TechnologieÀ son tour, Lely se penche sur la mesure de progestérone dans le lait

| par | Terre-net Média

Le constructeur des robots de traite rouges se dote désormais d'une technologie basée sur le flux latéral pour mesurer la progestérone dans le lait. En rachetant l'entreprise britannique Milkalyser, Lely compte accompagner encore davantage les éleveurs laitiers dans leur travail au quotidien.

(Article mis à jour le 18/02/2020 à 17h40, notamment le titre « À son tour, Lely équipe ses robots d'un outil de mesure de la progestérone » remplacé par « À son tour, Lely se penche sur la mesure de progestérone dans le lait » à la demande de M. Poujol, responsable marketing et communication France de la marque qui explique que « Lely mesure actuellement le pour et le contre de cette donnée ainsi que les bénéfices éventuels  pour les éleveurs. Cela ne signifie pas que la technologie sera forcément intégrée à nos robots. »)

La semaine dernière, Lely France annonçait sur sa page Facebook avoir fait l'acquisition d'une entreprise technologique britannique : Milkalyser. Comme l'a fait son concurrent Delaval avec le Herd navigator, Lely va pourrait donc équiper ses robots d'un outil de mesure de la progestérone dans le lait.

Les experts de la célèbre marque rouge expliquent : « Cette mesure indique non seulement quel est le meilleur moment pour l'insémination de la vache, mais peut également servir de contrôle de gestation indirect. La technologie d'écoulement latéral ouvre une fenêtre d'application qui sera développée pour surveiller la santé des vaches. »

Mesurer le taux de progestérone dans le lait : à quoi ça sert ?

La progestérone est une hormone secrétée principalement par le corps jaune. Elle régule plusieurs fonctions de reproduction, notamment le maintien de la gestation. Mesurer le niveau de progestérone permet de détecter les chaleurs, d'autant plus sur les vaches à chaleurs discrètes. Certains éleveurs utilisent déjà le test de la bandelette dans le lait pour détecter les vaches vides 19 jours après l'IA ou confirmer les chaleurs.

Intégré au système technologique qu'est le robot de traite, l'analyse de la progestérone permet d'aller plus loin. En plus de la détection des chaleurs ou du diagnostic de gestation, le taux de progestérone dans le lait peut aussi mettre en évidence des pathologies comme des kystes. À plus long terme, cette analyse permet d'améliorer les résultats de reproduction (réduire la période improductive des vaches, inséminer au plus juste et ainsi utiliser moins de paillette, réduire l'IVV, etc.).

Lely n'a à ce jour pas encore donné d'informations sur le coût du Milkalyser. Quant au Herd navigator de Delaval, il faut compter environ 50 000 € (bien que le boîtier soit désormais intégré dans les nouveaux robots de la marque).


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article