29Septembre
Production de gaz renouvelable

Promue pour valoriser les déchets organiques et lutter contre le réchauffement climatique, la méthanisation suscite aujourd'hui des interrogations, notamment en Bretagne, première région dans de nombreux secteurs de l'élevage, qui recensait 130 unités de méthanisation au 1er janvier 2020, avec plusieurs dizaines d'autres en projet, selon l'association Aile.


18Septembre
Industrie de l'agroéquipement

La filière s'engage pour favoriser la transition agro-écologique

Lors d'une visite à l'usine Carré, le ministre de l'agriculture et de l'alimentation a expliqué que le plan de relance prévoit 135 millions d'euros pour aider les agriculteurs à renouveler leur matériel pour accéder aux nouvelles technologies. Sans oublier d'aider les industriels de la filière agroéquipement à investir en R&D pour rendre l'agriculture plus vertueuse. Axema, le syndicat des constructeurs de matériel, s'engage à développer les plateformes de tests, à favoriser les process industriels et à favoriser la mise en place de clusters d'entreprises à vision agro-écologique.

17Septembre
Space 2020

Le ministre en soutien aux professionnels agricoles

En cette année difficile pour les salons agricoles, le ministre de l'agriculture s'est déplacé à Rennes pour soutenir le Space et écouter les inquiétudes des professionnels agricoles, à qui il a réaffirmé son cap : renforcer la souveraineté et l'indépendance du modèle agro-alimentaire français.

15Septembre
[Interview] Lancement du Space 2020

Anne-Marie Quéméner : « On reste confiants pour l'avenir »

Bousculé par la crise sanitaire, le Space tient cette année une édition particulière, riche de rendez-vous digitaux avec, également, quelques temps forts sur le site. Alors que le salon ouvre ses portes aujourd'hui, Anne-Marie Quéméner, commissaire générale du salon, nous détaille l'évènement et reste confiante pour l'avenir.

11Septembre
[Paroles de lecteurs]

« Sans revenu, monsieur le ministre, pas de transition agricole ! »

L'agro-écologie et les circuits courts : les lecteurs de Terre-net auraient préféré que dans son plan de relance pour l'agriculture, Julien Denormandie, interviewé par Terre-net, propose de contrôler les importations et d'augmenter les prix de leurs produits. « Sans revenu », comment réussir « la transition agricole » demandée par le gouvernement et les consommateurs ?, lancent-ils. Quant à la souveraineté alimentaire prônée par le ministre de l'agriculture, ce n'est que du « baratin de politiques » !

10Septembre
Crise Covid, négociations commerciales

Au Cniel, les éleveurs laitiers espèrent un « monde d'après » plus rémunérateur

L'interprofession laitière tenait son assemblée générale en format masqué ou virtuel mercredi 9 septembre 2020. L'occasion pour les représentants des éleveurs laitiers, au premier rang desquels le président du Cniel Thierry Roquefeuil, d'appeler - encore - le ministre de l'agriculture à une meilleure répartition de la valeur. Et de faire de l'indépendance des éleveurs aux aléas du marché une priorité.

10Septembre
Plan de relance

Julien Denormandie : « Accompagner les éleveurs à améliorer leurs pratiques »

Dans une interview accordée à Terre-net.fr, Julien Denormandie détaille ses priorités en tant que ministre de l'agriculture. Des priorités qui, avec les mesures agricoles du plan de relance de l'économie, s'orientent vers le même cap tenu par le chef de l'État : accompagner les agriculteurs à la « transition ».

4Septembre
[Interview] Plan de relance, Pac

Julien Denormandie : « L'objectif est clair : souveraineté et indépendance »

Nommé le 6 juillet au ministère de l'agriculture, au sein du gouvernement de Jean Castex, Julien Denormandie n'est pas encore bien connu du monde agricole. Ingénieur agronome, le nouveau ministre a détaillé pour Terre-net, dans la foulée de la présentation du volet agricole du plan de relance, ses priorités pour les prochains mois, autour d'un axe fort : l'accompagnement à la transition.

3Septembre
Plan de relance

À quoi vont servir les 1,2 milliard d'euros réservés à la transition agricole ?

Dévoilé le 3 septembre par le Premier ministre, le plan de relance de l'économie française suite à la crise sanitaire comprend un volet dédié à la transition agricole, doté de 1,2 milliard d'euros. Il s'agit d'accélérer la transition, à travers plusieurs axes : développement des pratiques agro-écologiques, modernisation des abattoirs, relance de l'agroéquipement, plan protéines. Des mesures que le ministre de l'agriculture a détaillé dans la foulée des annonces du Premier ministre.