleveur nous emmène au travers de ses vidéos sur le chantier à la ferme.

(Article mis à jour le 13/03/20 avec une nouvelle vidéo en bas de page)

Après avoir signé avec Lely pour renouveler ses deux robots de traite, l'éleveur sarthois Étienne Fourmont est en plein travaux. « La laiterie prendra la place du bureau, les nouveaux robots seront décalés par rapport aux anciens, le béton et le système de raclage vont être revus », en bref : il doit réagencer une grande partie de son bâtiment d'élevage.

Les robots de traite devraient être livrés fin février et montés début mars. C'est sur sa chaîne Youtube que l'éleveur partage l'avancement du chantier avec des vidéos pour chaque étape.

1ère étape : Déménager le bureau et déplacer le tank à lait :

Étienne l'avait expliqué, la laiterie prendra la place du bureau. Il faut alors tout vider, retirer le placo, l'isolation, rhabiller les murs en PVC et faire un trou pour rentrer le tank à l'intérieur.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Ça y est, le mur est prêt à tomber. L'agriculteur s'en donne à cœur joie sur les parpaings. Une fois l'ouverture faite, reste à rentrer le tank. Opération difficile, comme on peut le voir sur les images ci-dessous :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Derrière la nouvelle laiterie, l'éleveur revoit l'espace et souhaite prévoir un emplacement dédié au parage avec une nouvelle cage de contention.

2e étape : Après avoir cassé, il faut remonter :

« On casse du parpaing mais on monte des murs aussi ! » Dans une nouvelle vidéo, Étienne nous montre l'avancement du chantier et cite les étapes à venir : démonter le grenier et faire le plafond des locaux des futurs robots de traite.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

En faisant du ménage, on en retrouve des choses... Étienne, lui, a découvert dans le grenier des plaques de comices du temps de ses grands-parents, voire arrière-grand-parents. Il a alors décidé de les restaurer pour pouvoir les accrocher ensuite dans son nouveau bureau. Il propose donc une vidéo tuto pour donner une seconde jeunesse à ces plaques :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

3e étape : Préparer et aménager les futurs locaux des robots :

Comme annoncé précédemment, il reste encore pas mal d'aménagement à faire. Étienne devient équilibriste et démonte l'ancien plancher du grenier pour poser de nouvelles plaques en PVC.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Entre temps, l'éleveur revient sur un évènement plus que désagréable, venu suspendre quelques temps son travail. En effet, Étienne a eu la mauvaise surprise d'être pris pour cible d'antispécistes qui ont tagué ses silos. Il se confie : « C'est assez perturbant de savoir que des gens viennent chez vous la nuit pour détériorer votre travail. En revanche, ça n'est pas ça qui va m'arrêter de parler de mon métier et de faire des vidéos. » Il remercie également tous ceux qui l'ont soutenu dans cette épreuve.

4e étape : Casser les cloisons

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

« On rentre dans le dur ! » Dans cette nouvelle vidéo, l'éleveur continue de casser des cloisons et creuse les caveaux pour les robots de traite. Et malgré tout le bruit, les vaches ne semblent pas plus dérangées que ça...

5e étape : Coffrer puis couler le béton

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Les travaux avancent. Cette fois-ci, place au coffrage et au béton à couler et étaler pour pouvoir poser les robots. Etienne nous montre aussi la cage de contention qu'il a achetée.

6e étape : couler le béton dans le couloir qui relie les deux robots

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Déjà beaucoup de choses ont changé à la ferme. L'éleveur, aidé de ses proches, a joué du marteau piqueur, de la mini-pelle et de la bétonnière, et le chantier avance petit à petit. Et comme si c'était trop simple, Etienne a eu un souci avec le moteur des racleurs et est resté 5 jours en panne...

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 6 RÉACTIONS


faederic
Il y a 129 jours
bonjour je viens donner un avis connaissant bien et ayant été parmis les VRAIS eleveurs et agriculteurs je suis donc un grand defenseur de ceux çi ..Sauf que : l'elevage intensif ne represente en RIEN ces métiers 1000 vaches c'est du n'importe que quoi de l'industriel dans l'irrespect de l'animal et de son confort pour un meilleur produit .. Cest nouveaux "fermiers" à l'américaine salissent le travail et la fonction peut être est ce la raison du désamour des FRANCAIS pour leurs agriculteurs ? Dommage
Répondre
Rêveur
Il y a 171 jours
Mieux vaut regarder les vidéos de Théo futur éleveur elles sont plus sincères La on a un je me lapete qui se sert de sa caméra pour en foutre plein la vue Raz la casquette
Répondre
debutant
Il y a 171 jours
tu t adresses justement a qq qui siege Fabien 53
Répondre
Idiot
Il y a 172 jours
Merci Fabien. Comment peut on être crédible Combien Lely a cassé pour être sur le podium
Répondre
Fabien 53
Il y a 172 jours
Super vidéo maintenant la fnpl peut rester a la maison.quand on voit cela on ne peut plus se plaindre du prix du lait!!!!
Répondre
Idiot
Il y a 172 jours
Tu a mon soutien total pour ton agression mais pense à tes collègues qui ne peuvent investir tu les dévalorises Salutations
Répondre