Les lecteurs en parlent

Une sélection des échanges entre agriculteurs sur les forums de Terre-net et de Web-agri et des commentaires sous les articles parus sur Terre-net et Web-agri.

22Septembre
Paroles de lecteurs

Petit paysan, un film qui plaît aux éleveurs

« Magnifique », « émouvant », « juste », « délicat », « poignant » : que de qualificatifs positifs et enthousiastes pour parler du film Petit paysan, au « scénario bien ficelé » et avec « de très bons acteurs », s'accordent à dire les lecteurs de Web-agri. En plus, il reflète très bien ce qu'ont pu vivre les éleveurs touchés par l'épidémie de la vache folle ou de la fièvre aphteuse. Même s'il est parfois un peu « perché », voire « cynique ». A voir absolument donc, selon eux, sauf pour Chantal, qui pense que le grand public risque de croire que « tuer une vache, la mettre dans un trou, en voler une autre, échanger les boucles » est une pratique courante sur le terrain.

14Septembre
Paroles de lecteurs

Les États généraux de l'alimentation, un coup d'épée dans l'eau ?

Alors que le marathon de réunions des États généraux de l'alimentation a débuté fin août, soit juste un mois après leur lancement en grandes pompes, la plupart des lecteurs de Terre-net doutent de leur utilité. Selon eux, ce sont encore les écologistes, les ONG, les associations de défense des animaux et surtout la grande distribution qui mèneront les discussions, au détriment une fois de plus des agriculteurs.

8Septembre
Paroles de lecteurs

140 vaches en bio aux Pays-Bas, un sujet à controverses

Élever 140 vaches en agriculture biologique dans un bâtiment métallique multi-dômes, comme la famille De Wit près d'Utrecht aux Pays-Bas, est-ce encore du bio ? Pour l'instant, les lecteurs de Web-Agri sont plutôt choqués de voir que ce type d'élevage bénéficie du label. « Cela va complètement à l'encontre du cahier des charges européen de l'agriculture bio et surtout de son éthique », estime Bionel.

7Juillet
Paroles de lecteurs

Vendre ses grains, est-ce le métier d'un céréalier ?

Un céréalier doit-il se contenter de produire ou doit-il se préoccuper de la commercialisation de ses récoltes, voire les vendre lui-même ? Grande question, que se sont posés plusieurs lecteurs de Terre-net suite au reportage chez Emmanuel Kerckhov, agriculteur dans le Cher, qui commercialise ses céréales sur les marchés à terme. Et sur laquelle les avis sont bien tranchés. Au passage, le producteur berrichon en prend pour son grade et les coopératives aussi.


7Juillet
Paroles de lecteurs

Chapeau bas aux éleveurs reprenant en main la commercialisation de leur lait !

Faire France, C'est qui le patron, En direct des éleveurs, Cant'avey'lot... les initiatives destinées à améliorer le prix du lait payé aux éleveurs se multiplient et sont saluées par les lecteurs de Web-Agri. Surtout lorsque ce sont les producteurs eux-mêmes qui sont à l'origine ou qu'ils y sont associés. « C'est comme ça qu'on reprendra notre dû », « que les agris pourront vivre dignement de leur métier », « qu'on réinventera les coopératives », voire « qu'on diminuera le nombre de suicides dans le monde agricole ». Peut-être est-ce plus efficace en effet que de manifester ou d'attendre une quelconque aide de l'État ?

4Juillet
Paroles de lecteurs

Faisons, nous aussi, table rase vis-à-vis des procédés de l'agroalimentaire !

Dans sa tribune parue sur Terre-net, Olivier Mevel, consultant en stratégie des filières alimentaires, défend un changement radical de méthode au sein de l'observatoire des prix et des marges, mais aussi une révision profonde de la loi de modernisation de l'économie, pour rééquilibrer le rapport entre les industriels et les agriculteurs. Eux se montrent encore une fois sceptiques. Ils veulent des chercheurs qui « trouvent », qui proposent des solutions qui seront réellement appliquées pour sortir enfin de la crise.

30Juin
Paroles de lecteurs

La hausse du prix du blé, promise par les experts, fait flamber les commentaires

Certains spécialistes l'annonçaient depuis plusieurs mois : ça y est, le prix du blé est remonté de quelques euros. Une tendance haussière qui devrait se poursuivre selon plusieurs analystes. Mais face aux stocks mondiaux abondants, à la dépendance vis-à-vis des cours du pétrole, aux importations de blé étranger, moins cher, à l'explosion des coûts de productions... les lecteurs restent sceptiques. Trop souvent échaudés sans doute, pour rester prudents et ne pas s'emballer trop vite.

