fruits et légumes

image fruits et légumes

Articles portant sur la production de fruits et légumes en France.

1Avril
Coronavirus

Les sportifs réquisitionnés pour l'agriculture

Toutes les compétitions sportives étant suspendues en raison de l'épidémie de coronavirus covid-19, les sportifs professionnels se retrouvent en chômage partiel ou en chômage technique, comme bon nombre de métiers. Selon un accord, qui doit être signé ce jour avec plusieurs fédérations sportives, ils vont être réquisitionnés pour ramasser les fruits et légumes puis pour d'autres travaux agricoles.


26Mars
Coup de froid tardif

Des gelées inquiétantes pour certaines productions... et ce n'est pas fini !

Les gelées ont été particulièrement fortes dans la nuit de mercredi à jeudi, nécessitant la mobilisation des arboriculteurs et viticulteurs pour protéger leurs productions. Les colzas pourraient être également impactés par ce coup de froid tardif qui n'est d'ailleurs pas fini. « La semaine prochaine s'annonce à nouveau fraîche voire froide avec des gelées assez fréquentes, localement marquées », annonce MeteoNews.

26Mars
Coronavirus

Des tonnes de plants détruits, invendus: l'horticulture, qu'elle soit ornementale ou légumière, va peiner à se remettre du coronavirus, alors que tous les points de vente sont fermés au moment même ou la filière réalise les trois-quarts de son chiffre d'affaires.

23Mars
Dans le Sud

Des fraises écoulées à moitié prix pour ne pas jeter, des asperges invendues qui s'entassent dans le frigo : en ces temps de confinement lié au coronavirus, les consommateurs délaissent ces produits printaniers et Jean Bélenguier, agriculteur provençal, lance un « cri d'alarme ».

19Mars
Virus, fermeture de frontières

Les producteurs de fruits et légumes, qui ont traditionnellement du mal à recruter, manquent plus que jamais cruellement de bras, conséquence de l'épidémie liée au coronavirus et des fermetures de frontières qui en découlent, a averti mercredi la FNSEA, qui réclame des dérogations pour y remédier.

18Février
Tomates

L'heure est à l'inquiétude pour les producteurs français de tomates. Le ministère de l'agriculture a confirmé lundi soir la contamination de fruits en serre dans le Finistère par le virus ToBRFV, sans danger pour les humains mais extrêmement virulent et faisant peser un risque économique pour la filière.