8Janvier
2014
Variétés de betterave fourragère

Un rendement moyen de 16 tMS/ha, soit 19.000 Ulf/ha

Les rendements 2013 du réseau d'essai de variétés de betterave fourragère dans l'Ouest et le Centre dépassent les 100 tonnes brutes/ha en moyenne, soit environ 16 tonnes de matière sèche à l'hectare d'un aliment pour bovins appétent et très riche en énergie.

19Novembre
2013
Coût alimentaire des laitières

Passer sous la barre des 130 ¤/1.000 litres

Le coût alimentaire représente l'ensemble des charges engagées pour alimenter les vaches ramené aux 1000 l de lait produits. Il n'est pas simple de le calculer au plus près de la réalité. Le Btpl a ainsi élaboré une méthode de calcul la plus complète possible, qui aboutit à des coûts fourragers bien plus élevés que les approches simplifiées, largement diffusées. Voici des exemples de rations répondant à des objectifs de coût alimentaire bas.


22Octobre
2013
Changement de silos

Attention à la digestibilité du nouvel ensilage durant les premières semaines

L'automne est souvent une période compliquée pour la production laitière. Difficile d'avoir une ration stable, entre les changements de silos, l'ensilage de maïs qui n'a pas terminé sa fermentation, l'herbe d'automne très riche en azote soluble, et les températures élevées qui favorisent les échauffements de fronts d'attaque des silos. Le Btpl explique comment gérer au mieux la transition avec le nouveau maïs.

8Octobre
2013
Coût d'élevage des génisses

Après 28 mois, les frais fourragers alourdissent l'addition

Le Btpl a réuni 40 éleveurs des groupes ¤colait du Sud-Ouest pour travailler sur leur propre coût de production d'une génisse prête à vêler. Ce coût de production moyen avoisine les 1.150 ¤ soit 1,33 ¤ par jour pour un âge moyen au vêlage de 28 mois et demi. Les frais liés aux fourrages représentent un tiers du coût de production et s'accroissent à mesure que l'âge au vêlage augmente. Pourtant, un vêlage tardif n'est pas toujours moins rentable.

17Juin
2013
L'info d'Arvalis

Récolte des légumineuses fourragères : optimiser la vitesse de séchage du foin

Limiter les pertes au champ, tant en quantité qu'en qualité, tout en optimisant la vitesse de séchage constitue le paradoxe de récolte en foin. Plus un fourrage est sec, plus il est fragile. Les interventions doivent donc être de moins en moins agressives au fur et à mesure que le foin sèche pour limiter les pertes.

5Mai
2011
Salon de l'herbe 2011

Il y en aura pour tous les goûts

Durant deux jours, les 25 et 26 mai prochains, la ville de Mirecourt (Vosges) sera la capitale nationale de la culture fourragère. Elle accueillera l'édition 2011 du salon de l'herbe. Les 40 hectares dédiés à l'événement permettront aux visiteurs d'assister à des démonstrations de matériels agricoles, de découvrir les dernières nouveautés des semenciers et de participer à de nombreux débats techniques et politiques.