23Juin
Paroles de lecteurs

Tracteurs à plus de 60 km/h : ça ne vous décoiffe pas, ça vous défrise !

Risques à la moisson pour les jeunes roulant sur la route avec des bennes pleines de grains, nouvelles contraintes, dont l'obligation probable du permis super lourd, et d'être équipé de tracteurs et de remorques avec freinage pneumatique... Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, pouvoir conduire des tracteurs à plus de 60 km/h n'emballe vraiment pas les lecteurs de Terre-net.

9Juin
Paroles de lecteurs

Tous dubitatifs vis-à-vis des prévisions météo !

« Les météorologues savent seulement prédire le temps qu'il a fait la veille », « Ils n'arrivent même pas à faire des prévisions justes à deux jours »., etc. : le moins que l'on puisse dire, c'est que vous n'avez pas confiance dans la météo ! Pour la plupart d'entre vous, autant « regarder dans une boule de cristal ou dans les cartes ». Une chose est sûre cependant, le beau temps n'est pas le même pour toutes les productions agricoles : pour les foins ou la moisson, il faut du soleil mais pour les cultures en ce moment, c'est de la pluie.

6Juin
Paroles de lecteurs

Le tracteur Valtra rose fait parler dans les campagnes

Caroline Deveaux et son tracteur Valtra rose ne sont pas passés inaperçus sur Terre-net. Mais pas de demie mesure : soit les lecteurs adorent, soit ils détestent arguant, qu'en temps de crise, les agriculteurs sont loin de voir la vie en rose. Et si justement un peu de gaieté et d'humour permettaient d'oublier un peu ses soucis ?

26Mai
Paroles de lecteurs

Nous aussi, on en a marre de voir notre métier d'agriculteur mis au pilori

« Merci Isabelle pour ces mots criants de vérité », vous êtes-vous écriés en choeur à la lecture du texte de cette agricultrice, qui a exprimé par écrit sur Web-agri son désarroi face à la crise agricole et aux suicides de plus en plus nombreux d'agriculteurs. « Il faut montrer davantage notre quotidien et les pressions que nous subissons », exhortent certains d'entre vous. En relayant cet article sur les réseaux sociaux, mais aussi dans les médias grand public. Puis, « en répondant aux attaques, d'où qu'elles viennent ». Car, vous l'avez tous dit : « Cela ne peut pas durer ainsi. »

19Mai
Paroles de lecteurs

Que pensez-vous du nouveau ministre de l'agriculture ?

L'âge du nouveau ministre de l'agriculture, Jacques Mézard, nommé mercredi dernier, a fait parler les lecteurs de Terre-net ! « Pour le renouveau, c'est raté, estiment certains. Et révélateur du manque de considération des politiques pour l'agriculture. » D'autres pensent au contraire qu'originaire d'un département agricole, il sera plus à l'écoute des agriculteurs et que son métier d'avocat peut être un atout pour les défendre à Bruxelles. Quoi qu'il en soit, ceux qui disent qu'il faut lui laisser sa chance, ou au moins le temps de s'exprimer, ne sont-ils pas les plus sensés ?

2Mai
Paroles de lecteurs

Etes-vous prêts à refondre votre système de culture pour réduire les phytos ?

Vu les commentaires postés sous cet article, la réponse semble être plutôt "non". Les lecteurs de Terre-net se montrent sceptiques vis-à-vis des pratiques adoptées par Cyrille Savalle, agriculteur dans l'Eure, au niveau de la rotation culturale notamment pour diminuer l'usage des produits phytosanitaires sur son exploitation.

24Mars
Paroles de lecteurs

Pour ou contre la ferme des 1 000 veaux ?

Alors que certains d'entre vous doutent de l'intérêt économique de projets comme la ferme des 1 000 veaux, et mettent en avant la mauvaise image de l'élevage véhiculée auprès des consommateurs, d'autres rappellent que beaucoup de Français mangent de la viande pas cher, importée de pays où le bien-être animal n'est pas une priorité. Ils insistent sur les conditions de logement souvent meilleures dans ces grands bâtiments que dans de vieilles étables exiguës. « Laissons aux éleveurs la liberté d'entreprendre », concluent-ils, sans quoi l'élevage risque de disparaître en France.

17Mars
Paroles de lecteurs

Un robot de traite vaut-il le coût (de l'investissement) ?

Le confort a un prix. Celui que procure les robots de traite justifie-t-il le coût de l'investissement ? Comme toujours, les lecteurs de Web-agri sont partagés. Ceux qui sont favorables à la traite robotisée mettent en avant la réduction de la pénibilité de la traite, les autres rétorquant que les salles de traite classiques ou les rotos sont plus rentables.