23Juillet
Ceta

Les éleveurs bovins français affirment que les quantités de viande importée du Canada vers l'UE dans le cadre du controversé traité de libre-échange UE-Canada (Ceta) pourraient très bien être révisées sans que la France ait son mot à dire, des arguments réfutés par la Commission européenne.

22Juillet
Ceta

La semaine dernière, un jour avant l'examen à l'Assemblée nationale, du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, la Fédération nationale bovine s'était insurgée contre la possibilité d'importer en France de la viande produite à partir d'animaux élevés avec des farines animales et des antibiotiques. Aujourd'hui, veille du vote du Ceta, reporté au mardi 23 juillet, le syndicat déplore que « les députés français soient appelés à ratifier un traité. qui pourra, ensuite, être modifié, sans qu'ils ne soient consultés ».

19Juillet
Rapport FAO/OCDE

L'augmentation de la production agricole devrait maintenir des prix faibles

D'après le rapport annuel conjoint de l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) et de l'Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE), la demande mondiale de produits agricoles devrait progresser de 15 % dans les dix ans à venir et la productivité de l'agriculture encore un peu plus. Ainsi, les prix devraient stagner, voire diminuer légèrement.


5Juillet
Paroles de lecteurs

À l'unisson contre la signature de l'accord UE/Mercosur

L'entente « historique » trouvée autour de l'accord UE/Mercosur entre l'Union européenne et ces pays d'Amérique du Sud a créé le consensus chez les lecteurs de Web-agri, qui ont déploré toute la semaine les conséquences dramatiques de ce traité pour l'agriculture française et surtout la filière bovin viande. Beaucoup sont « écoeurés » et se sentent trahis par leurs représentants politiques, notamment Emmanuel Macron, et mal défendus par les syndicats agricoles. Réglementation, protection de l'environnement, bilan carbone... : que de dissonances entre ce qu'impose l'État aux agriculteurs en France et ce qu'il autorise pour les importations de produits agricoles sud-américains.

21Juin
[Paroles de lecteurs] Rapport du Sénat

L'agriculture française n'est plus compétitive depuis déjà longtemps !

Les lecteurs de Terre-net sont encore plus alarmistes que le Sénat. L'institution prévoit un déficit commercial agricole pour notre pays à partir de 2023 alors que beaucoup d'entre vous estiment que l'agriculture française est au fond du trou depuis des années ! Une situation que la plupart d'entre vous pensent irréversible d'autant qu'elle semble préoccuper ni la population française, ni les médias, ni les politiques.

14Juin
Accord UE-États-Unis

La FNB dénonce la révision du « panel hormones » en faveur de la viande US

Selon la fédération nationale bovine et l'interprofession bovine, la révision, vendredi 14 juin, de l'accord entre l'UE et les Etats-Unis sur l'importation de viande bovine enfreint l'engagement de Bruxelles auprès de la France d'exclure les produits agricoles de toute nouvelle négociation commerciale avec les Etats-Unis.

7Juin
Accord Ceta

Le texte à l'Assemblée nationale cet été

Emmanuel Macron a annoncé vendredi que l'accord commercial Ceta entre l'Union européenne et le Canada serait examiné en première lecture cet été à l'Assemblée nationale, soulignant que le bilan de sa mise en ½uvre provisoire est « positif » et les risques d'une déstabilisation de la filière bovine « endigués ».

23Mai
Paroles de lecteurs

Élections européennes : convaincus par aucun programme agricole !

Dans le cadre des élections européennes, la rédaction de Terre-net décrypte les programmes agricoles des différents candidats. Ce que font également, de leur côté, les lecteurs. Aucun ne trouve grâce à leur yeux. Selon eux, la classe politique dans son ensemble ne connaît rien à l'agriculture. Pire elle est totalement indifférente à ses problèmes.

20Mai
Peste porcine en Chine

Situation inédite sur le marché mondial des viandes, les ravages de l'épidémie de peste porcine africaine en Chine font fortement augmenter les cours du porc, une aubaine pour les éleveurs du monde entier en cette année chinoise du cochon.