23Mai
Paroles de lecteurs

Élections européennes : convaincus par aucun programme agricole !

Dans le cadre des élections européennes, la rédaction de Terre-net décrypte les programmes agricoles des différents candidats. Ce que font également, de leur côté, les lecteurs. Aucun ne trouve grâce à leur yeux. Selon eux, la classe politique dans son ensemble ne connaît rien à l'agriculture. Pire elle est totalement indifférente à ses problèmes.

20Mai
Peste porcine en Chine

Situation inédite sur le marché mondial des viandes, les ravages de l'épidémie de peste porcine africaine en Chine font fortement augmenter les cours du porc, une aubaine pour les éleveurs du monde entier en cette année chinoise du cochon.


3Mai
L'info marché du jour

Bilan de campagne sous tension pour le blé français selon Stratégie Grains

Avec une collecte estimée à près de 34 Mt en France pour 2018, en baisse de 2,4 Mt par rapport à l'année précédente, des utilisations nationales stables voire en diminution pour certains débouchés, des exportations qui avoisineraient 17 Mt, la fin de campagne s'avère tendue pour le blé tendre, annonce Stratégie Grains. Et la suivante, qui laisse augurer une hausse de la production française et surtout mondiale, pourrait l'être également.

12Avril
Commerce extérieur

En janvier 2019, l'excédent des échanges agroalimentaires français progresse de 210 M¤ comparé au même mois l'année dernière. Une embellie due à la bonne santé des exportations françaises (+ 219 M¤), notamment en pommes de terre et dans une moindre mesure en céréales. L'excédent commercial en produits transformés, lui, augmente de 153 M¤ sur la même période.

13Mars
Commercialisation des céréales

La campagne s'annonce dynamique

En cette sortie d'hiver, les prévisions de production 2019 offrent des perspectives d'échanges nettement plus toniques que pour la précédente campagne. Sur le marché, le blé français joue de coudes et s'exporte davantage vers les pays-tiers.

9Février
Fromages, vins, whisky, et moutons

Les agriculteurs français et britanniques s'inquiètent d'un « no deal » entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne qui menace les échanges alimentaires, à sept semaines de l'échéance du Brexit le 29 mars, selon les deux principales organisations agricoles française et britannique.