Bâtiments et traite

6Juillet
Automatisation en élevage

Ce qu'il faut savoir avant d'investir dans un robot d'alimentation

En lait comme en viande, le robot d'alimentation s'envisage mais avec prudence. En effet, même si les gains sur le temps de travail ou la pénibilité sont indéniables, l'investissement reste lourd, surtout lorsque l'effectif est limité. Arnaud Bruel de la chambre d'agriculture des Pays de la Loire détaille les avantages et inconvénients du système.

19Juin
Coût, organisation, pâturage, réforme

Ce qu'il faut avoir en tête lorsqu'on envisage de passer au robot de traite

Investir dans un robot de traite, beaucoup y pensent. Beaucoup d'aspects sont cependant à prendre en compte avant de monter le projet. Place du pâturage, coûts d'investissement et de fonctionnement, impact sur le travail au quotidien et conséquences sur le troupeau : les ingénieurs de l'Idele et des chambres d'agriculture font le point sur ce qu'il faut savoir avant de se lancer.

9Juin
Bâtiment d'élevage

Une stabulation simple à coûts raisonnés ou de l'écoconstruction ?

Les membres du RMT "bâtiment d'élevage de demain" présentent leurs plans et prototypes de stabulations vaches laitières conçus selon deux orientations : des coûts raisonnés et la réduction de l'impact environnemental. Alors, quel modèle choisir ?

29Mai
Paroles de lecteurs

Robot de traite : pour vous, le changement, c'est pas maintenant !

Coûteux, d'une durée de vie trop courte, avec des vaches qui ne s'y rendent pas forcément d'elles-mêmes... pour les lecteurs de Web-agri, investir dans un robot de traite n'est pas automatique ! Même si certains reconnaissent que cela peut permettre de prendre des week-ends et des vacances, et d'éviter les contraintes physiques de la traite.

29Mai
EARL du bois des saules (76)

Après plus de 30 ans de traite au pipeline, bientôt le grand changement !

« Mes grands-parents se sont installés en 1986 en produisant 56 000 litres de lait. Aujourd'hui, on en produit huit fois plus et toujours dans la même salle de traite, au pipeline. Il est temps que ça change ! » En Seine-Maritime, près de Saint-Valery-en-Caux, Julien Comont et son père Patrice ont hâte que les travaux se terminent puisqu'une nouvelle stabulation avec traite robotisée devrait prochainement voir le jour pour leur troupeau de Normandes.

19Mai
Troupeau laitier

Le robot de traite, vous y pensez ? Et pourquoi pas d'occasion ?

Si trouver un salarié pour traire et s'occuper du troupeau peut ressembler à un parcours du combattant, comment gagner en souplesse et en confort de vie . La mécanisation et la robotisation sont-elles les bonnes solutions ? Est-ce envisageable économiquement ? Neuf ou d'occasion ? Le BTPL répond à ces questions.

11Mai
Couverture du bâtiment d'élevage

Ventilation, isolation et luminosité : les indispensables du bien-être animal

Dans le cadre d'une nouvelle construction ou de la réfection d'un bâtiment d'élevage, vient la question de la couverture. Quel impact la toiture aura-t-elle sur le bien-être du troupeau ? Trois aspects sont à prendre en compte : la ventilation, l'isolation et la luminosité.

22Avril
Automatisation en élevage

Robotiser la traite ou l'alimentation : les bons critères pour choisir

Quinze ans après les robots de traite, la technologie d'automatisation de l'alimentation commence à trouver sa place dans les exploitations laitières. Pour les éleveurs confrontés à un choix entre ces deux investissements, plusieurs critères économiques et de temps en main d'½uvre permettent d'affiner la décision.

14Avril
Sondage

Mieux vaut-il être propriétaire ou locataire de son tank à lait ?

Pour un éleveur laitier, l'achat du tank représente un investissement important. Si la laiterie propose de le louer, il peut être intéressant de simuler le coût pour bien choisir entre la location et l'achat. D'autres paramètres entrent aussi en compte comme le service de maintenance, le dédommagement en cas de problème, un éventuel projet d'agrandissement, etc. Quelle sera l'option la plus rentable ?

10Avril
Gaec du Porche (76)

« C'est la clarté d'une usine de textile qui m'a inspiré ce bâtiment d'élevage »

Vu de loin, on se demande ce que ce bâtiment peut bien abriter... Des vaches tout simplement ! Damien Capron du Gaec du Porche (76) s'est inspiré des toits d'usine pour concevoir sa stabulation vaches laitières. En plus des filets brise-vent sur chaque longueur, les pans verticaux de la toiture, orientés au nord, assurent une grande luminosité et une bonne aération pour le troupeau.

8Avril
[Cap Climat] Jean-Marc Braud (56)

« Je donne à boire à mes vaches pendant la traite »

Jean-Marc Braud, éleveur laitier dans le Morbihan, a installé un système d'abreuvement dans sa salle de traite. Il remplit deux bacs galvanisés avec l'eau de son pré-refroidisseur de lait. Une façon de ne pas gâcher d'eau et d'assurer le bien-être de ses animaux. Son témoignage est issu du recueil Cap Climat où plusieurs éleveurs présentent leurs pratiques pour s'adapter aux aléas climatiques et atténuer l'impact de leur système sur le changement climatique.