Importations

Articles relatifs aux importations des productions agricoles.

8Janvier
Céréales, oléagineux

2021, année du « réveil » des matières premières agricoles

Blé, maïs, soja, colza : après plusieurs années de marasme, 2021 s'ouvre sur une envolée des cours des céréales et oléagineux, sonnant le « réveil » des matières premières agricoles sur les marchés mondiaux, soutenues par l'épidémie de Covid-19, l'appétit chinois et des craintes climatiques.

7Janvier
[L'info marché du jour]

Ventes argentines et achats chinois : ça se tend pour le maïs !

La situation se complique à l'international pour le maïs. Les producteurs argentins ont stoppé la commercialisation de leurs grains. Dans le même temps, la Chine a relevé ses estimations d'import annuel.

5Janvier
Prix du blé

L'Algérie en retard sur ses importations

L'office algérien interprofessionnel des céréales a conclu l'année 2020 par un nouveau tender de 300 kt de blé meunier. Ces volumes se sont traités à un prix particulièrement élevé de 291 $/t C&f, soit des tarifs que l'on n'avait plus vus depuis les sommets de la campagne 2018 ! Les exportateurs s'attendent par ailleurs à un retour prochain de l'organisme algérien compte tenu de son faible taux de couverture sur la campagne actuelle. Pour répondre à la demande locale, les autorités vont en effet devoir accélérer leur rythme d'import sur la seconde partie de campagne, ce qui pourrait apporter une tension supplémentaire sur le marché.


17Novembre
2020
Marchés céréaliers

Dans un marché mondial dynamique, la France tire son épingle du jeu

Sur un marché mondial qui fait face à des incertitudes liées au climat et au contexte sanitaire, la forte présence, aux achats, de la Chine sur le blé tendre et le maïs entretient une dynamique significative. Côté français, la compétitivité s'affirme pour le blé tendre en direction des pays tiers, et de l'UE pour le maïs grains, tandis que le reconfinement incite FranceAgriMer à revoir la répartition des différents postes d'utilisation des céréales sur le marché domestique.

8Octobre
2020
L'info marché du jour

Des exportations françaises de blé réduites de moitié en 2020/2021 ?

Cette campagne, la France pourrait n'exporter que 6,5 Mt de blé hors de l'Union européenne contre 13 Mt l'année dernière, résultat de la mauvaise moisson réalisée cet été. De plus, les clients habituels de notre pays, l'Algérie et le Maroc, paraissent davantage attirés par l'origine mer Noire.

2Octobre
2020
L'info marché du jour

Maïs, blé : l'export a le vent en poupe départ Ukraine et vers le Mexique

Depuis le début de la campagne 2020/2021, l'Ukraine a déjà exporté 4,25 Mt de céréales, dont 3,47 Mt de blé, soit le plus gros volume de son histoire à un stade aussi précoce et la moitié de ses disponibilités totales ! En une semaine, le Mexique a lui importé 208 kt de blé et 441 kt de maïs.