FranceAgriMer

Tous les articles réalisés à partir d'études de FranceAgriMer.

10Décembre
Conjoncture laitière

Le manque de dynamisme de la production devrait soutenir les prix

Le marché des produits laitiers industriels reste contrasté, d'après Benoît Rouyer, économiste au Cniel. La production laitière européenne est en faible progression et la collecte française poursuit son redressement entamé depuis le mois d'août. Le prix standard du lait de vache conventionnel s'élevait à 343 ¤ les 1 000 l en septembre 2019, en augmentation comparé à l'année dernière, à date.

2Décembre
L'info marché du jour

Les conditions de culture des blés continuent de se dégrader

D'après FranceAgriMer, les conditions de culture continuent de se dégrader pour les blés français, avec seulement 75 % des cultures jugées dans un état « bon à très bon » la semaine dernière. Le retard pour les semis se maintient, avec encore 20 % des surfaces à emblaver !


25Novembre
L'info marché du jour

Les craintes concernant les cultures de blé prennent de l'ampleur

Selon FranceAgriMer, les conditions se dégradent pour les cultures de blé et les semis continuent d'être à la traîne. L'organisme a diminué de six points le pourcentage de cultures jugées dans un état « bon à très bon » au 22 novembre, qui s'élèvent désormais à 78 %.

14Novembre
Marché du blé

Pourquoi le blé français est aussi compétitif cette année ?

Le blé français démontre sa compétitivité durant cette campagne et parvient à saisir de nombreuses opportunités à l'export. Après un premier bond de 700 kt lors des prévisions d'octobre, FranceAgriMer en remet une couche ce mois-ci et estime désormais que les exportations de blé français vers les pays tiers se porteront à 12 Mt. Plusieurs raisons permettent d'expliquer le succès du blé tricolore. Mais l'avenir reste plein d'incertitudes.

14Novembre
Consommation de viandes

Paradoxe de la viande : les Français en achètent moins, mais en consomment plus

La consommation de viande en France est marquée par une contradiction : les Français en achètent de moins en moins chez le boucher, mais en consomment de plus en plus, principalement en raison de la vogue des burgers, nuggets et autres sandwiches. Au centre de toutes les controverses sociétales : la viande bovine. Déjà fortement concurrencée par la viande de volailles et porcine, elle subit en plus le désamour des consommateurs. En cause : son prix relativement plus élevé et les discours relatifs à son impact négatif sur l'environnement et la santé.

30Octobre
Lait, jus végétaux et bio

La déconsommation et l'évolution des achats : des menaces pour la filière lait ?

La production laitière européenne est parvenue à retrouver une faible croissance cette année, mais elle doit faire face aux changements d'habitudes de consommation. Une étude de FranceAgriMer a mis en évidence que les achats de lait conditionné ont, de manière globale, évolué à la baisse en 2018. Mais la consommation des ménages reste dynamique pour certaines catégories. La concurrence se renforce du côté des produits d'origine végétale et la menace grandit.

24Octobre
Conjoncture laitière

Une progression de la collecte stoppée par l'incendie de Lubrizol

Selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel, le marché des produits laitiers industriels est plutôt contrasté. La production laitière européenne continue d'être stable, tandis que la collecte française s'affiche en baisse, impactée par les événements survenus à l'usine de Lubrizol. Le prix standard du lait de vache conventionnel s'élevait à 344 ¤ les 1 000 l en août 2019, en hausse comparé à l'année passée.