Luzerne

Articles relatifs à la luzerne : légumineuse fourragère, source de protéines, déshydratée, enrubannée, ensilée.

13Juillet
Ensilage VS enrubannage

Pour la luzerne, quel mode de récolte humide choisir ?

Enrubannage ou ensilage, lequel de ces modes de conservation humide choisir pour la luzerne ? Et comment réussir son chantier de récolte ? Taux de matière sèche, stade de récolte, matériel, et conservation : Anthony Uijttewaal d'Arvalis-Institut du végétal fait le point sur les facteurs clés de réussite pour l'ensilage et l'enrubannage de luzerne.

8Juillet
[Vu sur Twitter] Pâturage

Animaux déjà rentrés ou nouvelle coupe : des situations très contrastées !

La pluie en juin n'est pas tombée partout et cela se fait sentir sur la pousse de l'herbe. Alors que certains éleveurs sont déjà contraints de rentrer leurs animaux, d'autres profitent encore de prairies verdoyantes. Petit tour de France à partir des photos partagées sur Twitter par les éleveurs.

2Juillet
Culture fourragère

Les conseils pour réussir l'installation d'une luzerne

La luzerne présente de nombreux avantages pour les éleveurs. Stéphanie Guibert, de la Chambre d'agriculture de la Mayenne présente les résultats d'essais menés sur la culture, notamment sur la période de semis, l'association avec des espèces compagnes et la fertilisation dans l'objectif de réussir l'implantation, assurer une productivité suffisante et pérenniser la culture.

22Juin
L'actu d'Arvalis

La récolte du foin de luzerne : une opération délicate

Une chaîne de récolte de foin de luzerne bien maîtrisée est essentielle pour garantir une bonne qualité du fourrage. Elle doit conduire à un taux de matière sèche avoisinant les 85 % tout en minimisant les pertes de feuilles. Arvalis - Institut du végétal a expérimenté différents outils pour définir lesquels sont les plus performants. Article déjà paru le 19/06/2017, mis à jour le 18/06/2020.


18Juin
Pour plus d'autonomie protéique

Herbe, luzerne et trèfle violet pour les bovins viande : oui mais à quel prix ?

Remplacer tout ou partie du tourteau de soja par les fourrages pour améliorer l'autonomie protéique des rations de bovin viande, voilà le défi des essais menés dans deux fermes expérimentales de l'Ouest. Ensilage d'herbe, enrubannage de trèfle violet, luzerne déshydratée, ensilée ou encore enrubannée : quelle est la meilleure solution ? Daniel Le Pichon, de la chambre d'agriculture de Bretagne, présente les performances technico-économiques de ces rations.

27Avril
Résultats d'essais

3 kg de luzerne déshydratée pour 1,9 kg de lait en plus, mais à quel prix ?

La distribution de bouchons de luzerne déshydratée dans la ration hivernale des vaches laitières conduites en bio permettrait de gagner jusqu'à 1,9 kg de lait/VL/j. Niveau économique par contre, l'effet dépend du prix d'achat des bouchons et du prix de vente de lait. La ferme expérimentale de Trévarez, en partenariat avec les acteurs de la filière luzerne, a mené un essai sur le sujet.

18Décembre
2019
Saisonnalité

Quelle ration pour produire du lait bio en hiver ?

Le marché attend plus de lait bio en hiver mais avec quelle ration le produire ? À la ferme de Trévarez (29), les essais se sont portés sur le tourteau de soja, l'ensilage d'herbe et la luzerne déshydratée. Le tout est de bien choisir entre faire un maximum de litrage ou conserver une certaine autonomie.

8Novembre
2019
Autonomie fourragère

Sur 26 ha de SAU, Léo Girard dépend de ses voisins pour nourrir son troupeau

La ferme de Léo Girard, éleveur dans la Drôme, tourne à plein régime. Problème : elle ne dispose que de 26 hectares de SAU, pas suffisant pour lui permettre d'être autonome en fourrage. Il doit ainsi acheter chaque année 150 tonnes de luzerne sur pied, qu'il sèche en grange. Au moins le double de surfaces serait nécessaire pour sécuriser son système. Une vraie difficulté dans une région où le foncier est cher et convoité.

5Novembre
2019
Réchauffement climatique

« En 2050, seulement six jours maximum pour récolter le maïs au bon stade »

Le réchauffement climatique pointe la nécessité d'anticiper les changements pour sécuriser la disponibilité des fourrages. Pour l'herbe, une nouvelle courbe de production est attendue avec une augmentation de la pousse durant les hivers doux, et un allongement du déficit estival. Concernant les maïs, « l'intervalle entre la floraison et la récolte va encore se réduire, limitant la période optimale de récolte de la plante au bon taux de matière sèche », indique Jérôme Pavie, chef du service fourrages et pastoralisme à l'Idele.

26Aout
2019
[L'actu d'Arvalis] Grandes cultures bio

Zoom sur les performances économiques et environnementales

Depuis 10 ans, Arvalis assure le suivi d'un dispositif expérimental à Boigneville (91) permettant d'analyser les performances d'un système de grandes cultures bio sans apport extérieur d'azote. Après la présentation des résultats techniques, voici le point sur les aspects économiques et environnementaux.